Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Claudio AMBROSINI, né en 1948

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 10973
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Claudio AMBROSINI, né en 1948   Dim 21 Juin - 10:03

Je n'ai jamais imaginé avant d'apprendre son existence qu'il serait possible de réaliser un opéra ayant pour thème le Big Bang. Claudio Ambrosini en a visiblement composé un, sous le titre de Big Bang Circus, interprété par l'"Ex Novo Ensemble" sous la direction de Marcello Panni. Trop curieux d'un tel sujet, de plus traité sous la forme opératique, je me suis procuré le double cd, il y a déjà plusieurs années de cela. Je me faisais une réflexion très simple: "qui dit opéra, dit personnages et qui pouvaient être les personnages du Big Bang? Des Dieux, des divinités, discutant de la construction de l'univers et de tout ce qui en découle dans un lieu imaginaire, un laboratoire céleste? Ou alors des scientifiques, plus près de nous, avec leurs convictions et leurs incertitudes autour de ce phénomène? Je sais que la première écoute de l'opéra d'Ambrosini n'avait pas été fructueuse en émotion. Il fallut un apprivoisement, une entrée progressive pour que je me laisse emporter par la partie la plus musicale de l'oeuvre: eh oui, l'opéra est en langue étrangère. Je ne comprends que partiellement ce qui s'y dit et s'y chante. Je suis surtout absorbé par les parties instrumentales et la dimension à la fois dramatique et onirique. Ceci-dit, lorsque je connaîtrai suffisamment bien d'un point-de-vue musical cet opéra, je me pencherai sur le livret qui est aussi en Français.

<<Un orchestre, un choeur, un présentateur: l'histoire de la création du monde est mise en scène telle que les hommes - les tous premiers - l'ont imaginée, quelque soit le lieu où ils sont nés et telle que les scientifiques l'ont décrite, tout en continuant encore aujourd'hui à s'interroger sur les mystères de cette naissance. Une histoire qui fait des allers-retours, de la science à l'imaginaire et de l'imaginaire à la science; régressant toujours plus loin dans le temps jusqu'au moment zéro, ce moment qui est à l'origine de tout, et remontant ensuite jusquà rencontrer les télescopes et les sondes lancées dans le cosmos, capables de photographier jusqu'aux ultimes secondes avant la "lumière fossile" dont l'univers garde encore diffuse la lueur née du Big Bang. "Et nous y arriverons, messieurs, nous allons y arriver, ce soir" promet le présentateur, un peu scientifique et un peu comédien, rusé et sincère, malin et crédible, désinvolte et ému, comme un impresario de cirque. Deux théories s'affrontent selon un parcours parallèle: l'existence du mythe, des nombreux mythes que les hommes, de quelques parties du monde qu'ils soient, ont imaginée pour décrire le plus grand des mystères et, la connaissance scientifique, soeurs siamoises inséparables dans la tentative de donner un passé et un futur, un sens à notre existence (...) Claudio Ambrosini & Sandro Cappelletto.


Dernière édition par Icare le Dim 21 Juin - 10:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 10973
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Claudio AMBROSINI, né en 1948   Dim 21 Juin - 10:35


Eléments biographiques:


Claudio Ambrosini est un compositeur vénitien. Après des études au Conservatoire de Venise, il a obtenu une Maîtrise en langues et littérature étrangères ainsi qu'en Histoire de la Musique. Ses rencontres avec Bruno Maderna et Luigi Nono furent importantes dans son éducation et évolution musicales. Ambrosini a composé des oeuvres vocales et instrumentales, de la musique électronique, des oeuvres lyriques, radiophoniques et des musiques de ballets. Ses compositions sont toujours fondées sur une recherche instrumentale et stylistique très personnelle. Il a décroché plusieurs récompenses pour son oeuvre et a participé à de nombreuses manifestations internationales telles que, entre autres, le Festival de Musique Contemporaine de la Biennale de Venise, les Festivals de Strasbourg, La Rochelle, Bruxelles, Helsinki, Huddersfield, Stockholm, Vancouver, Montréal et bien d'autres encore. Ses compositions ont été dirigées par quelques chefs très talentueux, comme par exemple Riccardo Muti, Paul Mefano, Yves Prin et ont été commandées par l'IRCAM de Paris, la Scala de Milan, les fondations Gulbenkian de Lisbonne, le Gaudeamus d'Amsterdam, le Mozarteum de Salzbourg, etc...En 1976, Claudio Ambrosini s'est largement occupé de "Computer Music" dans le Centre de Sonologie assisté par ordinateur de l'Université de Padoue. Depuis 1979, il dirige l'Ensemble Ex Novo dont il est aussi le fondateur et depuis 1983, il dirige le CIRS, Centre International pour la Recherche Instrumentale. En 1985, il a été le premier musicien non-français à obtenir le Prix de Rome (Villa Medicis).
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16304
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Claudio AMBROSINI, né en 1948   Dim 21 Juin - 12:00

Je serais curieux de lire le livret de cet opéra. Sinon pour la musique, j'ai l'impression qu'il a plutôt composé de la musique électronique, par conséquent je n'aimerais probablement pas.

J'ai trouvé d'autres éléments biographique sur Wiki italien :


Claudio Ambrosini (né à Venise le 9 Avril 1948) est un compositeur et chef d'orchestre italien.

Il a étudié les langues et littératures étrangères à l'Université de Milan, où il est diplômé en 1972 par un "Master of Arts". Il a ensuite étudié la musique électronique sous la direction de Alvise Vidolin au Conservatoire de Venise entre 1972 et 1975. Au cours de ces années, il s'engage comme artiste audio vidéo avec la Galleria del Cavallino, produisant des œuvres vidéo expérimentales de grand intérêt.

Il a remporté en 1985 le Prix de Rome et l'année suivante, il a représenté l'Italie à la Tribune internationale des compositeurs de l'UNESCO. Il a reçu des commandes de la RAI, la WDR, le gouvernement français, le Teatro La Fenice  de Venise et d'autres institutions. En 2007, à l'occasion du 51e Festival International de Musique Contemporaine, il a remporté le Lion d'Or de la musique actuelle.

Depuis 1976 il travaille au Centro di Sonologia Computazionale de Padoue et en 1979, il a fondé le "Ex Novo Ensemble di Venezia", dédié à l'exécution de la musique contemporaine. En 1983  il a fondé le Centro Internazionale per la Ricerca Strumentale (Centre international pour la recherche instrumentale), dont il est encore actuellement directeur.

Il a remporté en 2011 le XXX Prix Abbiati dans la section Novità Assoluta, avec "Il Killer di Parole".


Oeuvres

Canzone curva, detta dell'occhiolino per chitarra (1972)
Arie e danze per chitarra  (1976)
Uno e Trino per flauto, oboe  e clarinetto  amplificato (1979)
Icaros per violino solo (1981)
A guisa d'un arcier presto soriano per flauto  solo (1981)
Grande ballo futurista per pianoforte  verticale (1982)
Orfeo l'ennesimo , opera  in 1 atto su testo di Carlo d'Altilia (1984)
Doppio concerto grosso per grande orchestra  (1987)
Il satellite sereno per strumenti e nastro magnetico  (1989)
__Proverbs of Hell, cantate pour solistes, piano, percussions, choeur et grand orchestre (1990-91)
Canzoniere ballato, balletto  in due atti su testi di Giorgio Baffo, Yves Bonnefoy e fonti anonime (1991)
__Susanna, oratorio pour solistes, petit choeur et ensemble d'instruments anciens, commandé par le Ministère de la culture français (1995-96)
__Frammenti d'acque, drame sonore en sept tableaux en mémoire des inondations de Venise et de Florence, en 1966 (1996)
__Il Giudizio Universale , opéra-bouffe (1996)
Acrobata , su testo di Edoardo Sanguineti, per quattro voci miste (1997)
Ostinato rampante per orchestra  (1997)
_Pandora librante balletto (pour soprano, mezzo-soprano et orchestre) su testi di Lucrezio, Anonimo italiano del XIII secolo e Cecco Angiolieri  (1997)
Ciaccona per pianoforte (1998)
__Le Cahier Perdu de Casanova, opéra-ballet (1998)
__Canzon XIII, Canzon I, Sonata XIX (1998), transcriptions pour grand orchestre des oeuvres de G. Gabrieli
__La Passion selon Saint Marc (1999-2000) (CD Stravidarius STR 3361O)
Big Bang Circus (Piccola storia dell'Universo), opera in 2 tempi, libretto proprio e di Sandro Cappelletto  (2001  - 2002) (CD Stravidarius STR 33666)
Pausa irreale per grande orchestra  (2004)
Il suono e il suo doppio per violoncello solo (2004)
Toccar l'Orfeo (2009)
Il Killer di parole (2010) ludodramma in due atti, soggetto di Daniel Pennac e Claudio Ambrosini, libretto e musica di Claudio Ambrosini (Programma di sala per l'allestimento 2010 al Teatro La Fenice di Venezia)
Classifying the Thousand Shortest Sounds in the World (2012) per flauto
Fonofania lallazione per coro di voci bianche e orchestra (2013) commissione della Biennale di Venezia
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 10973
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Claudio AMBROSINI, né en 1948   Dim 21 Juin - 13:02


Dans le catalogue que tu as présenté, j'ai ajouté quelques oeuvres et informations supplémentaires.

<<Sinon pour la musique, j'ai l'impression qu'il a plutôt composé de la musique électronique>>

Non, pas particulièrement. Il a aussi pas mal composé pour voix, instruments acoustiques et orchestre. Maintenant, il compose dans un style sans doute un peu trop contemporain pour toi.

Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 10973
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Claudio AMBROSINI, né en 1948   Dim 21 Juin - 16:07

Voici quelques renseignements supplémentaires sur l'opéra Big Bang Circus dont je viens d'écouter la seconde partie:

<<Sur scène, les chanteurs donnent vie à un théâtre riche de plusieurs voix: ils ne s'identifient pas nécessairement à un seul personnage, mais évoquent et représentent souvent, en plusieurs langues, ces merveilleuses images, ces noms, ces idées que les premiers hommes ont exprimées pour raconter la première histoire originelle. Ils sont à la fois individus et choeur, protagonistes et témoins. Comme dans un cirque, les personnages sont improbables et ensorceleurs: sur scène, il n'y aura pas la femme-canon, la contorsionniste ou Superman, mais Timea, Madame Ventaillon, Gueule d'acier, l'Androgyne (voix à la fois masculine et féminine), les jumeaux (la même voix chez deux personnages différents), Dritteccia, Mototondo... L'orchestration, elle aussi, veut exprimer la même richesse: du son archaïque d'une pierre qui tournoie au bout d'un fil dans l'air, au son instrumental, jusqu'à l'irradiation de l'électronique, polyvocalité instrumentale, après quoi on arrive seulement à la phase finale de la représentation pour "raconter" le vertigineux voyage du présentateur qui remonte dans le temps, vers l'instant zéro. Un cirque de l'espace et du temps, presque une "encyclopédie" étonnante de mythes simultanément incarnés par des personnages, dans un processus de narration, entrecroisement de lignes droites et de lignes courbes, de successions et d'associations, qui chevauchent les scansions chronologiques. "Je suis" murmure, fragile et très obstiné, le choeur final des hommes. Bios stupebit, la vie continuera à nous étonner.>> Claudio Ambrosini.

Big Bang Circus a été commandé par la Biennale Musica de Venise et dédié à la mémoire de l'astro-physicien Dennis W. Sciama.

Pour ce qui est de mon impression globale de cet opéra, elle est plutôt positive; pas de grandes émotions, une première partie qui m'a plus accroché que la seconde, mais un intérêt continu suscité par des voix, des sonorités originales, des ambiances instrumentales et un choeur final statique et magnétique.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Claudio AMBROSINI, né en 1948   

Revenir en haut Aller en bas
 
Claudio AMBROSINI, né en 1948
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: