Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Juan NAVARRO 'Hispalensis" (1530-1580)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16378
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Juan NAVARRO 'Hispalensis" (1530-1580)   Jeu 2 Avr - 19:45

Juan Navarro de Sevilla, connu sous le surnom de Hispalensis (né à Marchena vers 1530 - mort à Palencia le 17 Octobre,1580) était un compositeur espagnol de l' école de Séville ou polyphonistes andalous. Aucune relation avec son contemporain du Mexique, le compositeur Juan Navarro Gaditanus, (Juan Navarro de Cádiz, vers 1550 - vers 1610), avec lequel il est souvent confondu.

Navarro est né à Marchena, à l'époque sous le duc d'Arcos, et de sa proximité de Sevilla, son épithète d' Hispalensis  qui lui a été donné à l'époque était justifié. Bien que beaucoup de sa vie reste inconnue, nous savons qu'il a chanté dans le choeur de la cathédrale de Jaén, puis de celui de Málaga. En 1554 il reçoit le poste de maître de chapelle à Málaga, laissé vacant après la mort de Cristóbal de Morales contre cinq postulants, dont Francisco Guerrero. Plus tard, le 26 février 1564, il a été nommé maître de chapelle de la cathédrale d'Avila sans rival, ce qui indique que son nom était déjà bien connu. A Avila il eut pour élève Tomás Luis de Victoria. En 1566 il est maître de chapelle à  la Collégiale de Valladolid, puis à Salamanque. En 1574 il travaille à l Ciudad Rodrigo  où est le maître de Juan Esquivel Barahona et en 1578 dans la cathédrale de Palencia. Il est mort subitement deux ans plus tard et son élève, TL de Victoria le remplace.

Sauf pendant une période à Malaga, le reste de sa carrière est couronné de succès. Sa renommée tient dans les deux activités musicales les plus précieuses de l'époque: la direction et la composition.


Oeuvres

Musique Sacrée
Contrairement à la plupart des auteurs de son temps, les autres Polyphonistes, la majeure partie du travail laissé par Juan Navarro a été imprimé, sous la direction de Francisco Soto de Langa, réuni par un neveu du compositeur dix ans plus tard, avec le titre Psalmi, hymni ac Magnificat. Rome 1590 (à titre posthume).  Ils intègrent un grand volume de 53 œuvres dont 12 psaumes, 18 hymnes, 9 Magnificat et quatre antiennes mariales. Ils appartiennent tous à des services religieux et, en particulier, lors des Vêpres. D'autres œuvres sont dans le manuscrit de la paroisse de Saint-Jacques de Valladolid, où se trouvent 10 motets  et deux antiennes mariales: "Salve Regina", à quatre voix, et "Ave Regina Coelorum" pour cinq voix. A Malaga se trouve le motet "Beatus es", à Ségovie l'antienne "Vidi Aquam" et à Ávila l'hymne "Gloria, Laus".

Musique profane
Navarro a composé plusieurs morceaux éparpillés dans deux volumes. Celui la cathédrale de Valladolid et de la Casa de la Medinaceli. Leurs titres sont: O mar, o mar fiel de mis ojos"; "Vuelve tus ojos claros"; "Ay de mi péché ventura"; "Sobre una pena"; "MIOS Siendo"; "Ay soledad amrga"; "Ribera sacro Darro". Parmi ceux-ci, à l'exception du premièr, ils sont à une seule voix. Les compositions de Navarro comprennent deux arrangements  mélodico-harmonique d'hymnes  ("Vexilla regis" et "Pange lingua"), deux arrangements  mélodico-harmonique d'antiennes  ("Regina Coeli"et "Ave Regina") et un "Te Deum" basé uniquement sur ​​des mélodies de chant hispanique plutôt que de mélodies romaines comme c'était commun parmi les compositeurs de la Renaissance.
Revenir en haut Aller en bas
 
Juan NAVARRO 'Hispalensis" (1530-1580)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: