Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Le Lac des cygnes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Snoopy
Admin


Nombre de messages : 21022
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Le Lac des cygnes   Sam 25 Nov - 22:49

Le Lac des cygnes est un ballet en quatre actes, créé au Théâtre Bolchoï de Moscou le 4 mars 1877 (20 février ancien style) sous la direction de Semen Riabov et chorégraphié par Julius Reisinger. La musique est de Tchaïkovski (opus 20) et le livret, de Vladimir Begichev à partir d'une vieille légende allemande. Malheureusement, à l'époque, le public, peu habitué à une musique si « symphonique » pour les ballets, ne comprit pas la richesse de la partition. Ce problème, ajouté à la chorégraphie et à la direction plus que médiocres de Julius Reisigner, firent que les premières représentations furent des échecs. Ainsi que l'avait demandé le Théâtre Mariinsky de Saint-Pétersbourg, Marius Petipa et Lev Ivanov modifièrent la chorégraphie du ballet et Riccardo Drigo, chef d'orchestre du Théâtre Mariinsky, en modifia la partition sur certains points, et cette mise en scène fut présentée pour la première fois le 15 janvier 1895. Enfin Le lac des cygnes reçut le succès mérité. Bien qu'il en existe plusieurs versions, celle-ci est la plus jouée par les compagnies de ballet.
L'orchestre se compose de deux flûtes, deux hautbois, deux clarinettes, deux bassons, quatre cors, deux cornets, deux trompettes, trois trombones, tuba, timbales, triangle, tambourin, castagnettes, tambour militaire, cymbales, grosse caisse, tam-tam, glockenspiel, harpe et cordes.

Actuellement, Le Lac des cygnes est un des ballets les plus célèbres. Il est joué régulièrement dans le monde entier. Il a donné lieu à de nombreuses versions parues en DVD.

L'intrigue

Le jeune prince Siegfried fête sa majorité. Sa mère lui annonce que le jour suivant, au cours d'un grand bal pour son anniversaire, il devra choisir une épouse. Vexé de ne pouvoir choisir celle-ci par amour, il se rend durant la nuit dans la forêt. C'est alors qu'il voit passer une nuée de cygnes. Une fois les cygnes parvenus près d'un lac, il épaule son arbalète, s'apprêtant à tirer, mais il s'arrête aussitôt ; devant lui se tient une belle femme vêtue de plumes de cygnes blanches. Enamourés, ils dansent et Siegfried apprend que la jeune femme est en fait la princesse Odette. Un terrible sorcier, Von Rothbart, la captura et lui jeta un sort ; le jour, elle serait transformée en cygne et la nuit, elle redeviendrait femme. D'autres jeunes femmes et jeunes filles apparaissent et rejoignent Odette, près du Lac des Cygnes, lac formé par les larmes de ses parents lorsqu'elle fut enlevée par Von Rothbart. Ayant appris son histoire, le prince Siegfried, fort amoureux d'elle, ressent alors beaucoup de pitié pour elle. Il commence à lui déclarer son amour - ce qui rend le sort de plus en plus impuissant. Von Rothbart apparaît. Siegfried menace de le tuer mais Odette intervient ; si Von Rothbart meurt avant que le sort ne soit brisé, le sort sera irréversible. Le seul moyen de briser le sort est que le prince épouse Odette.

Le lendemain, au bal, à la suite des candidates fiancées, survient le sorcier Rothbart, avec sa fille Odile, vêtue de noir (le cygne noir), qui est le sosie d'Odette. Abusé par la ressemblance, Siegfried danse avec elle, lui déclare son amour et annonce à la cour qu'il compte l'épouser. Au moment où vont être célébrées les noces, la véritable Odette apparaît. Horrifié et conscient de sa méprise, Siegfried court vers le lac des cygnes. La façon dont Odette apparaît diffère selon les différentes versions du ballet ; Odette arrive au château ou Von Rothbart montre à Siegfried une vision d'Odette.

Il existe différentes fins :

l'amour véritable d'Odette et de Siegfried vainc Von Rothbart, le prince lui coupe une aile et il meurt ;

Siegfried ayant déclaré son amour à Odile, il condamne, sans le savoir, Odette à demeurer un cygne pour toujours. Réalisant que ce sont ses derniers instants en tant qu'humain, elle se suicide en se jetant dans les eaux du lac. Le prince se jette lui aussi dans le lac. Cet acte d'amour et de sacrifice détruit Von Rothbart et ses pouvoirs et les amants s'élèvent au paradis en une apothéose ;

Siegfried court au lac et supplie Odette de lui pardonner. Il la prend dans ses bras mais elle meurt. Les eaux du lac montent et les noyent ;

Siegfried ayant déclaré son amour à Odile, il condamne, sans le savoir, Odette à demeurer un cygne pour toujours. Odette s'envole sous la forme d'un cygne et Siegfried est abandonné dans le chagrin et la douleur lorsque le rideau tombe.

La naissance du Lac des Cygnes

D'après le récit du neveu, Yuri Lvovich Davydov, et de la nièce, Anna Meck-Davydov, de Tchaïkovsky, nous savons que celui-ci avait déjà créé auparavant un petit ballet appelé le Lac des Cygnes chez eux en 1871.

Tchaïkovsky avait l'habitude de réunir de petites oeuvres dont il créait la musique et le scénario en une représentation. Selon son neveu, la Chanson des Cygnes, le fameux thème du Lac des Cygnes, avait été composée à cet effet. A cette époque, Tchaïkovsky et Vladimir Begichev faisaient partie d'un groupe artistique de Moscou appelé le Salon de Shihovskaya et il semblerait que l'idée du Lac des Cygnes soit parue lors d'une réunion des membres du groupe. Le scénario du Lac des Cygnes est un cliché typique du ballet du 19ème siècle.

Première représentation

Tchaïkovski composa la musique du ballet entre août 1875 et avril 1876. La Danse russe de l'acte III fut ajoutée en février 1877 et le Pas de deux de l'acte III en avril 1877.En 1875, Begichev demanda la partition du Lac des cygnes à Tchaïkovski pour un prix plutôt modeste de 800 roubles, et bientôt Begichev commença à choisir les artistes qui participeraient à la création du ballet. Le chorégraphe était le Tchécoslovaque Julius Reisinger (1827-1892) qui était alors engagé en tant que maître de ballet au Théâtre Bolchoï depuis 1873. La plupart des œuvres précédentes de Julius Reisinger, entre autres Kashchei (1873) et Stella (1875), avaient été très critiquées et jugées d'une qualité médiocre. Sa seule véritable réussite était un ballet sur Cendrillon appelé La Pantoufle de verre, qu'il avait composé à son arrivée au Théâtre Bolchoï.

Après la mort de Tchaïkovski (1893), une version revue du ballet fut élaborée par le frère du compositeur, Modest. La chorégraphie fut modifiée par Marius Petipa et Lev Ivanov et la partition, par le très reconnu chef d'orchestre Riccardo Drigo du Théâtre Mariinsky. Ainsi le ballet qui possédait quatre actes à l'origine n'en eut plus que trois.

Les modifications

C'est la partition reprise par Drigo en 1895, par rapport à celle de Tchaïkovski en 1877, qui est la plus usitée pour les représentations du ballet. Mais la plupart des compagnies de ballet préfèrent établir leur propre version de la partition, ou un juste milieu entre la partition de 1877 et celle de 1895...mais on se base toujours sur celle de Digo.
Il est important de préciser que le frère de Tchaïkovski, Modeste, préférait la partition de Drigo.

L'acte I devint l'acte I, scène 1 ; l'acte II devint l'acte I scène 2 ; l'acte III devint l'acte III et l'acte IV devint l'acte III.

La valse de l'acte I fut appelée valse champêtre ou valse villageoise. La grande coda de l'acte II fut rallongée. La ballabile de l'acte III fut utilisée par le maître de ballet Konstantin Sergeyev dans sa version de 1951 pour le Mariinsky comme danse de cour. La danse russe est utilisée dans les mise en scène d'aujourd'hui et a même été utilisée par une compagnie de ballet de Seatle comme danse arabe.

Dans ses Mémoires, Marius Petipa écrit : « Le Lac des cygnes fut monté pour la première fois à Moscou sans grand retentissement. A peine informé des mécomptes du ballet, je me rendis chez le directeur [du Mariinsky] et lui dis qu'il m'était impossible d'admettre que la musique de Tchaïkovski fût mauvaise. A mon sens, les problèmes de l'œuvre ne pouvaient venir que de la mise en scène et de la chorégraphie. Je lui demandai de m'autoriser à utiliser à ma façon le sujet de Tchaïkovski pour monter le ballet à Pétersbourg. M. Vsevolojski accepta d'enthousiasme et nous nous mîmes en contact avec le compositeur.

Naturellement, Le Lac des cygnes fit un triomphe sur la scène pétersbourgeoise. Tchaïkovski, ravi, répétait à qui voulait l'entendre qu'il n'écrirait jamais de ballet pour quelqu'un d'autre que Petipa »1.
En 1893, la ballerine italienne Pierina Legnani, excellente danseuse, obtint le rôle d'Odette. Lors d'une représentation, durant le « grand pas » de l'Acte III, Legnani fit, en improvisant, trente-deux fouettés en tournant et fut la première ballerine à avoir accompli un tel exploit. Le public impressionné demanda un bis, et elle répéta ce qu'elle venait de faire, mais cette fois avec vingt-huit fouettés en tournant. Selon la presse, la ballerine ne « bougea pas d'un pouce de l'endroit où elle avait commencé » ses fouettés. Les fouettés en tournant restèrent depuis lors dans la chorégraphie du Lac des Cygnes.
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
joachim
Admin


Nombre de messages : 15590
Age : 70
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Le Lac des cygnes   Ven 1 Déc - 20:21

Les trois ballets de Tchaïkovski sont des chefs d'oeuvre. Mon préféré est Casse noisette, mais j'aime beaucoup aussi le Lac des cygnes et la Belle au bois dormant.
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin


Nombre de messages : 21022
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Le Lac des cygnes   Ven 1 Déc - 21:25

Moi je les aime tous! I love you
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Snoopy
Admin


Nombre de messages : 21022
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Le Lac des cygnes   Lun 5 Fév - 8:54

Une petite photo de la représentation au Bolchoï:

Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Le lac des cygnes   Lun 5 Fév - 11:10

C'est le plus beau ballet qui soit, dans la tradition des tutus, plus esthétique que ce que l'on voit aujourd'hui, je l'ai vu à plusieurs reprises dans mon enfance, c'est vrai qu'il est toujours un des plus produit, il me semble qu'il est passé ou doit passer à Paris ces temps-ci


Dernière édition par Ludwig le Mar 19 Fév - 15:48, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin


Nombre de messages : 21022
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Le Lac des cygnes   Lun 5 Fév - 13:09

A Moscou c'est tous les mois! Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Lac des cygnes   Dim 10 Fév - 14:29

joachim a écrit:
Les trois ballets de Tchaïkovski sont des chefs d'oeuvre. Mon préféré est Casse noisette, mais j'aime beaucoup aussi le Lac des cygnes et la Belle au bois dormant.
musicalement je crois en effet préférer Casse-noisette aussi, mais sur scène, c'est souvent ridicule avec toutes ces souris Laughing Esthétiquement parlant donc, le Lac des Cygnes paie souvent plus Very Happy

la fin de cette valse m'émeut à un point quasi insupportable ! je précise bien la fin, après l'intervention de la trompette et des duos de flûtes, le reste n'a que peu d'intérêt. bon aussi la direction ici est absolument abominable
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Lac des cygnes   Dim 10 Fév - 14:42

Noriedhu a écrit:
joachim a écrit:
Les trois ballets de Tchaïkovski sont des chefs d'oeuvre. Mon préféré est Casse noisette, mais j'aime beaucoup aussi le Lac des cygnes et la Belle au bois dormant.
musicalement je crois en effet préférer Casse-noisette aussi, mais sur scène, c'est souvent ridicule avec toutes ces souris Laughing Esthétiquement parlant donc, le Lac des Cygnes paie souvent plus Very Happy

la fin de cette valse m'émeut à un point quasi insupportable ! je précise bien la fin, après l'intervention de la trompette et des duos de flûtes, le reste n'a que peu d'intérêt. bon aussi la direction ici est absolument abominable


J'adore le "Lac des cygnes", c'est gracieux, les costumes sont trés beaux,
comparativement aux ballets modernes, esthétiquement c'est plus agréable que ceux des ballets modernes que je ne citerai pas, car chacun ses goûts dans ce domaine comme dans les autres, la musique de ballet de Tchaikowsky est magnifique.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Lac des cygnes   Dim 28 Déc - 17:12

joachim a écrit:
Les trois ballets de Tchaïkovski sont des chefs d'oeuvre. Mon préféré est Casse noisette, mais j'aime beaucoup aussi le Lac des cygnes et la Belle au bois dormant.

je suis entièrement d'accord avec vous.
Mon préféré est: "Le Lac des Cygnes". Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin


Nombre de messages : 15590
Age : 70
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Le Lac des cygnes   Dim 28 Déc - 20:00

Si malgré tout, mon préféré est Casse Noisette, c'est sans doute parce que c'est le seul que j'ai vu "en vrai", sur scène, à l'opéra-comique. Et j'avais 20 ans !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Lac des cygnes   Dim 28 Déc - 20:25

J'ai vu les 3 au Bolschoi et je confirme également "le Lac des Cygnes"...peut-être parce que c'est le 1er Ballet que j'ai vu à mon arrivée à Moscou, j'ai été émerveillée I love you . Le Bolschoï n'était pas encore fermé. Les gens étaient tous debout à la fin du spectacle, personne ne voulait quitter la salle. C'est la seule fois que je voyais les spectateurs ne pas quitter la salle pour récupérer leur manteau avant tout le monde Wink (Habituellement les russes se précipitent à la fin du spectacle au vestiaire.)
pour moi ce fut un moment magique et inoubliable I love you
Je n'avais jamais rien entendu ni vu de spectacle aussi beau.
Revenir en haut Aller en bas
felyrops



Nombre de messages : 1446
Age : 70
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: Le Lac des cygnes   Sam 20 Fév - 9:53

J'ai assisté hier soir à une très belle production du "Lac des Cygnes", avec une cinquième variante pour la fin de la tragédie: le prince Siegfried menace Von Rothbart de son arbalète. Il tire, juste au moment que Von Rothbart se baisse, et la flèche tue la princesse Odette.
Fin simple mais réaliste, et digne d'une tragédie.
Le ballet en soi est merveilleux, et profite bien de la belle composition de Tchaikowski.
Revenir en haut Aller en bas
Alain92-15



Nombre de messages : 62
Age : 82
Date d'inscription : 01/06/2010

MessageSujet: Le lac des cygnes   Mar 1 Juin - 16:13

J'aime les trois ballets de Piotr, avec une préférence marquée pour le lac que j'ai du voir 5 ou 6 fois en salle et autant en DVD différents.
La performance masculine m'interesse et spécialement les triples sauts du prince. Il y en a deux fois trois en continuité. Noureiev excellait tout en finesse et net dans ses sauts. Son prédecsseur au Kirov également malgré son embonpoint. je ne retrouve pas son nom. Un danseur un peu maniéré.
Je regrette beaucoup que comme chorégraphe et directeur de la danse à l'Opéra de Paris, Noureiv ait simplifié le ballet et remplacé trois tours par deux. Qu'a t-on fait à cet égard au Bochoi ? pareil je crois. Qui peut encore accomplir trois tours trois fois de suite ?
Pour le role féminin principal, Plisetskaia est sans égale, elle est magique, la tête, les bras, un peu d'emphase, donnent à sa danse quelque chose d'unique. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://www.operanapolitain.com
Snoopy
Admin


Nombre de messages : 21022
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Le Lac des cygnes   Mar 1 Juin - 18:55

Non, non au Bolchoi elles continuent de faire 3 tours de suite
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Snoopy
Admin


Nombre de messages : 21022
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Le Lac des cygnes   Mar 1 Juin - 19:02

En 1893, la ballerine italienne Pierina Legnani, excellente danseuse, obtint le rôle d'Odette. Lors d'une représentation, durant le « grand pas » de l'Acte III, Legnani fit, en improvisant, trente-deux fouettés en tournant et fut la première ballerine à avoir accompli un tel exploit.

Le public impressionné demanda un bis, et elle répéta ce qu'elle venait de faire, mais cette fois avec vingt-huit fouettés en tournant. Selon la presse, la ballerine ne « bougea pas d'un pouce de l'endroit où elle avait commencé » ses fouettés. Les fouettés en tournant restèrent depuis lors dans la chorégraphie du Lac des cygnes.
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Tourangelle



Nombre de messages : 25
Age : 60
Date d'inscription : 26/11/2012

MessageSujet: Re: Le Lac des cygnes   Ven 30 Nov - 19:55

je suis allée voir le lac des cygnes par le ballet russe à Tours le mois dernier. J'ai trouvé que ça manquait d'âme : une armée de jolis petits soldats en tutus...
Revenir en haut Aller en bas
Kalih



Nombre de messages : 2
Age : 30
Date d'inscription : 11/02/2013

MessageSujet: Re: Le Lac des cygnes   Lun 11 Fév - 4:09

Bonjour,

En tant que néophyte sur le sujet et ne trouvant nulle part ailleurs réponse à ma question, je me tourne vers vous à propos de ce magnifique ballet.

J'ai eu la chance d'aller voir la représentation du Saint Petersbourg Ballet Théâtre hier. Je me suis souvenue il y a quelques mois, que j'avais vu une adaptation du Lac des Cygnes en cassette enregistrée quand j'étais toute jeune. Il doit y avoir au moins 15 ans... Mais cette version, dans mes souvenirs de petite fille émerveillée, se passait en grande partie dans l'eau. Et, il me semble, mêlait natation synchronisée et danse classique.
Mais comme ça fait très longtemps, j'en garde peut être une mauvaise image, ne trouvant nulle part référence de cette version.

Pourriez-vous, s'il vous plaît, m'éclairer ? Cette question me tracasse depuis que je sais que je vais le voir "en vrai" !
Revenir en haut Aller en bas
Tourangelle



Nombre de messages : 25
Age : 60
Date d'inscription : 26/11/2012

MessageSujet: Re: Le Lac des cygnes   Lun 11 Fév - 10:51

Ce devait être un film ?

Je n'y connais rien non plus en ballet mais je suis tombée par hasard sur cette version "décapante" du lac des cygnes:

http://www.arte.tv/fr/le-lac-des-cygnes-vu-par-dada-masilo/2151166,CmC=6955192.html
Revenir en haut Aller en bas
Kalih



Nombre de messages : 2
Age : 30
Date d'inscription : 11/02/2013

MessageSujet: Re: Le Lac des cygnes   Lun 11 Fév - 14:57

Oui cette version a l'air pas mal.

Mais non ce n'était pas un film, c'était bien sur une scène. Je ne sais pas comment décrire plus ce dont je me souviens...
Revenir en haut Aller en bas
Bel Canto
Admin


Nombre de messages : 5598
Age : 60
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Le Lac des cygnes   Mar 12 Fév - 10:13

'Natation synchronisée' ...

Il est bien question de lac mais les cygnes ne nagent pas que je sache ... il glisse plutôt sur l'eau.
Ce que font aussi les danseurs en principe ! Ptdr
Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
Snoopy
Admin


Nombre de messages : 21022
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Le Lac des cygnes   Mar 12 Fév - 11:38

Parfois quand ils ne savent pas nager, ils coulent aussi
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Anouchka



Nombre de messages : 2084
Age : 55
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Le Lac des cygnes   Mar 8 Avr - 0:49

"Black Swan" (le cygne noir) :

Très beau et tragique film (que j'ai revu ce week-end). Je vous en parlerai demain sur le fil ad hoc des films etc..
Mais.. Il est bien sur fond "Lac des cygnes".... et ce monde impitoyable de la danse classique -le pire de tous les mondes artistiques-.
Il me faudra relire tout votre fil de deux pages, cela semble vraiment passionnant (et quel ballet !).  
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Lac des cygnes   Aujourd'hui à 18:21

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Lac des cygnes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: L'opéra, les ballets et le chant-
Sauter vers: