Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Pierre de Jélyotte, haute-contre et musicien (1713-1797)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Bel Canto
Admin
avatar

Nombre de messages : 5799
Age : 61
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Pierre de Jélyotte, haute-contre et musicien (1713-1797)   Lun 13 Avr - 10:33



Né à Lasseube le 13 avril 1713, mort le 12 octobre 1797 au château Labat à Estos.
Il est le second des six enfants de Joseph de Grichon, un négociant en laines et de Magdeleine de Mauco. Le nom de Jéliote est emprunté à celui d'un domaine possédé par la famille.
Il est enfant de chœur à Lasseube, puis reçoit ses premières leçons de musique à Betharram, avant d'étudier le chant, le clavecin, la guitare, le violoncelle et la composition à la maîtrise de Saint-Étienne de Toulouse.
Il aurait été remarqué par Prince de Carignan, inspecteur général de l'Opéra. Il est à Paris en 1733, où il fait ses débuts à l'Opéra en octobre dans le rôle de l'Amour d'Hippolyte et Aricie de Jean-Philipe Rameau, puis il enchaîne les rôles secondaires.
En 1738, suite au départ du haute-contre Tribou, il assume le rôle principal dans une reprise d'Atys de Lullly. Il crée par la suite de nombreux rôles importants dans les opéras de Jean-Philippe Rameau, souvent avec la soprano Marie Fell, avec laquelle il chante dans Daphnie et Alvimare de Mondonville, sur un livret écrit en occitan. Ils tiendront les rôles de Colin et de Colette dans le Devin du village de Jean-Jacques Rousseau.
En 1645, il est nommé professeur de guitare du roi.
Il se produit souvent à la cour. Sa comédie-ballet Zeliska est créée à Versailles en 1746.
Il est nommé premier violoncelliste du Théâtre des Petits Appartements de Madame de Pompadour.
Il apparaît souvent au Concert spirituel où il interprète l'un de ses motets (perdu) ou ceux de Mondonville.
Il crée encore Daphnis et Alcimadure, « pastorale languedocienne » de Mondonville, et le 15 mars 1755, il fait ses adieux à la scène de l'Opéra dans Castor et Pollux, mais continue à se produire dans des soirées, notamment chez le prince de Conti, à la cour de Versaille et de Fontainebleau.
Il est une dernière fois sur scène le 9 novembre 1765 dans le rôle de Zamnis, d'Erosine de Berton. Il se retire dans son hôtel d'Oloron, puis au château Labat à Estos appartenenant à sa famille par alliance.
Il atteignait une très haute tessiture avec agilité. Des rôles écrits pour Tribou ont été réécrits pour lui, l'air « Règne amour, lance tes traits » dans Zaïs de Rameau (Livret Cahusac) lui est destiné (créé le 29 février 1748). Il a contribué aux succès des opéras de Rameau.

extrait d'un article sur le site musicologie.org, la suite ici
Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
Bel Canto
Admin
avatar

Nombre de messages : 5799
Age : 61
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Pierre de Jélyotte, haute-contre et musicien (1713-1797)   Lun 13 Avr - 10:39


Pierre de Jélyotte dans le rôle d'Apollon. Attribué à Van Loo.




Célèbre toile de Michel-Barthélemy Ollivier (1714–1784), Le thé à l'anglaise chez le prince de Conti (1766) qui représente Mozart enfant. Le guitariste est P. Jelyotte.
Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16301
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Pierre de Jélyotte, haute-contre et musicien (1713-1797)   Lun 13 Avr - 10:45

On peut ajouter qu'il a été un peu compositeur :

Zeliska ou l'Art de la Nature, opérette (1746)
Ecoutez l'histoire, romance
quelques motets
Revenir en haut Aller en bas
Bel Canto
Admin
avatar

Nombre de messages : 5799
Age : 61
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Pierre de Jélyotte, haute-contre et musicien (1713-1797)   Lun 13 Avr - 10:58

oui, j'ai hésité à le classer comme compositeur mais je pense que sa carrière de chanteur et de musicien a été nettement plus importante
Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pierre de Jélyotte, haute-contre et musicien (1713-1797)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pierre de Jélyotte, haute-contre et musicien (1713-1797)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les interprètes-
Sauter vers: