Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Johann Steffens

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16379
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Johann Steffens   Ven 6 Mar - 12:31

Johann Steffens (né à Itzehoe vers 1560 - mort à Lüneburg après 1616) était un compositeur et organiste allemand.

Son père Heinrich Steffens, un membre du conseil de la ville d' Itzehoe, l'a été encouragé musicalement. En 1589, il a reçu des leçons d'orgue avec Hans Scherer "l'Ancien" à Hambourg. Sur recommandation de Heinrich Rantzau,  gouverneur du Schleswig-Holstein, il a été embauché en 1592 comme assistant de Jost Funcke, l'organiste de la Johannkirche à Lüneburg. Lorsque Funcke mourut en 1593, Steffens a été nommé son successeur, d'abord provisoirement, et peu de temps après officiellement (1595). Il est resté pendant 20 ans à ce poste. Là, il a consolidé sa carrière et son nom est devenu remarquablement populaire au-delà de Lüneburg. En 1596 a participé au groupe de promotion du nouvel orgue de Groningen, où plus de 53 experts organistes ont évalué le nouvel instrument. Il est retourné à Lüneburg où il a publié la plupart de sa musique.

Ce sont des oeuvres principalement vocales ou pour orgue dans un style proche de Hans Leo Hassler. Il est mort à Lüneburg en 1616 ou à une date postérieure.

Il a publié en 1599 un livre de madrigaux en deux parties dont les pièces sont en grande partie disparu. Il a été suivi en 1619 par un autre livre de madrigaux et de danses chantées. Les textes parlent de la socialisation, le vin, le chant et l'amour de la nature.

En outre, diverses œuvres vocales sacrées ont survécu. Certaines d'entre elles sont à huit voix (4 motets de 1593) et témoignent d'une maîtrise souveraine de la polyphonie. D'autres sont à six voix (4 Motets pour Noël de 1604).

Contrairement aux motets, les œuvres d'orgue conservées de Steffens (trois Chorals) sont relativement simples. En outre, il y a six Pavanes et quatre Gaillardes.

Catalogue du Grove :

Vocal secular:

Newe teutsche Gesäng nach Art der Madrigalien, 4–8vv (Nuremberg, 1599); lost, cited in G. Draudius: Bibliotheca … classica (Frankfurt, 1611), ed. K. Ameln, in Verzeichnisse deutscher musikalischer Bücher 1611 und 1625 (Bonn, 1957); 1 repr. in 1609
Newe teutsche weltliche Madrigalia und Balletten, 5vv (Hamburg, 1619); ed. in EDM, 1st ser., xxix (1958)
10 works, a 5, 1609; ed. in Engelke
1 madrigal, 8vv, W

Vocal religiosa:

4 motets, 8vv, 1593, D-Hs; 1 ed. in Engelke
4 Christmas motets, 6vv, 1604–6, inc., Lr

Instrumental:

4 works, org: 2 in Celle Organ Tablature (1601), ed. K. Beckmann, Choralbearbeitungen des norddeutschen Barocks (Wiesbaden, 1988);
CEKM, xvii (1971);
1 in CZ; 1 in Mbs


https://www.youtube.com/watch?v=aOt39F7CINE&spfreload=10



Motets de Noël : Ach Gott, vom Himmel sieh darein, et Jesus Christus, unser Heiland, der von uns den Gotteszorn wandt
https://www.youtube.com/watch?v=9yWVJmmXJe8&spfreload=10
https://www.youtube.com/watch?v=HyxAIQZQpjk&spfreload=10
Revenir en haut Aller en bas
 
Johann Steffens
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: