Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Joseph Aloys SCHMITTBAUER (1718-1809)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16217
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Joseph Aloys SCHMITTBAUER (1718-1809)   Sam 23 Mai - 17:54

Joseph Aloys Schmittbauer (également Schmittbaur, né le 8 Novembre 1718 à Bamberg - mort le 24 Octobre 1809 à Karlruhe) était un compositeur, maître de chapelle, luthier et professeur de musique allemand.

Joseph Aloys Schmittbauer est né à Bamberg  et a reçu son éducation musicale avec Johann Philipp Seuffert, le facteur d'orgue de la Cour de Würzburg. Il était aussi un élève de Niccolò Jommelli, probablement à Bologne.
Autour de 1750, il a été employé dans la cour de Rastatt, où il est devenu premier violon en 1759 et maître de chapelle en 1766. Pendant ce temps, il a mis des œuvres allemandes et italiennes en scène. Après la dissolution de la chapelle de Rastatt en 1771, il est devenu premier violon du Badische Staatskapelle de Karlsruhe. En Janvier 1775, Schmittbaur a obtenu le poste de maître de chapelle de la cathédrale de Cologne, où il a été profondément influencé par les activités musicales conservatrices des académies de musique.
Deux ans plus tard, à la mort de Giacinto Sciatti en 1777, il est retourné à Karlsruhe pour devenir maître de chapelle. Il se retire de ses fonctions de maître de chapelle en 1804, laissant sa place de la cour à son fils, l'abbé Ludwig Joseph (1755-1829), un compositeur de Lieder. Ses trois autres enfants devenus musiciens étaient : August (né en 1763) était un clarinettiste et flûtiste, Nepomuk était un violoniste actif près de Karlsruhe, et Thérèse était une chanteuse et claveciniste.

Christian Friedrich Daniel Schubart a écrit de Schmittbaur que "Il est l'un des meilleurs compositeurs de notre terre, et nous voyons seulement maintenant ce que le monde avait en lui."

Schmittbauer était considéré comme un expert de l'orgue, il a également produit des répliques de l' harmonica de verre  que Benjamin Franklin  avait inventé en 1762 et l'a amélioré, dont un pour une de ses élèves les plus célèbres, l'aveugle Marianne Kirchgessner.


Malgré le fait que ses oeuvres étaient en style préclassique, il a été hautement considéré comme compositeur dans les années 1780, en particulier pour ses symphonies qui suivent le modèle de l'école de Mannheim.

Schmittbauer a composé des messes, des cantates, des symphonies, quatuors à cordes, quatuors avec flûte, et autres musique de chambre. Il a également écrit des œuvres scéniques.

Son premier opéra était la sérénade L'isola disabitata, qui reflète l'influence de Niccolò Jommelli, qui était actif depuis 1753 à Stuttgart. Ses œuvres théâtrales des années 1770 reflètent l'influence de la réforme d'opéra de Gluck.

Parmi ses compositions instrumentales, le plus remarquable sont ses œuvres de musique de chambre, comme les six quatuors pour flûte et cordes, qui dans le passé (en 1777) ont été faussement attribués à Joseph Haydn.


Oeuvres


Opéras

L'isola disabitata (sérénade, livret de Pietro Metastasio, 1762, Rastatt)
Die Liebe stumme (Singspiel, livret de GL Korn, 1767, Rastatt)
Imeneo à Athènes (opera seria, livret de Silvio Stampiglia  1768, Rastatt)
Herkules auf dem Oeta (Vorspiel mit Gesang, livret de JB Michelis, 1771, Hanovre)
Il re pastore (opera seria, livret de Pietro Metastasio, 1772, Rastatt)
Lindor und Ismène (Singspiel, livret de Friedrich Julius Heinrich von Soden, 1771, Karlsruhe) revue 1779 "Ein Grab in Arkadien"
Die Insel der Liebe, Singspiel (1773)
Endymion (serenata, livret de Pietro Metastasio, 1774, Karlsruhe)
Der Schuss von Gänsewitz, oder aus Liebe Betrug (Singspiel, livret de HF Möller, 1787, Karlsruhe)
Epilogue am Karlstag (1788, Karlsruhe)


Cantates et autres œuvres vocales

Scherzo pastorale (1759)
Prologue pour soprano et orchestre (1782)
Oster-Cantate, oder die Freunde suis Grabe des Erlösers (texte de JC Walz, 1782)
3 cantates pour 1 voix et orchestre
Klagen nach der Abreise der... madame Todi pour 2 sopranos et instruments (1783, Spayer)
Die Selbstverläugnung (texte par HJ Tode, 1783)
Auf die Geburt eines Landesprinzen (texte de Walz, 1784, Karlsruhe)
Friedensfeier in der Schlosskirche (texte de Walz, 1806)
Die Ur-Eltern im ersten Gewitter pour 2 sopranos, basse et orchestre
Plus de 45 lieder
2 airs italiens


La musique sacrée

Messe en Ré Majeur pour 4 voix et orchestre (1781, Speyer)
4 messes pour 4 voix et orchestre
La Passion selon Saint Matthieu
Requiem pour 4 voix et instruments
Stabat mater
14 offertoires
4 psaumes
Diverses litanies


La musique instrumentale


Symphonies

3 symphonies à 8, opus 2 (1777)
Sinfonia hypochondrica (1782)
2 symphonies (1795)
1 symphonie pour le mariage du prince-électeur Maximilien Ier Joseph de Bavière et de Bade Caroline  (1799)
au moins 21 autres symphonies (1760-1775)


Concertos

Concerto pour violon (1773)
7 concertos pour trompette (1773-4)
Concerto pour hautbois (1781)
2 concertos pour cor (1782)
3 concertos pour basson
Plusieurs concertos pour flûte traversière


Musique de chambre

6 quatuors pour flûte, deux violons et violoncelle opus 1 (1774) : 5 en 4 mouvements, le sixième, pour flûte, violon, violoncelle et clavecin en 3 mouvements)
3 quatuors pour flûte, violon, violoncelle et clavecin opus 1b, d'après l'op 1 (1786)
6 quatuors pour clavecin / pianoforte, flûte, violon et basse opus 1c (1781)
3 quatuors pour flûte, deux violons (ou violon et alto) et violoncelle op 3 (1787)
Quartetto périodique pour flûte, violon, alto et violoncelle
Trio pour hautbois, violon et basse (1781)
Sonatine pour flûte, clavecin et violoncelle (1782)
3 trios pour deux flûtes et violoncelle (1783)
7 divertimentos et partitas pour 5-10 instruments à vent


La musique pour clavier

Plus de 35 pièces pour clavier
24 préludes pour orgue et postludes (1797)
5 préludes et un rondo pour harmonica de verre / pianoforte (1803)
18 Sinfonies pour clavecin
2 rondeaux et prélude à clavier

https://www.youtube.com/watch?v=kFi5u-_8K6o

Revenir en haut Aller en bas
 
Joseph Aloys SCHMITTBAUER (1718-1809)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: