Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Petar KONJOVIC (1883-1970)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16485
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Petar KONJOVIC (1883-1970)   Dim 8 Mar - 12:14

Petar Konjović (né à Čurug le 5 mai 1883 — mort à Belgrade le 1er octobre 1970) est un compositeur serbe.

Il nait à Čurug (Bačka). Alors étudiant en pédagogie à Sombor, Konjović se forme seul à la composition et à la direction d'orchestre. Il termine sa formation au conservatoire de Prague en 1906. En 1907, il part à Belgrade invité par Stevan Stojanović Mokranjac pour enseigner la composition à l'Académie de musique de Belgrade. Il est un fervent partenaire de la création de la Yougoslavie qui a été fondée en 1918.
Il a été le directeur de plusieurs institutions culturelles : responsable du théâtre national serbe de Novi Sad, directeur de l'opéra de Zagreb (1921-1926) et responsable du théâtre national croate d'Osijek (1926-1933). Après être retourné à Zagreb (1933-1939), il a également été recteur de l'Académie de musique de Belgrade (1939-1945), membre de l'Académie serbe des sciences et des arts (SANU, 1946) et fondateur de l'institut de Musicologie du SANU (1948-1954). En 1960 le Prix de la République Socialiste de Serbie pour l'ensemble de ses réalisations.

Œuvres

Konjović est le plus important représentant du nationalisme du modernisme serbe dans la musique. Ses œuvres les plus notables sont ses opéras. La période entre deux guerres mondiales a été définie par Konjović qui a introduit plusieurs genres dans la musique serbe.

Opéras

Vilin veo connu aussi sous le nom de Ženidba Miloša Obilića (Le mariage de Miloš Obilić ou le Voile de la Fée) (1917),
Knez od Zete (Le prince de Zeta), un drame réaliste basé sur la pièce Maxim Crnojević du poète serbe Laza Kostić (1841–1910) basée elle-même sur le poème populaire Le mariage de Maxim Crnojević. Opera crée à Belgrade, 1929, dirigé par Lovro von Matačić3.
Koštana, opéra réaliste (1931)
Seljaci (Les Paysants), opéra comique (1952)
Otadžbina (La Patrie), opéra dans le style d'oratorio (1960)


Musique instrumentale

Serbia Liberata, poème symphonique (1906)
Symphonie en ut mineur (1907)
A la Campagne, poème symphonique (1915)
Jadranski-caprice (caprice adriatique) pour violon et orchestre (1933)
Koštana, triptyque symphonique, tiré de l'opéra (1935)
Makar Čudra, poème symphonique (1944)
2 Quatuors à cordes (ré mineur, 1906, fa mineur, 1935)
Le Songe d'une nuit d'été, pour quintette à vents (1966)


Recueil de chants
The Lyric 1902–1922
My Country 100 chansons populaires. 1905–25

https://www.youtube.com/watch?v=Nusv38GSfY4&spfreload=10

Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11190
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Petar KONJOVIC (1883-1970)   Mer 12 Juil - 14:11

De ce compositeur, je ne connais qu'une petite pièce de 3'29" intitulée Sabah, for soprano et orchestre, par Amila Baksic, le "Sarajevo Philharmonic Orchestra" sous la direction d'Emir Nuhanovic. La version que j'ai est arrangée par Milan Jelicanin. Jolie chanson. D'après mes sources, Petar Konjovic est réputé pour être un maître de la chanson dans son pays, a d'ailleurs publié une collection de vingt chansons pour une voix et piano en 1921. Et, comme je le pensais, Sabah avait d'abord été conçue pour voix de soprano et piano.
Revenir en haut Aller en bas
 
Petar KONJOVIC (1883-1970)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: