Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Johann SCHRAMMEL (1850-1893)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16559
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Johann SCHRAMMEL (1850-1893)   Ven 17 Avr - 20:29

Johann Schrammel (né le 22 mai 1850 à Neulerchenfeld, aujourd'hui intégré à Vienne, mort le 17 juin 1893 à Vienne) est un musicien et compositeur autrichien.

Il est le fils du clarinettiste Kaspar Schrammel et d'Aloisia Ernst qui deviendra son épouse ; son jeune frère est Josef Schrammel. Il a aussi pour demi-frère Konrad Schrammel qui gagne sa vie avec un orgue de Barbarie après être devenu invalide durant son service militaire.

Il reçoit ses premières leçons de la part de son père en compagnie de son frère. À environ six ans, il entre dans le chœur de l'église de Neulerchenfeld. Grâce à son père, il reçoit des leçons de violon du premier instrumentiste du Carltheater, Ernst Melzer.

Le 6 janvier 1861, le père et les deux enfants donnent un concert de charité dans une auberge. Malgré des difficultés financières, Kaspar Schrammel inscrit ses deux fils dès 1862 au conservatoire de la Société philharmonique de Vienne. En plus de cours de chant, Johann et Josef apprennent le violon auprès de Josef et de Georg Hellmesberger puis de Carl Heissler.

En juin 1865, Johann Schrammel quitte le conservatoire et touche des cachets en jouant dans les orchestres de l'Harmonietheater et du Theater in der Josefstadt. L'année suivante, il rejoint l'armée et est employé dans son service musical et ses orchestres jusqu'en 1875.

En 1872,Schrammel épouse Rosalia Weichselbaumer et aura avec elle treize enfants ; seuls neufs deviendront adultes. Durant ses dernières années à l'armée, il joue aussi indépendamment comme dans l'orchestre de Carl Mangold.

En 1875, lui, son frère Josef et le guitariste Draskovits forment le trio "D'Nußdorfer". En 1879, Draskovits est remplacé par Anton Strohmayer  puis ils sont rejoints par Georg Dänzer et deviennent le Schrammel-Quartett. Le quartet joue à sa façon la musique populaire viennoise, il deviendra populaire pour avoir créé son propre style, la Schrammelmusik.

Johann Schrammel meurt à 43 ans. Il est enterré au Hernalser Friedhof.


Œuvres

Son œuvre la plus connue, la marche Wien bleibt Wien (Vienne reste Vienne), est largement diffusée pour ce qu'elle a été créée avant la création des sociétés de gestion des droits d'auteur comme la GEMA.


Sélection danses et marches

Das picksusse Holzl
Der Schwalbe Gruß, op. 105. Chanson, texte de Carl Lindau.
Die Reise nach Helgoland
Eljen a Stefanie
Faschingskrapfen. Valse.
Frisch gewagt
Frühlingsgruß an Pauline
Glück und Liebe. Chanson-valse, texte de Eduard Merkt.
Hallodrie, polka rapide
Hans-Richter-Marsch
Hechten-Marsch.
Im Wiener Dialekt
In arte voluptas, mars
Jagdabenteuer
Kronprinz-Rudolf-Marsch
Kunst und Natur. Marche.
Launenhaft
Meran-Marsch
Morgengruss
Nussdorfer Marsch
Praterveigerln, op. 151. Polka française.
Reiterlieder, wals
’s Herz von an echten Weana. (plus connu sous le nom de Schrammel Walzer); Valse pour piano et chant, texte de Carl Lorens.
Sei weider guat
Vindobona, du herrliche Stadt. Chanson-valse, texte de Karl Schmitter.
Warum da Weana in den Himmel kumma muass.
Was Öst’reich is’. Texte de Wilhelm Wiesberg.
Weana G′müat, op. 112. Valse.
Wie der schnabel gwachsen ist : valse
Wien – Berlin, op. 100. Marche.
Wien bleibt Wien! Marche. (1887)
Wiener fiaker, galop
Wiener Künstler, op. 111. Marche. Texte de C. M. Haslbrunner.


Divers

Wiener Kinder, opérette en 2 actes, livret de Victor Léon et Heinz Reichert, d'après le roman "Du liebes Wien" de Ernst Decseys
Alte österreichische Volksmelodien, 3 volumes de mélodies populaires
Revenir en haut Aller en bas
laudec

avatar

Nombre de messages : 3395
Age : 65
Date d'inscription : 25/02/2013

MessageSujet: Re: Johann SCHRAMMEL (1850-1893)   Ven 17 Avr - 21:17

Cette musique me rappelle la foire dans mon enfance, il me semble que le carrousel de chevaux tournait au son de cette musique.  Souvenir un peu pénible, cette musique me donne le cafard, je ne sais pourquoi...

La marche "Wien bleibt Wien"
https://youtu.be/r2QM-tAYzJs


Dernière édition par laudec le Sam 18 Avr - 10:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16559
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Johann SCHRAMMEL (1850-1893)   Sam 18 Avr - 9:34

laudec a écrit:
[color=#000066]Cette musique me rappelle la foire dans mon enfance, il me semble que le carrousel de chevaux tournait au son de cette musique.  Souvenir un peu pénible, cette musique me donne le cafard, je ne sais pourquoi...

Je crois savoir pourquoi : la nostalgie. A ton âge tu as dû connaître comme moi la musique de manège (qu'on appelait limonaire) et autres rouleaux à musique sur les fêtes foraines. C'est bien fini, maintenant on a une musique tonitruante...

https://www.youtube.com/watch?v=nO9_JIYJ9eE&spfreload=10

Revenir en haut Aller en bas
laudec

avatar

Nombre de messages : 3395
Age : 65
Date d'inscription : 25/02/2013

MessageSujet: Re: Johann SCHRAMMEL (1850-1893)   Sam 18 Avr - 10:09

Oui ! l'ambiance a bien changé depuis Wink ... mais ici, c'est une nostalgie qui ne me donne pas l'envie d'y retourner alors qu'en général j'ai plutôt la nostalgie de vouloir y retourner confused
Revenir en haut Aller en bas
Bel Canto
Admin
avatar

Nombre de messages : 5934
Age : 61
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Johann SCHRAMMEL (1850-1893)   Sam 18 Avr - 20:04



Son œuvre la plus connue, la marche Wien bleibt Wien (Vienne reste Vienne), est largement diffusée pour ce qu'elle a été créée avant la création des sociétés de gestion des droits d'auteur comme la GEMA.
Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Johann SCHRAMMEL (1850-1893)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Johann SCHRAMMEL (1850-1893)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: