Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Alphonse HASSELMANS (1845-1912)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
joachim
Admin


Nombre de messages : 15860
Age : 70
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Alphonse HASSELMANS (1845-1912)   Mar 19 Mai - 15:49

Alphonse Jean Hasselmans, né à Liège le 5 mars 1845 et décédé le 19 mai 1912 à Paris, est un compositeur, harpiste et pédagogue français d'origine belge.

Il étudia d'abord au Conservatoire de Strasbourg, qui était dirigé depuis 1854 par son père Joseph Hasselmans (1814-1902). Il poursuit ses études avec Gottlieb Krüger (1824-1895) à Stuttgart et avec Ange-Conrad Prumier (1820-1884) à Paris. Il a commencé sa carrière d'interprète dans l'orchestre du Théâtre Royal de la Monnaie à Bruxelles. Une série de huit concerts en solo à Paris en 1877 a donné lieu à des contrats de performances en tant que soliste avec plusieurs orchestres de Paris.

A la mort de Prumier en 1884, Hasselsmans lui succéda comme professeur de harpe au Conservatoire de Paris, poste qu'il a occupé jusqu'à sa mort subite à Paris à 67 ans.

Il composa plusieurs douzaines d'œuvres pour harpe seule, la plus célèbre étant l'étude pour concert op. 44 dite La Source ; il transcrivit également pour la harpe de nombreuses œuvres écrites à l'origine pour d'autres instruments. Il fut le professeur de brillants harpistes, tels que Carlos Salzedo, Lily Laskine, Henriette Renié, Micheline Kahn, Marcel Tournier, Marcel Grandjany, Caroline Luigini ou Lili Boulanger.

Sa fille Marguerite Hasselmans (1876-1947), était une pianiste de concert; elle était aussi la maîtresse de Gabriel Fauré pendant de nombreuses années. Il est aussi le père du violoncelliste et chef d'orchestre Louis Hasselmans (1878-1957). Sa carrière l'a emmené aux Etats-Unis, travaillant au Chicago Civic Opera et au Metropolitan Opera avant de devenir professeur de musique à l'Université d'État de Louisiane.


Oeuvres principales pour harpe solo

Petite Berceuse, op 1
Berceuse, op 2
Etude en si b majeur, op 3
Valse de concert en si b majeur, op 4 (1885)
Sérénade, op 5
Romance, op 6
Barcarolle en si b mineur, op 7 (1887)
3 petites pièces faciles: Rêverie - Rouet - Ronde nuit, op 9
Petite Berceuse, op 11
Patrouille, petite marche caractéristique en ré b majeur, op 18 (n.d.)
Gitana en la mineur, op 21 (1890)
Prière en mi b majeur, op 22 (1890) également avec violoncelle
Lamento en mi b mineur, op 23 (1890)
Confidence, romance sans paroles, en la b majeur, op 24 (1890) également avec violoncelle
Petite Valse, op 25
Rêverie d'après Mignon de Goethe, esquisse poétique en mi b mineur, op 26 (1892)
Fileuse (Gretchen am Spinnrade), étude caractéristique en sol mineur, op 27 (1892)
Trois petites bluettes, op 28 (1895) : Istorietta - Landler - Carillon
Au Monastère, esquisse pour la harpe, op 29 (1893)
Aubade en ut majeur, op 30 (1892)
Mazurka en si b mineur, op 31 (1893)
La Harpe d'Eole, nocturne, op 32
Conte de Noël en mi b mineur, op 33 (v. 1895)
Menuet en fa majeur, op 34 (1895)
Etude mélodique, op 35
Chasse, petite pièce caractéristique en fa majeur, op 36 (1895)
Etude en si b majeur, op 37 (1896)
Orientale, op 38 (1896)
Gondoliera, barcarolle n° 2, op 39 (1897)
Chanson de mai, romance sans paroles en ré b majeur, op 40 (1897)
2 Romances sans paroles, op 41-42 (1897) : Cantilène en sol majeur op 41 - Simple mélodie en ut majeur op 42
Nocturne en sol b majeur, op 43 (1898)
La Source, étude en fa majeur, op 44 (1898)
Feuilles d'automne, op 45-47 (1899) : Sérénade mélancolique op 45 - Crépuscule op 46 - Calme op 47
Follets, caprice-étude, op 48
Gnomes, caprice caractéristique en mi b mineur, op 49 (v. 1901)
Guitare, op 50
Prélude n° 1, op 51
Prélude n° 2 en ut mineur, op 52 (1902)
Prélude n° 3, Etude en arpège, op 53
Elégie, op 54
Ballade en la b mineur (v. 1887)
Romance en la b majeur (v. 1892)


Transcriptions :

Trois mélodies de Robert Schumann (1810-1856)  transcrites pour voix haute et harpe, dédiées à sa Majesté la Reine des belges : « Au loin » ; « Le Noyer » ; « Lotus mystique » - Editées en 1891.
Valse  Opus 64 n°1 de Frédéric Chopin (1810-1849). Éditée en 1910.
Simple Aveu, Romance sans paroles Opus 25 de Francis Thomé (1850-1909). Éditée en 1910.
Romance sans paroles Opus 17 n°3 de Gabriel Fauré (1845-1924) Éditée en 1905.
Chanson de Printemps, Romance sans paroles Opus 62 n°6 de Félix Mendelssohn (1809-1847). Éditée en 1910.
Six études de Stephen Heller (1813-1888) Opus 45, 46, 47. Éditées en 1888.
Le Cygne, extrait du « Carnaval des animaux » de Camille Saint Saëns (1835-1921) Transcrit pour harpe. Édité en 1900.
Sérénade pour orchestre à cordes Opus 7 de Gabriel Pierné (1863-1937) Éditée en 1889.
Chacone d’Auguste Durand (1830-1909) Éditée en 1910.
Première Gavotte  Opus 16 de Benjamin Godard (1849-1895)  Éditée en 1900. Solitude de B.Godard
Cantilène pour piano Opus 3 de Victor Dolmetsch. Éditée en 1900.
La Sérénata de Gaetano Braga (1829-1907)

Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin


Nombre de messages : 15860
Age : 70
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Alphonse HASSELMANS (1845-1912)   Dim 5 Juil - 10:21

Voici un CD entièrement consacré à Hasselmans :





Quand j'écoute de la harpe seule, au début j'aime beaucoup, cinq minutes après vient l'ennui, et plus tard j'attends avec impatience la fin du CD Embarassed Heureusement, l'avant dernière pièce est une prière accompagnée par un violoncelle. Du coup ce n'est plus ennuyeux Hehe
Revenir en haut Aller en bas
 
Alphonse HASSELMANS (1845-1912)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: