Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Messiah ( Haendel )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21017
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Messiah ( Haendel )   Mar 28 Nov - 16:19

Messiah est un oratorio (HWV 56) composé en 1741 par Georg Friedrich Haendel.

C'est assurément son œuvre la plus connue - seules les suites de Water Music et de Royal Fireworks Music ont une notoriété comparable. Ce monument de la musique baroque reste extrêmement populaire au concert, dans le monde anglo-saxon et ailleurs.

Le mot Messiah (en français : Messie) vient de la religion israélite et a été adopté par le christianisme. Il signifie « Oint du Seigneur ». Pour les chrétiens, c'est Jésus-Christ. Haendel lui-même était un chrétien fervent et son œuvre magnifie la vie de Jésus et la signification de son message religieux.

Si le titre de l'oratorio est simplement « Messie », on dit souvent « le Messie » de façon erronée. Mais ce titre contrefait est tellement fréquent que beaucoup en viennent à croire que c'est le bon.

Le texte réfère à la Résurrection du Messie et à la Rédemption qu'elle opère : l'œuvre fut écrite pour le temps de Pâques et jouée pour la première fois lors de cette fête. Cependant, il est devenu de tradition, depuis la mort du compositeur, de la jouer pendant le temps de l'Avent - les semaines qui précèdent la fête de Noël, plutôt que pendant le temps de Pâques. Ces concerts ne jouent souvent en fait que la première section du Messie, concernant l'Annonce de la venu du Christ et sa Naissance, ainsi que le chorus du Hallelujah. Il est à noter que certains ensembles, tels l'Orchestre symphonique de Montréal le joue en entier. L'œuvre est aussi jouée à Pâques particulièrement les parties concernant la résurection qui sont souvent des pièces jouées pendant les offices. L'Aria de la soprano I Know that my Redeemer Liveth est souvent entendue lors de funérailles chrétiennes.

L'oratorio a été écrit en 1741 à Londres sur un livet de Charles Jennens inspiré de la Bible, mais n'a été créé que le 13 avril 1742 lors d'un gala de charité au Temple Bar de Dublin.

L'innovation de Haendel est de mettre à la disposition de la prédication le ressort dramatique et musical de l'opéra. Bien que « oratorio sacré », le Messie est résolument sorti de l'église ; donné sur scène, il épouse toutes les ressources de la scène, à l'exception du jeu des acteurs et des machineries. Le renversement opéré par Haendel lui permet d'atteindre une dimension nouvelle par une large amplification théâtrale, qui laisse libre cours à sa volonté de chercher un succès auprès de l'auditoire.

Cependant, en mars 1743 lors de la création britannique du Messie, une cabale de dévots attise les haines, trouvant la fresque grandiloquente et trop éloignée du demi-silence qu'exige la vrai prière. La guerre des libelles va durer plusieurs mois, portant un tort considérable au succès de l'œuvre. Haendel devra limiter à deux représentations les auditions du Messie en 1743 et n'en donner aucune en 1744. On sait, certes, que le roi lui-même s'était levé lors de la première en entendant le tonnerre de la phrase de l'Hallelujia For the Lord God omnipotent, donnant ainsi naissance à la tradition britannique qui veut que la salle se lève à ce moment lors de chaque exécution en concert. Mais cet enthousiasme instinctif n'avait pas suffi à assurer le succès. Pour l'époque, il y avait quelque chose de neuf dans l'œuvre de Haendel : une abondance de chœur (vingt, pour cinquante-deux parties au total) qui avait convaincu les Irlandais mais laissait les Britanniques pantois, sans aucune autre référence comparable dans le genre d'oratorios sacrés qu'ils avaient entendus jusqu'alors. La postérité devait attribuer cet échec à l'orchestration traditionnelle.

L'œuvre est divisée en trois parties :

Ancien Testament : les prophéties de l'arrivée du Christ, de l'Annonciation et de la Nativité.

Ancien et Nouveau Testament : la Passion, la Résurrection et l'Ascension du Christ.

Nouveau Testament : la Résurrection de l'âme chrétienne.

L'œuvre est écrite pour orchestre et chœur, avec cinq solistes (soprano, mezzo-soprano, contre-ténor, ténor et basse).

Haendel a dirigé de nombreuses fois le Messie, adaptant souvent l'œuvre aux circonstances, si bien qu'aucune version ne peut être considérée comme authentique.
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
bernard71

avatar

Nombre de messages : 42
Age : 50
Date d'inscription : 16/01/2008

MessageSujet: Re: Messiah ( Haendel )   Mer 16 Jan - 14:19

Cette version est vocalement superbe.
Revenir en haut Aller en bas
Jean

avatar

Nombre de messages : 6568
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Messiah ( Haendel )   Mer 16 Jan - 15:59

oui...mais perso j'en préfère d'autres coté solistes
Revenir en haut Aller en bas
bernard71

avatar

Nombre de messages : 42
Age : 50
Date d'inscription : 16/01/2008

MessageSujet: Re: Messiah ( Haendel )   Mer 16 Jan - 16:45

Laquelle ?
Revenir en haut Aller en bas
Jean

avatar

Nombre de messages : 6568
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Messiah ( Haendel )   Mer 16 Jan - 18:04

Gardiner, Christie, Minkowski, Jacobs (encore que tous les solistes ne m'emballe pas) la derniere Davis...mais c'est une question de nuance et celle de Pinnock est excellente aussi .
Revenir en haut Aller en bas
bernard71

avatar

Nombre de messages : 42
Age : 50
Date d'inscription : 16/01/2008

MessageSujet: Re: Messiah ( Haendel )   Mer 16 Jan - 18:20

Merci je prends note .
j'aime beaucoup gardiner j'ai le Dixit dominus et Water music de lui
Revenir en haut Aller en bas
Jean

avatar

Nombre de messages : 6568
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Messiah ( Haendel )   Mer 16 Jan - 18:39

oui moi aussi ...en général j'apprécie tout ce qu'il fait!
Revenir en haut Aller en bas
Jean

avatar

Nombre de messages : 6568
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Messiah ( Haendel )   Sam 10 Déc - 14:05

réécouté le Messie dans la version de Réné Jacobs



C'est banal et évident pour beaucoup:... n quel immense chef d'oeuvre dont la popularité (oh toute relative!!) n'est pas usurpée; pas un aria, un choeur qui fasse tomber un peu l'intéret (comme çà arrive forcément pour bien d'autres oeuvres de grande envergure)

Le choeur , l'orchestre , la direction de Jacobs sont au sommet, les solistes excellents
Revenir en haut Aller en bas
Olivier

avatar

Nombre de messages : 799
Age : 50
Date d'inscription : 14/05/2011

MessageSujet: Re: Messiah ( Haendel )   Sam 10 Déc - 14:26

Une très belle oeuvre que ce grand oratorio de Handel qu'est le messie.

Pour le Messie, je possède plusieurs interprétations (je ne connais pas l'interprétation de R Jacob) mais celle que je préfère est celle de Gardiner. Je la trouve magnifique en tout point : solistes, choeur et orchestre.

D'une manière générale, je trouve que Gardiner est quasi insurpassable dans les œuvres sacrées de Handel.
Revenir en haut Aller en bas
Jean

avatar

Nombre de messages : 6568
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Messiah ( Haendel )   Sam 10 Déc - 15:36

Olivier a écrit:
Une très belle oeuvre que ce grand oratorio de Handel qu'est le messie.

Pour le Messie, je possède plusieurs interprétations (je ne connais pas l'interprétation de R Jacob) mais celle que je préfère est celle de Gardiner. Je la trouve magnifique en tout point : solistes, choeur et orchestre.

D'une manière générale, je trouve que Gardiner est quasi insurpassable dans les œuvres sacrées de Handel.

je partage assez ton avis...et j'aime aussi beaucoup celle de Gardiner...avec même un leger plus pour ses solistes Wink (en ce qui ma concerne) ; ...mais selon ma "marotte" (un peu ruineuse Embarassed ) j'ai souvent envie d'écouter une autre "facette" d'une oeuvre que j'aime beaucoup; facette assez proche ici, entre Gardiner et Jacobs (que je trouve aussi assez génial dans Haendel...et autres)
Revenir en haut Aller en bas
Olivier

avatar

Nombre de messages : 799
Age : 50
Date d'inscription : 14/05/2011

MessageSujet: Re: Messiah ( Haendel )   Sam 10 Déc - 15:45

J'ai aussi le même marotte et c'est la raison pour laquelle j'ai en plus de l'interprétation de Gardiner, celles de W Christie et C Hogwood.
Revenir en haut Aller en bas
Stadler
Admin
avatar

Nombre de messages : 4199
Age : 47
Date d'inscription : 09/11/2006

MessageSujet: Re: Messiah ( Haendel )   Sam 10 Déc - 17:24

Je me suis offert la version de Neville Marriner pour découvrir cette oeuvre qui, à part l'un ou l'autre extrait, m'était inconnue.

C'est splendide I love you

Revenir en haut Aller en bas
http://clarinette-classique.forumactif.fr/index.htm
Olivier

avatar

Nombre de messages : 799
Age : 50
Date d'inscription : 14/05/2011

MessageSujet: Re: Messiah ( Haendel )   Sam 10 Déc - 17:31

Une (La) Révélation, peur être
Revenir en haut Aller en bas
Jean

avatar

Nombre de messages : 6568
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Messiah ( Haendel )   Sam 10 Déc - 18:53

Ravi pour toi Stadler Wink ...et tu es tombé sur une superbe version aussi...avec des solistes de rève

Revenir en haut Aller en bas
calbo

avatar

Nombre de messages : 1040
Age : 46
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: Messiah ( Haendel )   Lun 26 Déc - 22:58

J'ai récemment acheté cette version du Messie. J'en suis un peu déçue d'ailleurs tant le début est lent (voire poussif ) . Je n'ai vraiment réussi à entrer dedans qu'après le N°10.

Revenir en haut Aller en bas
http://artistes-italiens.forumsactifs.com/index.htm
Jean

avatar

Nombre de messages : 6568
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Messiah ( Haendel )   Mar 27 Déc - 10:57

surprenant la lenteur chez Paul Mc Creesh!
Revenir en haut Aller en bas
calbo

avatar

Nombre de messages : 1040
Age : 46
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: Messiah ( Haendel )   Mar 27 Déc - 21:38

Ben pourtant j'ai du mal à entrer dedans. Autant "l'ouverture" est jouée à un tempo correct autantle récitatif et air pour ténor " Comfort ye ... Ev'ry valley" est pris tellement lentement que je m'ennuie ferme. Je connais cet air par au moins 3 ténors différents (Croft; Florez; Daniels) sans compter la diffusion en X exemplaires sur mezzo de la version Luks. De ces quatre versions c'est celle de McCreesh qui est la plus lente et le malheureux Daniels est obligé d'attendre le chef alors que ca devrait être l'inverse.
Revenir en haut Aller en bas
http://artistes-italiens.forumsactifs.com/index.htm
Jean

avatar

Nombre de messages : 6568
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Messiah ( Haendel )   Mar 27 Déc - 22:27

ah c'est Daniels...en plus je ne suis pas fan de son timbre Wink

Croft...tu te souviens dans quelle version?....un enregistrement?
Revenir en haut Aller en bas
calbo

avatar

Nombre de messages : 1040
Age : 46
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: Messiah ( Haendel )   Mer 28 Déc - 21:27

La mise en scène est Hors Sujet (et très franchement inutile)

Revenir en haut Aller en bas
http://artistes-italiens.forumsactifs.com/index.htm
Jean

avatar

Nombre de messages : 6568
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Messiah ( Haendel )   Dim 24 Aoû - 12:03

Distribution
King's Consort
Julia Doyle ~ soprano
Marianne Beate Kielland ~ alto
Joshua Ellicott ~ ténor
David Wilson-Johnson ~ basse
Robert King ~ direction
Programme
Georg Friedrich Haendel
Le Messie

En concert au festival estival d'Annecy donné le 21 août église Notre Dame...
Je l'ai entendu plusieurs fois en concert; aussi, vu que je vais de moins en moins au concert depuis que je suis "enterré" dans mon bled  Wink , je pensais privilégier un concert symphonique....Mais quand j'ai vu la mezzo Marianne Beate Kielland parmi les solistes, je n'ai pas résisté...
Et puis le King's Consort dirigé par Robert King...c'est quand parmi le "gratin" des ensembles pour ce type de répertoire...Ce qui s'est confirmé sans peine, avec d'autres solistes du même niveau!! En particulier le jeune ténor Joshua Ellicot : superbe timbre, superbe engagement, superbe sensibilité...
La soprano , un rien plus... uniforme dans ses interventions était également très bien , avec une très belle voix...
Marianne Beate Kielland       , chantant par coeur, avec une expressivité formidable , et sa voix magique!!

Deux regrets quand même:
-l'acoustique : çà ne "sonnait" pas beaucoup...un peu un plein air amélioré!!..Il y a rarement des concerts dans cette église...
- La version choisie du Messie ( comme beaucoup d'oeuvre, selon les solistes possibles, selon le leiux ou autres critères -quand ce n'est pas des modifications importantes de compositions de l'auteur insatisfaits d'une première mouture)...En ce qui concerne le Messie , il me semble (mais Joachim va peut être le confirmer ou le préciser?  Wink ) que les changements concernent surtout l'attribution des arias à des solistes différents (évidemment en baissant ou montant la tonalité du dit arias)....La version choisie pour ce concert donnait la part belle à la soprano, si bien qu'on a trop peu entendu ma "chouchoute", Marianne Beate Kielland  Crying or Very sad ...alors que dans la plupart des enregistrements , c'est l'alto qui a la part belle!!  

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Messiah ( Haendel )   

Revenir en haut Aller en bas
 
Messiah ( Haendel )
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Oeuvres & analyses musicales-
Sauter vers: