Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 José Siqueira

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16378
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: José Siqueira   Dim 1 Fév - 9:18

José de Lima Siqueira (né à Conception le 24 juin 1907, mort à Rio de Janeiro le 22 avril 1985) était un chef d'orchestre, compositeur et universitaire  brésilien, fondateur de plusieurs instituts de musique et d'art.

Maestro, compositeur brésilien et érudit né à Conceição (Conception), dans la vallée de Piancó, dans les hauteurs de l'État de Paraíba, chef d'orchestre et compositeur reconnu internationalement, extrêmement important en tant qu'éducateur, le rôle de chef de file qu'il a joué dans la musique de son temps, et de sa participation pour créer catégories multiples et entités culturelles, ce qui en fait l'une des grandes figures de la musique brésilienne du XXe siècle.

Il était le fils d'un maître d'harmonie de sa ville natale, qui lui a appris à jouer de plusieurs instruments comme le saxophone et la trompette. Durant sa jeunesse, il a travaillé dans des "bandas de música" de différentes villes de l'intérieur de Paraíba. Puis il est allé à Rio de Janeiro (1927), alors la capitale de la République, dans le cadre des troupes qui avaient été recrutées pour lutter contre la Coluna Prestes et y rejoint la Banda Sinfônica da Escola Militar comme trompettiste. Il étudie (1928-1930) la composition avec Francisco Braga  et Walter Burle-Marx, à l'ancien Institut national de musique, et est diplômé en composition et en direction (1933), et alors a commencé sa brillante carrière de compositeur et chef d'orchestre au Brésil et à l'étranger, dirigeant les grands orchestres des États-Unis, Canada, France, Portugal, Italie, Pays-Bas, Belgique et Russie, entre autres pays.

Il a dirigé de grands orchestres aux États-Unis tels que l'Orchestre symphonique de Philadelphie, Detroit, Rochester. En France il a dirigé l' Orchestre Radio-Symphonique de Paris et à Rome, le Symphonique de Rome, entre autres. Il a été professeur de l' École de musique de l'Université du Brésil, aujourd'hui l' Université Fédérale de Rio de Janeiro. Il a fondé l' Orchestre Symphonique Brésilien (1940) et fut diplômé en droit (1943). Après une tournée aux États-Unis et au Canada il a fondé l' Orchestre symphonique de Rio de Janeiro (1949), qui a fermé deux ans plus tard. De passage à Paris (1953) il a suivi le cours de musicologie à la Sorbonne. Présidée par le maire Miguel Arraes, il crée l' Orchestre symphonique de Recife, le plus ancien du pays. Il a conçu et créé l'Ordre des Musiciens du Brésil, en assumant sa présidence (1960). Il a fondé l' Orchestre symphonique national de la Radio MEC  (1961) et l'Orchestre de chambre du Brésil (1967).

Figure incomparable de monde culturel brésilien, il était fervent défenseur d'un régime communiste ; la dictature militaire (1969) lui a interdit d'enseigner, écrire, et de gouverner au Brésil ; il a trouvé refuge dans l'ancienne Union soviétique, où il a dirigé l'Orchestre Philharmonique de Moscou et a participé en tant que juré dans les grandes compétitions de la musique internationale. C'est aussi à Moscou qu'une grande partie de son travail a été composé.

On lui doit encore la création de l'Orchestre de chambre du Brésil, la Société internationale des arts, le Club du Disque et l' Ordre des Musiciens du Brésil. Il a également publié plusieurs ouvrages tels que Canto Dado em XIV Lições, Música para a Juventude, en quatre volumes, Sistema Trimodal Brasileiro, Curso de Instrumentação, entre autres.

Il est mort âgé de 78 ans dans la ville de Rio de Janeiro, le 22 Avril 1985, laissant un vaste travail composé d'opéras, cantates, oratorios, des concertos, symphonies, ainsi que de la musique de chambre, pour instruments solistes et pour voix.


Oeuvres

Orchestre

5 Symphonies (1933 à 1951 - n° 5 "Indigena")
Alvorada Brasileira (1936)
A musica da vida (1939)
Poemes indigenes (1944)
Quarta Dança Brasileira (1944)
Pregao, pour 11 instruments (1945)
O Canto do Tabajara (1946)
Suite du Nord-Est (1951)
Carnaval carioca, suite
Toada, pour orchestre à cordes
Leito de folhas verdes (lit de feuilles vertes), poème symphonique
Cenas do Nordeste Brasileiro, poème symphonique
Suite Infantil
Jardim de Infância pour récitant et orchestre


Concertos

Violoncelle et orchestre (1952)
Piano et orchestre n° 1 (1955)
Violon et orchestre n° 1 (1957)
Piano et orchestre n° 2 (1965)
Piano et orchestre n° 3 (1966)
Violon et orchestre n° 2
Concerto pour orchestre
Paisagem sonora, concerto n°3 pour violon et orchestre
Festa do Negros, Dança Heroica, Danza Nordestina, pour piano et orchestre


Musique de chambre

Quatuor à cordes (1933)
Sonate pour violon et piano n° 1 (1949)
Zabumba, pour 2 flûtes, accordéon et tambour (1949)
Sonate pour violon et piano n° 2 (1952)
Triptyque pour quatuor à cordes (1960)
Louvacao, pour quatuor à cordes (1962)
Suite pour quintette à vents (1962)
Quintettes à cordes n° 1 et n° 2 (1963)
Cantigas para Iemanja, pour violoncelle (1963)
Trois Etudes pour clarinette et piano (1964)
Sonatine pour clarinette et piano (1978)
Nostalgia pour violon et piano
2ème Quatuor à cordes
Sonoras Nordestinas pour quatuor à cordes
Prélude et Fugue sur un thème brésilien pour quatuor de vents et piano
Suite Sertanjena pour violoncelle et piano


Piano

Valses pour piano (1948)
Minueto à Antiga
Dança Frenética
Três Cantorias de Cego
10 Sonatines


Musique scénique

Uma Festa na Roça, ballet (1943)
Bailado das Garcas, ballet (1943)
O Carnaval do Recife, ballet (1947)
Saci Perere, ballet (1947)
A Compadecida (La Compassion) opéra comique en 3 actes (1959)
Gimba, drame lyrique (1960)
Senzala, ballet avec choeur


Musique vocale

Xango, cantate negra pour soprano, choeur mixte et orchestre (1952)
O Cavalo dos Deuses, pour soprano, 2 orchestres à cordes et percussion (1955)
Candomblé, oratorio fétichiste en 13 parties pour grand orchestre, 6 solistes, 2 choeurs mixtes à 16 voix, choeur d'enfants et percussions (1958)
Encatamento da Magia Negra, pour choeurs et orchestre (1958)
Adoracao aos Orixas, pour soprano et quatuor à cordes (1962)
O Escravo, cantate pour ténor, choeur mixte et orchestre (1967)
Poesies pour voix et orchestre (1968)
Candomblé II, oratorio pour soli, choeur et orchestre, version en 15 parties (1970)
Cantigas de Amigo, pour soprano et quintette à vent (1979)
Sábado - oratório sobre o poema homônimo Vinícius de Morais
A grande Tragedia da Conjuraçao Mineira, oratorio pour choeur et orchestre
Cobra Norato, oratorio pour 2 solistes, choeur mixte et orchestre
Duas Canções Nortistas pour voix et piano
Sonoras Amazônicas pour chant et orchestre de chambre
Festas Natalinas do Nordeste, pour soprano, choeur et orchestre
Canta a Manoel Bandeira, pour soprano, quatuor à cordes et piano
Três Melodias populares do Brasil, pour chant et piano

https://www.youtube.com/watch?v=w9X_6Pn2RB0


https://www.youtube.com/watch?v=ODxJB1lUpRM&spfreload=10
Revenir en haut Aller en bas
 
José Siqueira
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: