Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 l'OCARINA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
laudec

avatar

Nombre de messages : 3397
Age : 65
Date d'inscription : 25/02/2013

MessageSujet: l'OCARINA   Jeu 4 Juin - 21:38

Source : Wikipédia et

L’ocarina est un instrument de musique à vent ovoïde, ressemblant à une tête d’oie ; d’où son nom : en italien, oca signifie « oie », et ocarina, « petite oie ».



C’est un instrument traditionnel, en Afrique, il est conçu dans l’écorce de certains fruits, en terre cuite en Amérique et en porcelaine en Chine. Il aurait à peu près 12 000 ans d'existence.

Son usage en Europe remonte aux alentours de 1860 lorsque Giuseppe Donati transforme ce qui était alors considéré comme un jouet en un instrument de musique classique.

Histoire

Il semblerait que l'ocarina ait été implanté au sein de nombreuses cultures il y a 12 000 ans, en particulier en Chine et dans les cultures meso-américaines. Il était alors globulaire et possédait 6 trous. Ensuite, l'ocarina s'est étendu chez les Incas et les Mayas. Dans l'actuel Pérou, il a pris une forme ovoïde (en forme d'œuf) mais possédait désormais 8 trous. Cet ocarina a été oublié au XVIIe siècle mais John Taylor, au milieu du XXe siècle, a repris ce modèle qui est, de nos jours, joué par les enfants et porte également le nom d'ocarina anglais. Il a 4 trous dessus et deux dessous et permet de jouer la gamme chromatique + 1 ton.

En 1527, une troupe de musiciens danseurs a été emmenée pour jouer devant le roi Charles Quint qui trouva cela fabuleux. Cette troupe a ensuite fait des démonstrations dans toute l'Europe. À Rome, un boulanger a adoré le son de l'ocarina et il décida de s'en fabriquer un (à l'époque, les boulangers faisaient des petits objets en terre cuite dans leur fourneaux pour ne pas gaspiller le reste des cendres encore chaudes). Et il créa l'ocarina à 10 trous mais n'avait pas plus de notes que celui-ci (11 notes). Les ocarinas furent considérés comme des jouets pour l'apprentissage de la musique pour les enfants. Mais, tout cela changea lorsque Giuseppe Donati, un jeune musicien et boulanger, créa l'ocarina traversière ou classique à 10 trous puis à 12 trous, en 1860, à Budrio (près de Bologne). Il fut depuis considéré comme un instrument de musique et non plus comme un jouet pour enfant. Giuseppe le nomma « ocarina » qui signifie « petite oie » car il ressemblait ainsi à une oie.

Jeu

L’instrument est tenu entre les mains et on y souffle par l’un des trous en forme d’embout afin de produire les sons en bouchant les autres trous ou non. Il existe aussi des ocarinas possédant plusieurs embouchures où le joueur sera obligé de déplacer l'ocarina pour pouvoir changer d'embouchure. Les ocarinas sont généralement construits pour correspondre aux tonalités de do majeur, fa majeur et sol majeur. L'ocarina a un timbre très varié (mélancolique, joyeux, gai, langoureux,...) mais convient rarement à une humeur bucolique. L’ocarina est très populaire en Italie, en Chine et au Japon

Culture

   Dans le film Les Espions de Henri-Georges Clouzot, un homme joue de l'ocarina dans un bar.
   Dans le film Le Bon, la Brute et le Truand, de 1966, le compositeur Ennio Morricone utilise un arghilofono, une version grave de l'ocarina originaire de la région des Abruzzes, pour représenter le personnage Sentenza.
   L'instrumentation du Rêve de Jacob du compositeur Krzysztof Penderecki, œuvre écrite en 1974, qu'on peut entendre dans le film Shining de Stanley Kubrick, comporte dix ocarinas, interprétés par la section des bois de l'orchestre[réf. souhaitée].
   Bernardo Bertolucci dans 1900 utilise l’instrument dans une scène où des paysans se réunissent dans une forêt de l’Émilie-Romagne pour former une harmonie avec des ocarinas de différentes dimensions.
   On peut apercevoir un ocarina dans la célèbre série de jeux vidéo The Legend of Zelda produite par Nintendo, .
   Dans la série de jeux vidéo Phantasy Star produite par Sega, on peut, dans la version originale, utiliser des ocarinas dotés de différents pouvoirs. Dans la version anglaise ils sont nommés Telepipe, Escapipe, Hidapipz et Fascinapipe.
   Dans l’OAV de Dragon Ball Z dans lequel apparaît le personnage Tapion.
   Dans les épisodes 214 et 215 de l’anime Naruto.
   Dans Albator, le corsaire de l'espace le personnage de Stellie est surnommé « la petite fille à l’ocarina », car elle joue de l'instrument que lui a offert un autre personnage de l'histoire.
   Dans Mon Voisin Totoro d'Hayao Miyazaki, Totoro joue de l'ocarina sur le camphrier géant près de la maison des personnages principaux : Mei et Satsuki.
   Dans Princesse Sarah, Peter offre un ocarina à Sarah pour son anniversaire. On pourra entendre Sarah en jouer au début de l'épisode 15.
   Yvonne Dubois écrit L'ocarina rouge en 1986 édité aux Éditions du Cerf.
   Dans le film Pokémon 2, où Melody joue de l'ocarina pendant la fête.
   Dans la trilogie Toute la vérité de Robert Rankin, l'ocarina tient une place primordiale. Hugo Rune le « réinvente », pourvu de plusieurs autres trous. Cet instrument lui permet de rentrer dans les zones interdites en jouant des notes qui n'existent pas.
   Dans Professeur Layton et l'Appel du Spectre, Arianna joue de l'ocarina que les gens de Misthallery prennent pour la flûte du spectre.
   Dans la version de Wild Thing par le groupe britannique The Troggs, parue en 1966, Reg Presley jouait de l'ocarina.
   Le titre Song of Ocarina a eu beaucoup de succès en France dans les années 1990
   Ocarina est également le nom d'un groupe de musique du Québec au Canada existant depuis 1994.

Lien  où trouver des partitions, des lieux où acheter un ocarina et un forum à ce sujet : ICI

Lien vers le site d'un français passionné d'ocarina et de céramique :ICI

Revenir en haut Aller en bas
laudec

avatar

Nombre de messages : 3397
Age : 65
Date d'inscription : 25/02/2013

MessageSujet: Re: l'OCARINA   Ven 5 Juin - 12:27

Vivaldi à l'ocarina :

https://youtu.be/1qI0CuOfSfM

Ou pour écouter toutes sortes d'ocarinas de type différents le site d'Olivier Gosselink :ICI
Revenir en haut Aller en bas
Georges

avatar

Nombre de messages : 40
Age : 49
Date d'inscription : 29/05/2015

MessageSujet: Re: l'OCARINA   Jeu 18 Juin - 19:53

Belle présentation de l'ocarina, pour ma part j'utilise un ocarina globulaire également de Olivier Gosselink. Ses instruments sont absolument magnifiques. C'est jolie décoratif et cela sonne très bien
Revenir en haut Aller en bas
laudec

avatar

Nombre de messages : 3397
Age : 65
Date d'inscription : 25/02/2013

MessageSujet: Re: l'OCARINA   Dim 21 Juin - 21:36

Je trouve aussi ses instruments d'une grande beauté et il y a tant de passion dans son travail et sa démarche entre musique et céramique, une belle découverte pour moi aussi
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: l'OCARINA   

Revenir en haut Aller en bas
 
l'OCARINA
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Informations musicales :: Les instruments de musique-
Sauter vers: