Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

 

 Hermann ZILCHER (1881-1948)

Aller en bas 
AuteurMessage
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 22477
Age : 75
Date d'inscription : 19/08/2006

Hermann ZILCHER (1881-1948) Empty
MessageSujet: Hermann ZILCHER (1881-1948)   Hermann ZILCHER (1881-1948) Empty2015-03-08, 15:32

Hermann Zilcher est un compositeur, pianiste et pédagogue musical allemand, né à Francfort-sur-le-Main le 18 août 1881 et mort à Würtzbourg le 1er janvier 1948.

Zilcher a reçu les premières leçons de piano de son père, le compositeur et professeur de piano Paul Zilcher (1855-1943), qui était connu en tant que compositeur et enseignant de piano et de musique de chambre. Le fils a étudié à partir de 1897 au Dr. Hoch’s Konservatorium à Francfort le piano avec James Kwast, le contrepoint, la forme musicale avec Iwan Knorr et la composition avec Bernhard Scholz. À la fin de ses études, il a reçu le Prix Mozart dans sa ville natale.

En 1901, il s'est rendu à Berlin, où il a rapidement fait sa carrière principalement comme un accompagnateur pour chanteurs et instrumentistes. En outre, les tournées de concerts l'ont fait internationalement connaître aux États-Unis et en Europe. En 1905, il est retourné en tant que professeur de piano au Dr. Hoch’s Konservatorium.
En 1908, il a été nommé par Felix Mottl professeur de piano et, en 1916, professeur de composition à l'Académie de Musique de Munich. À Munich, il a travaillé en étroite collaboration avec le Chef du Studio Theater de Munich, Otto Falkenberg (1873-1947), pour lequel il a écrit la musique de scène. En 1920 et jusqu'en 1944, il devient directeur du Conservatoire d'État de Bavière (fondé en 1922) à Würzburg.


Œuvres

Le catalogue des compositions de Zilcher comprend des œuvres orchestrales et chorales, deux opéras, de la musique de chambre et des lieder, études, études de piano, et de nombreuses œuvres pour accordéon.


Œuvres

Orchestre

Variationen (Variations) en si mineur (1898)
Sinfonietta en mi majeur pour orchestre à cordes, op. 1 (1900)
Suite en sol majeur, op. 4 (1903)
Symphonie n° 1 en la majeur, op. 17 (1906)
Symphonie n° 2 en fa mineur, Op. 23 (1908-1909)
An mein deutsches Land, Overture pour orchestre et chœur ad libitum, Op. 48
Suite n° 2, op. 54b
Tanz-Fantasie (Fantaisie de danse), Op. 71 (1933)
Musica buffa, 10 Intermezzi pour 12 instruments (percussions) ou petit orchestre, Op. 73a (1935); extrait de la musique de scène pour Komödie der Irrungen
Rameau-Suite pour petit orchestre, Op. 76 (1934); également pour violon, violoncelle et piano
Heinkel-Marsch, op. 83 (1936)
Symphonie n° 4 en fa ♯ mineur, op. 84
Symphonie n° 5 "... und dennoch! ..." En ut mineur, Op. 112 (1947)


Concertos

Concerto en ré mineur pour deux violons et orchestre, op. 9
Concerto n° 1 en si mineur pour violon et petit orchestre, Op. 11
Suite in vier Sätzen (Suite en quatre mouvements) en sol majeur pour deux violons et petit orchestre, Op. 15
Skizzen aus dem Orient (Sketches de l'Orient) pour violon et orchestre de chambre, op. 18 (1906)
Concerto n° 1 en si mineur pour piano et orchestre, op. 20 (1906)
Konzertstück in einem Satze (Pièce de concert en un mouvement) en la mineur pour violoncelle et orchestre, op. 21 (1904)
Klage, Konzertstück en fa ♯ mineur pour violon et petit orchestre, Op. 22 (1908)
Nacht und Morgen pour 2 pianos, timbales et orchestre à cordes, op. 24 (1909)
Konzertstück über ein Thema von WA Mozart en ré majeur pour flûte et petit orchestre, Op. 81 (1936)
Concerto n° 2 en la majeur pour violon et orchestre, op. 92 (1942)
Variationen über ein Thema von WA Mozart pour violoncelle et petit orchestre, Op. 95
Bayerische Suite (Suite bavaroise) pour accordéon et orchestre, op. 98
Kammerkonzert, Concerto n° 2 en fa majeur pour piano et orchestre (13 instruments), Op. 102 (1945)
Concerto pour accordéon et orchestre, op. 114


Musique de chambre

4 Weihnachtsstücke (4 pièces de Noël) pour violon et piano (1892)
3 Stücke (3 Pieces) pour violon et piano (1894)
Phantasie-Sonate pour violon et piano (1895)
Piano Trio (1896)
Sonate en la majeur pour violon et piano
Quintette en fa  ♯ mineur pour hautbois, clarinette, cor, basson et piano, Op. Juv. 30 (1899); aussi pour instruments à cordes
Quatuor à cordes en ut mineur (1900)
2 Stücke (2 pièces) pour violon et piano, Op. 3
2 Stücke (2 Pieces) pour 2 violons, Op. 7
Sonate en ré majeur pour violon et piano, Op. 16
Idyllen (Idylles) pour violon, violoncelle (ou alto) et piano, Op. 17
Ein Gedenkblatt pour violon, violoncelle (ou alto) et piano, Op. 18
Quintette pour piano en ut ♯ mineur, op. 42 (1918)
Winterlandschaft (Paysage d'hiver) pour violoncelle et piano, Op. 53
Trio avec piano en mi mineur, Op. 56 (1926)
Schmerzliches Adagio pour clarinette et piano, op. 49
Rameau-Suite, Op. 76 (1934); aussi pour petit orchestre
Suite en sol majeur pour quatuor à cordes, Op. 77
Kleine Serenade (Petite Serenade) pour hautbois, clarinette, cor et alto, op. 80 (1935)
Duo pour violon et violoncelle, Op. 89
Trio in Foirm von Variationen en la mineur pour clarinette, violoncelle et piano, Op. 90 (1938)
Bläserquintett "Vier Jahreszeiten" (Quintette à Vent "Les Quatre Saisons") en la majeur pour flûte, hautbois, clarinette, cor et basson, Op. 91 (1941)
Variationen über ein Thema von Mozart pour violon et accordéon, Op. 94; thème du Divertimento n° 2, K. 131 (1772)
Variationen über ein Fränkisches Volkslied pour violon et accordéon, Op. 97
Variationen über ein Thema von Schubert pour violon et accordéon, Op. 99
Variationen über ein Thema von Mozart pour clarinette, violoncelle (ou alto) et piano, Op. 101
Quatuor à cordes en ut mineur, op. 104 (1945)
Haus-Musik, 3 pièces pour violon ou la flûte, accordéon et piano, Op. 110 (1946)


Œuvres pour piano

4 Humoresken, Op. 5 (1903)
4 Clavierstücke (4 Pieces pour piano), Op. 6
6 kleine Stücke (4 Petites Pieces) pour piano à 4 mains, op. 8 (1902)
7 Skizzen (7 Sketches), Op. 26 (1911)
Bilderbuch, 9 Klangstudien (9 études sonores), Op. 34 (1916)
Symphonie n° 3 en la majeur pour deux pianos, Op. 50 (1923)
Winterbilder (Scènes d'hiver), 5 courtes Pieces, Op. 57 (c.1926)
Klänge der Nacht (Sons de la Nuit), 6 Pieces, Op. 58 (1927)
Drei Weihnachtsstücke (3 Pièces de Noël), Op. 61
Vier leichte Stücke (4 Pieces faciles) pour piano à 4 mains


Œuvres pour accordéon

3 Stücke op. 82 : Abendstimmung - Jahrmarktsbilder - Harmoniker-Marsch
Ländliche Musiken (Musique sur le vert), 3 Pièces pour orchestre d'accordéons, Op. 88a
Aus meiner Ferienmappe, 5 Pieces, Op. 88b : Tanz auf der Wiese - Wächterlied
Amselmelodien, Op. 98a
Kleine und Übungs- Vortragsstücke, Op. 103
Schüler und Lehrer, 5 duos pour deux accordéons, Op. 106 (1946)


Opéras et musiques de scène

Fitzebutze, Traumspiel en 5 actes livret de Richard Dehmel, Op. 19
Euch la gefällt Wie (Comme il vous plaira), musique de scène, Op. 33; pour la pièce de William Shakespeare
Das Wintermärchen (Le Conte d'Hiver), musique de scène pour petit orchestre, Op. 39; pour la pièce  de William Shakespeare
Doktor Eisenbart, opéra comique en trois actes livret de Otto Falckenberg, Op. 45 (1920)
Der Widerspenstigen Zähmung (La Mégère apprivoisée), musique de scène pour 12 instruments ou petit orchestre, Op. 54 (1925); pour la pièce de William Shakespeare
Komödie der Irrungen (La Comédie des erreurs) pour 12 instruments (percussions) ou petit orchestre, Op. 73 (1935); pour la pièce de William Shakespeare
Palm, musique de scène pour petit orchestre, Op. 79 (1935); pour la pièce de Josef Wenter
Ein Sommernachtstraum (le Songe d'une Nuit d'été), musique de scène Op. 93 (1940); pour la pièce de William Shakespeare


Musique chorale

Reinhart pour chœur a cappella, op. 2
Die Liebesmesse en 3 parties pour solistes, chœur et orchestre, op. 27 (1911-1913) : Mann und Weib, Gott, Die Welt
Deutsches Volksliederspiel, 16 Folk Songs pour chœur à quatre voix et piano, Op. 32 (1915)
Chiemsee-Terzette pour trois voix de femmes (en solo ou chorale), Op. 46
Lied des Schülers pour chœur de l'école, violon, harmonium et piano 4 mains, op. 55 (1925)
2 Gedichte von Goethe pour chœur d'hommes et orchestre, op. 62 (1927-1928)
Wacht auf! pour chœur d'hommes, op. 67
Töne Lied, aus weiter Ferne..., 4 Poèmes pour chœur d'hommes et orchestre à cordes ad libitum, Op. 68 (1931); paroles de Johann Wolfgang von Goethe
Deutscher Glaube, Hymne pour chœur mixte et orchestre, op. 69 (1931)
Gebet der Jugend, hymne pour soprano, chœur mixte, chœur d'enfants et orchestre, Op  75 (1934); paroles de Karl Maria Kaufmann
An die Künstler pour soprano, chœur d'hommes et orchestre, op. 86 (1938); paroles de Friedrich Schiller
Vater unser pour soprano, baryton, choeur mixte, orgue et orchestre, op. 87 (1938); paroles de Friedrich Gottlieb Klopstock


Musique vocale

5 Lieder (5 chansons) pour voix moyenne et piano, Op. 10
4 Lieder (4 chansons) pour haute voix et piano, op. 12
4 Lieder (4 chansons) pour voix moyenne et piano, Op. 13
4 Lieder (4 chansons) pour voix basse et piano, Op. 14
Dehmel-Zyklus, 14 Poèmes de Erlösungen, Weib und Welt et Aber die Liebe, pour soprano, ténor et piano, Op. 25 (1919); paroles de Richard Dehmel
Hölderlin, cycle symphonique pour ténor (ou baryton) et orchestre, op. 28 (1912-1913)
4 Kriegslieder pour voix et piano, op. 30 (1914)
Ein Tanz Lied pour soprano colorature, violon et piano, Op. 36
15 kleine Lieder nach den Hey-Speckter'schen Fabeln pour voix et piano, op. 37
Aus dem Hohelied Salomonis, Variations pour deux voix (alto, baryton), quatuor à cordes et piano, Op. 38 (c.1918)
4 Lieder (4 chansons) pour voix et piano, op. 40
3 Gedichte von Richard Dehmel (3 Poèmes de Richard Dehmel) pour voix et piano, op. 41; paroles de Richard Dehmel
Die Natur: Hymnus von Goethe pour voix moyenne et piano, Op. 47 (1922); texte de Johann Wolfgang von Goethe
Goethe-Lieder pour voix et piano, op. 51 (1923); textes de Johann Wolfgang von Goethe
Marienlieder, cycle de 11 chansons pour voix haute et quatuor à cordes, Op. 52
3 Gedichte von Goethe pour voix haute et orchestre, op. 59 (c.1926); paroles de Johann Wolfgang von Goethe
Eichendorff-Zyklus pour voix et piano, op. 60 (1927); paroles de Joseph von Eichendorff
Rokoko-Suite pour voix haute, violon, violoncelle et piano, Op. 65
Fantasie pour voix haute, piano et orchestre, op. 66 (1931); mots de la Trilogie der Leidenschaft de Johann Wolfgang von Goethe
2 Gedichte pour voix aigüe, flûte, trombone et petit orchestre, Op. 78

https://www.youtube.com/watch?v=9s-yG_oE3oM&spfreload=10




Variations sur un thème de Mozart, pour violon et accordéon !

https://www.youtube.com/watch?v=zyqf-kAa2vU&spfreload=10
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 22477
Age : 75
Date d'inscription : 19/08/2006

Hermann ZILCHER (1881-1948) Empty
MessageSujet: Re: Hermann ZILCHER (1881-1948)   Hermann ZILCHER (1881-1948) Empty2021-05-02, 12:18

Trio en forme de variations en la mineur pour clarinette, violoncelle et piano, op. 90 (1938)



https://www.youtube.com/watch?v=d75jEVN1FrE


Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 22477
Age : 75
Date d'inscription : 19/08/2006

Hermann ZILCHER (1881-1948) Empty
MessageSujet: Re: Hermann ZILCHER (1881-1948)   Hermann ZILCHER (1881-1948) Empty2021-06-28, 11:35

Une polémique sur Zilcher, en Bavière ?

Source : https://www.sueddeutsche.de/bayern/liste-der-vorwuerfe-hat-es-in-sich-verrat-an-die-gestapo-1.5255020

Une rue de Würzburg porte depuis longtemps le nom du célèbre compositeur Hermann Zilcher. De nouvelles preuves d'historiens suggèrent qu'il était un bénéficiaire des nazis

Il est toujours considéré comme un musicien et compositeur important de Würzburg, mais la liste des allégations contre Hermann Zilcher a tout pour plaire : même avant 1933, il était actif dans le bloc germano-volkisch, qui luttait pour le renversement du régime par le national-socialisme. Pendant la guerre conseiller au conseil municipal pour le NSDAP, à la demande expresse d'un Gauleiter. Aussi: composition de commande pour le ministère de la Propagande et un poème musical qui rend hommage au "Führer". Et puis un historien a récemment déclaré que Zilcher avait trahi à la Gestapo un ami de la famille et ainsi mis consciemment sa vie en danger. Le musicien très acclamé Zilcher un bénéficiaire des nazis ? Pas seulement un suiveur ? Tout le montre, mais à Würzburg, certains résistent à ce point de vue.

Car quelqu'un à Würzburg voudrait être fier de Zilcher sans réserve. Il a dirigé et formé le Conservatoire d'État de Bavière à Würzburg. En 1921, il y a exactement 100 ans, il fonda le Festival Mozart, qui est toujours un spectacle pour la ville aujourd'hui, et on aurait certainement eu une grande fête sans le Corona. Son héritage musical est rarement nié. Et depuis des décennies une rue, sorte de quartier résidentiel calme, porte son nom. Et c'est exactement ce qui se dispute maintenant entre le conseil municipal et les descendants, les fans de musique et la science. Avec les connaissances d'aujourd'hui, pouvez-vous honorer une personne aussi controversée avec une rue à son nom ?

L'historien Niels Weise de l'Institut d'histoire contemporaine de Munich a effectué des recherches sur Zilcher dans les archives et les bibliothèques pendant plusieurs mois. Il est l'un des onze chefs d'une commission que la ville a convoquée en 2015. Les scientifiques, les politiciens et le personnel administratif devraient vérifier l'histoire de plus de 120 parrains de rue de Würzburg. La ville se préoccupe également de la façon dont elle veut être perçue. En période de croissance des mouvements de droite, il est important de faire face au problème, déclare le conseiller culturel Achim Könneke. Le rapport final était disponible fin 2020. Dans huit cas, la commission a recommandé un renommage ou une contextualisation de la rue, c'est-à-dire des informations supplémentaires, par exemple via un code QR. Dans le cas de Zilcher, le vote était clair avec une voix contre : pro renommage. La commission considère Zilcher comme un bénéficiaire du régime nazi.

Depuis que le rapport est disponible, il y a eu de l'agitation au sein du conseil municipal, qui doit finalement voter sur le changement de nom. Les Verts et le SPD sont fondamentalement favorables, mais il y a aussi des partisans de Zilcher. Wolfgang Baumann, conseiller municipal de la faction "L'avenir de Würzburg" et en même temps membre de la Hermann-Zilcher-Gesellschaft (HZG) souhaite que les détails soient clarifiés. Il s'agit de savoir si Zilcher a rejoint le NSDAP volontairement ou sous pression et dès 1933 ou plus tard. Toute personne impliquée, avec qui l'on parle, se félicite d'une réévaluation. Mais on ne veut pas rebaptiser la rue « imprudemment », déclare Wolfgang Roth, chef du groupe parlementaire CSU, et on ne veut pas retirer un honneur à quiconque injustement, rétrospectivement. Un jugement définitif n'a pas encore été rendu en raison d'informations différentes. Cela signifie que les proches doivent également être entendus. La recherche scientifique indépendante ne suffit pas. Aussi parce que « l'affaire Vinnai » est toujours en cours de combat.

L'historien Weise dédie sa propre déclaration à Eugen Vinnai : Ce partisan d'une église libre, qui s'appuyait sur la « guérison divine » même en cas de maladie grave, aurait eu une si forte influence sur la femme de Zilcher et donc sur son mariage, et au-delà, son frère -la belle-famille que Zilcher l'a finalement fait dénoncer à la Gestapo en 1940. Selon Zilcher, l'influence de Vinnai était « menaçante » et « nuisible » et a même poussé son beau-frère à refuser le service militaire. Un refus pouvant être suivi de la peine de mort, Zilcher voulait probablement protéger son beau-frère, écrit Weise. Mais Zilcher est allé encore plus loin : l'influence de Vinnai était « périssable » pour « le peuple allemand ». Zilcher, qui était bien connecté à l'époque, a choisi le "niveau d'escalade maximal", selon Weise, il aurait également pu se tourner vers des fonctionnaires inférieurs du parti. Vinnai a ensuite été placé en « garde à vue » notoire. Après 18 mois, il a été libéré, mais selon la pratique à l'époque, il aurait pu être envoyé au camp de concentration, selon Weise, donc Zilcher avait consciemment mis en danger la vie de Vinnai. Vinnai a ensuite été reconnu comme victime de la persécution nazie.

Alors, Zilcher a-t-il utilisé les structures du régime pour se débarrasser d'un « problème » familial ? Sa fille Helga Zilcher est "choquée" par les évaluations de la Commission. En vue du mariage de Zilcher, elle voit les « soucis les plus intimes » de la famille exposés. Son fils Helmut Zilcher souligne que précisément parce que son père a agi pour protéger son beau-frère, on ne peut pas parler de dénonciation. Le HZG parle aussi d'une affaire de famille, pas politique, et qualifie le débat du 100e anniversaire du Festival Mozart de "sorte de coup d'État politique". Les émotions font bouillir le débat. Mais à la fin la question demeure : comment le conseil municipal décide-t-il ?

Il souhaite maintenant impliquer le public dans les événements et rencontrer la commission pour une session de questions-réponses. Entre-temps, leur formation avait été critiquée car Peter Hoeres est aussi un professeur d'histoire de Wurtzbürg qui se rapproche de la Nouvelle Droite. Dans une commission de toutes choses, qui s'occupe de faire face à l'inconduite nazie ? Le président Könneke, d'autre part, soutient que si la commission est largement positionnée, ses recommandations sont politiquement moins attaquables.

En automne, alors que le 100e anniversaire du Festival Mozart de Zilcher est célébré depuis longtemps, la décision pourrait être prise. Si le nom devait être renommé, le conseil serait d'accord : alors une victime du régime nazi et en tout cas une femme devrait devenir marraine de rue. Parce qu'actuellement, seulement environ 15 pour cent des rues de Würzburg qui portent le nom de personnes portent un nom de femme.


En attendant, voici son concerto pour violon n° 2



https://www.youtube.com/watch?v=1ytOn6v8PHE
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Hermann ZILCHER (1881-1948) Empty
MessageSujet: Re: Hermann ZILCHER (1881-1948)   Hermann ZILCHER (1881-1948) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Hermann ZILCHER (1881-1948)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: