Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Lodovico GROSSI da Viadana (1560-1627)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16378
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Lodovico GROSSI da Viadana (1560-1627)   Lun 4 Mai - 9:05

Lodovico Grossi da Viadana (né en 1560 à Viadana, dans la province de Mantoue en Lombardie - mort le 2 mai 1627) était un compositeur italien. Moine franciscain, il fut l'un des premiers à faire usage de la basse chiffrée.

Il est né à Viadana, une ville dans la province de Mantoue (Italie). Selon un document datant d'environ 150 ans après sa mort, il était un membre de la famille Grossi, mais a pris le nom de sa ville de naissance, Viadana, quand il entra dans l'ordre des Minori Osservanti, avant 1588. Bien qu'il n'y ait aucune preuve contemporaine, il a été affirmé qu'il a étudié avec Costanzo Porta, devenant maître de chapelle à la cathédrale de Mantoue en 1594. En 1597, il se rendit à Rome, et en 1602 il est devenu maître de chapelle à la cathédrale de San Luca à Mantoue. Il a occupé une succession de postes dans différentes cathédrales en Italie, y compris Concordia (près de Venise), et Fano, sur la côte est de l'Italie, où il était maître de chapelle de 1610 à 1612. Pendant trois ans, de 1614 à 1617, il a occupé un poste dans son ordre religieux qui couvrait l'ensemble de la province de Bologne (y compris Ferrare, Mantoue et Piacenza). En 1623, il avait déménagé à Busseto, et plus tard, il travaille au couvent de Santa Andrea, à Gualtieri, près de Parme. Il est mort à Gualtieri.

Viadana est important dans le développement de la technique de basse continue au début du baroque, et sa méthode de notation, connue comme basse chiffrée. Alors qu'il n'a pas inventé la méthode, figurant dans les sources publiées à partir de 1597, il était le premier à l'utiliser dans une collection largement diffusée de musique sacrée (Cento concerti con il basso continuo), qu'il a publiée à Venise en 1602. Agostino Agazzari a écrit en 1607 un traité décrivant la façon d'interpréter la nouvelle basse chiffrée, mais il est clair que de nombreux artistes de cette époque avaient déjà appris la nouvelle méthode, au moins dans les plus progressiste centres musicaux en Italie.

Viadana a composé principalement de la musique sacrée: messes, psaumes, magnificats, motets et lamentations, mais il y a aussi deux livres de canzonette profanes et un livre de Sinfonia musicali à huit voix.
Sa musique antérieure est clairement dans le style renaissance, strictement a capella avec une polyphonie équilibrée entre les voix, mais après 1602, il a écrit de plus en plus dans un style du début du baroque, avec de fréquents passages concertato, et toujours avec une basse continue. Il a également utilisé le style monodique, en particulier dans ses œuvres ultérieures, et certains de ses recueils de Psaumes (par exemple le psaume 27, pour quatre chœurs séparés spatialement) sont des œuvres progressistes dans le style de polychorale vénitienne. En outre, certaines de ses œuvres ultérieures anticipent le concerto instrumental : ils indiquent l'instrumentation spécifique, ce qui n'était pas encore une pratique largement utilisée et ils impliquent un dialogue en va-et-vient entre des groupes de voix et d'instruments.

Il a également écrit la musique profane, mais la quantité est limitée comme on peut s'y attendre d'un membre d'un ordre religieux strict. Ceux-ci comprennent deux volumes de canzonettas (un pour trois voix, et un pour quatre voix) et un volume de sinfonias instrumentales, qui sont en fait des canzonas typiques  (la terminologie était sans définition dans les décennies autour de 1600:  selon le compositeur, une sinfonia pourrait s'appeler une fantasia, une canzona, ou Ricercare). Dans les sinfonias chaque composition individuelle porte le nom d'une autre ville d'Italie : elles peuvent presque être conçues comme un type précoce de la musique à programme.

La musique de Viadana était influente non seulement en Italie, mais aussi en Allemagne, sur les compositeurs tels que Michael Praetorius, Johann Hermann Schein  et Heinrich Schütz. C'est en grande partie grâce à Viadana que le style concertant est arrivé en Allemagne, le pays qui allait le développer le plus ardemment au début du 17e siècle.


Oeuvres


Vocal secular:

Canzonette, libro primo, 4vv (1590), 1 repr with Eng. text in 1597
Canzonette, libro primo, 3vv (1594); ed. G. Vecchi (Milan, 1965)
Sinfonie musicali, a 8, bc (org), op.18 (1610); ed. in IIM, xxi (1993)
Further works, 158820, 15987
3 pieces, org, A-Wm


Vocal religiosa:

Vespertina omnium solemnitatum psalmodia, 5vv (1588, repr with bc, 1609)
Missa defunctorum, 3vv, bc (org) (1592)
Falsi bordoni, 5vv (1596); 11, ed. in Musica divina, iii–iv (Regensburg, 1859–63/R)
Missarum liber primus, 4vv (1596, repr with bc, 1612); 1, ed. in Repertorium musicae sacrae, v (Regensburg, 1889/R); Missa Sine nomine, ed. A. Bank (Amsterdam, 1950)
Motecta, 8vv, op.10 (1597)
Completorium romanum, liber primus, 8vv (1597)
Officium defunctorum, 4vv, op.11 (1600); mass ed. in Musica divina, xix (Regensburg, 1966)
100 concerti ecclesiastici, 1–4vv, bc, op.12 (1602), some ed. in Monumenti musicali mantovani, i (Kassel, 1964)
Psalmi omnes ad Vesperas, liber secondus, 5vv, bc (org), op.13 (1604)
Officium ac Missa defunctorum, 5vv, op.15 (1604)
Letanie, 3–8, 12vv, bc (org), op.14 (1605)
Completorium romanum, liber secondus, 8vv, bc (org), op.16 (1606)
Concerti ecclesiastici, libro secondo, 1–4vv, bc, op.17 (1607) [contains 1 Missa dominicalis, 1v, bc; ed. in Musica divina, x (Regensburg, 1954, 2/1964)]
Salmi a 4 voci pari con 2 Magnificat, bc (org), op.20 (1608)
Completorium romanum, liber primus, 4vv, bc (org), op.21 (1609)
Lamentationes, 4vv, op.22 (1609)
Responsoria ad lamentationes, liber primus, 4vv, op.23 (1609); 9, ed. Musica divina, iv (Regensburg, 1863/R)
Il terzo libro de’ concerti ecclesiastici, 2–4vv, bc, op.24 (1609); pubd jointly with opp.12 and 17 (Frankfurt, 16136)
Salmi campagnoli con li sicut erat, 4, 8vv, bc (org), opp.25, 26 (1612)
Salmi per cantare e concertare, 4 choirs, bc, op.27 (1612)
Falsi bordoni con i sicut erat, 4, 8vv, bc (org), op.28 (Rome, 1612)
100 concerti, 1v, op.30 (Venice, 1614)
24 Credo a canto fermo (1619)
Further works, 1598, 1599, 1600, 1611, 1612, 1613, 1618, 1619, 1621, 1622, 1623, 1626, 1627, 1627, 1628, 1629, 1629
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16378
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Lodovico GROSSI da Viadana (1560-1627)   Lun 25 Mai - 11:04

Son Officium Defunctorum comporte plusieurs pièces, dont un Requiem complet et des Responsori, qui sont enregistrés sur ce CD. Les oeuvres alternent le grégorien et la polyphonie, c'est pas mal du tout.

Revenir en haut Aller en bas
 
Lodovico GROSSI da Viadana (1560-1627)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: