Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Laurencinus Romanus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
laudec

avatar

Nombre de messages : 3396
Age : 65
Date d'inscription : 25/02/2013

MessageSujet: Laurencinus Romanus   Dim 1 Mar - 17:05

Joachim, aurais-tu quelques données biographiques de ce compositeur du XVIè siècle que j'aime particulièrement mais dont je ne trouve que la musique No
Sa musique est disponible via ce lien https://magnatune.com/artists/albums/beier-knights?song=4

Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16559
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Laurencinus Romanus   Mar 3 Mar - 11:28

laudec a écrit:
[color=#000066]Joachim, aurais-tu quelques données biographiques de ce compositeur du XVIè siècle que j'aime particulièrement mais dont je ne trouve que la musique No

Lorenzino [Lorenzino dai Liuti, Laurenzini, Laurencinus Romanus, parfois aussi identifié avec Cavaliere del Liuto, " Eques Romanus", "Eques Auratus Romanus"] (date de naissance inconnue, peut-être à Rome, où il est mort le 23 novembre 1608). Luthiste et compositeur italien.

Bien que ses origines et de sa possible identification comme le "Cavaliere del liuto" ne peuvent être confirmées, il est probable que la plupart des diverses références à un luthiste de la fin du 16ème siècle et au début 17ème siècle sous le nom de Lorenzino se réfèrent à la même personne. Le premier nom se réfère à un luthiste appelé Lorenzino qui était au service du cardinal Hippolyte d'Este à Ferrare et Tivoli en 1570-1571. Il s'agissait probablement de Lorenzino Trajetti, le fils de Franciscus Gallus Belgicus ; il meurt à Rome dans sa maison de la via dell'Olmo (maintenant via Vicolo del Lento), laissant à sa veuve, Lucrezia Paolini, "tre liuti usati" et un "chitarrone usato", entre autres possessions.

Lorenzino (dans toute la mesure il peut être identifié avec le Cavaliere) était l'enseignant de luth le plus important en Europe à la fin du 16ème siècle et au début du 17ème. Dans l'édition monumentale "Divo Laurencini dicata" du Thesaurus harmonicus (1603), Besard a déclaré qu'il était un élève du luthiste à Rome et qu'il a acquis auprès de lui le précieux Istruzioni publié dans son ouvrage intitulé "De modo in testudine studendi libellus", qui a été peu de temps après réimprimé en anglais (Dowland, 1610) et par Besard lui-même en latin et en allemand (1617). Une copie d'un manuscrit Istructio similaire reçu à Rome par un "Cavaliero maestro di Roma" (un autre élément de preuve pour l'identifier avec Lorenzino) a été copié en latin par un étudiant polonais sur une collection de livres de luths vénitiens des années 1546-7. Une preuve de la renommée du Cavaliere del Liuto est fournie par de nombreuses références contemporaines dans des dédicaces par des musiciens proches de cardinal Montalto, comme Raval 1590, et dans des documents ultérieurs. Alessandro Piccinini (1623) a déclaré que l'un des "archiluths" qu'il avait inventé en 1594 a été pris de Ferrare à Naples par le prince Carlo Gesualdo, puis est entré en possession du Cavaliere del Liuto, retour à Piccinini à la mort de ce dernier (une confirmation importante d'une connexion entre le Cavaliere et Naples).
Outre Besard, les œuvres de Lorenzino ont été portées à la connaissance en Angleterre et les Etats allemands dans les publications de Dowland (1610) et Fuhrmann (1615) et dans toute l'Europe dans un grand nombre de versions manuscrites. Dans le livre de  luth de Mary Burwell, Lorenzino est crédité comme "inventeur" de la musique de luth moderne et il est également mentionné dans le traité manuscrit de EG Baron (1727) et dans le lexique de JG Walther (1732). Le style de composition de Lorenzino est dérivée de celle de son maître probable, Fabrizio Dentice, en particulier dans son utilisation savante du contrepoint en alternance avec corde homophone et un goût pour les dissonances et les suspensions non préparées. Son style mature (et celui du Cavaliere del Liuto) est plus clairement moderne, avec une prévalence de courtes compositions, comme les préludes, et les formules caractéristiques, dans lesquelles une utilisation précoce de style brisé commence à apparaître.
Revenir en haut Aller en bas
laudec

avatar

Nombre de messages : 3396
Age : 65
Date d'inscription : 25/02/2013

MessageSujet: Re: Laurencinus Romanus   Mar 3 Mar - 11:56

Merci joachim , il était temps que tu rentres en effet !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Laurencinus Romanus   

Revenir en haut Aller en bas
 
Laurencinus Romanus
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: