Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Felipe GORRITI (1839-1896)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16544
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Felipe GORRITI (1839-1896)   Mer 11 Mar - 15:32

Felipe Gorriti y Osambela (né à Uharte-Arakil le 23 Août 1839 - mort à Tolosa le 12 Mars 1896) était un organiste et compositeur espagnol de Navarre.

Son père, León Gorriti, secrétaire-organiste de sa ville natale, s'est chargé de sa première éducation musicale et l'a envoyé, à seulement 11 ou 12 ans, à Tafalla (Navarre) pour se former avec le chef de choeur Jose Preciado. Ensuite il est allé étudier le piano et l'harmonie avec Mariano García, qui à l'époque travaillait comme compositeur et instrumentiste dans la cathédrale Santa Maria la Real de Pampelune. Plus tard, il a reçu des enseignements de Cándido Aguayo, organiste et chef de chœur de l'église de Santa Maria de Tolosa (Guipuzcoa) et en Septembre 1856, il entre au Conservatoire Royal de Madrid, où il a étudié l'orgue avec Román Jimeno de Lerma et la composition avec Hilarión Eslava. En conclusion de ses études en Juin 1859, il a remporté la médaille d'argent du concours annuel organisé par le Conservatoire.

Le 17 Mars 1859 il accède à la place de maître de chapelle et organiste de la paroisse de Santa Maria de Tafalla. Depuis lors il a commencé à acquérir une certaine notoriété, attirer les adeptes des villes voisines, parmi lesquels Apolinar Brull et Calixto Barcos. A Tafalla, en plus de diriger la chorale de la musique, et d'écrire certaines de ses meilleures œuvres (dont la Messe de Requiem, des sonates et autres oeuvres pour orgue, etc.), le compositeur a organisé une bande de jeunes musiciens.
En 1860, il a épousé Eugenia Izu, avec qui il a eu cinq enfants. En 1867, il remplace à Tolosa, comme organiste et maître de chapelle, Cándido Aguayo, son ancien professeur démissionnaire. De cette date (1867) il a occupé le poste jusqu'à sa mort. Dans la paroisse de Santa Maria il a à sa disposition pour les œuvres religieuses une chapelle formée par 28 chanteurs et musiciens entre les instruments à cordes et à vent. Aussi, Tolosa lui a consacré la direction et l'éducation de la "banda de musica", avec des étudiants exceptionnels comme Eduardo Vicente Goicoechea ou Eduardo Mocoroa, ce dernier devenant le successeur de Gorriti après sa mort en Mars 1896.


Oeuvres

Son catalogue se compose d'environ 240 oeuvres, dont 146 religieuses, 25 pour orgue, 32 profanes. Dans sa productionon on peut citer en priorité la Messe en ut, composée pour l'inauguration en 1885 du nouvel orgue des Frères Stolz à Santa Maria de Tolosa, la Messe en ré pour voix aigües pour l'inauguration de l'orgue du couvent des religieuses de Santa Clara, les deux Miserere connus comme "Viejo" (n° 5) et "Grande" (n° 7), le motet Sub tuum praesidium (créé à Paris), Ecos de Andia, écrit pour un concours de chorales à Pampelune, Agur Jesus Ama, une chanson dédiée à la Vierge, les Cinq versets sur le Magnificat, la Marche Funèbre en ut mineur pour orgue (1882), etc


Musique vocale religieuse

13 misas;
3 misas de réquiem;
7 piezas del oficio de difuntos;
7 misereres;
6 antífonas;
3 arias;
8 canciones a la Virgen en castellano y vascuence;
15 piezas de devoción (gozos, novenas y septenarios);
2 graduales;
8 himnos;
6 lamentaciones;
2 magníficat;
20 motetes;
2 pasiones, 6 rosarios y letanías;
3 salmos;
4 secuencias;
6 tercetos para la Bendición de los Ramos;
13 villancicos;
4 zortzikos de Navidad.


Musique vocale profane

10 obras corales;
1 obra teatral;
3 obras para canto y piano;


Orgue

10 elevaciones (dont La Esperanza, 1881)
5 versos;
4 ofertorios;
2 marchas fúnebres en fa mineur et ut mineur
2 sonatas en ré majeur et en fa majeur


Autres musiques instrumentales

Andante religioso pour cordes et hautbois (1882);
7 obras para banda;
6 obras para piano;
5 obras de música de cámara, dont un quatuor à cordes;


https://www.youtube.com/watch?v=li-MVqPGS80&spfreload=10



https://www.youtube.com/watch?v=5VQ8B2KIBfs&spfreload=10

https://www.youtube.com/watch?v=-SX2BMzkFSQ&spfreload=10

https://www.youtube.com/watch?v=56voGfTiHBQ&spfreload=10
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16544
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Felipe GORRITI (1839-1896)   Jeu 12 Mar - 20:32

Il existe une anthologie (3 CD) qui nous fait découvrir Gorriti. Je n'ai pas tout écouté tellement c'est ennuyeux... Embarassed

Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16544
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Felipe GORRITI (1839-1896)   Lun 13 Mar - 10:45

joachim a écrit:
Il existe une anthologie (3 CD) qui nous fait découvrir Gorriti. Je n'ai pas tout écouté tellement c'est ennuyeux... Embarassed

Par contre cette Messe n'est pas mal ! Wink



https://www.youtube.com/watch?v=yzXXYBdSk-w
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Felipe GORRITI (1839-1896)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Felipe GORRITI (1839-1896)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: