Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -33%
Fire TV Stick Lite avec télécommande ...
Voir le deal
19.99 €

 

 Jean-Sébastien Bach (1685-1750)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14 ... 19 ... 25  Suivant
AuteurMessage
Jean

Jean

Nombre de messages : 7508
Age : 77
Date d'inscription : 14/05/2007

Jean-Sébastien Bach (1685-1750) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Jean-Sébastien Bach (1685-1750)   Jean-Sébastien Bach (1685-1750) - Page 13 Empty2013-11-21, 19:53

C'est vrai , mais a part les passions et messes JS bach n'a pas composé "d'oratorio " ; mais son "oratorio" de Noël a bien été... mis en place par Bach lui-même en le présentant comme 6 cantates pour la période de Noël...D'ailleurs une bonne partie de la musique de ces cantates, Bach l'a reprise de plusieurs cantates profanes qui n'avaient rien à voir évidemment avec les liturgies de Noël;...Ce qui relativise sérieusement les propos de ceux qui prétendent que Bach (tout comme bien d'autres compositeurs) que le texte et la musique sont complètement indisociables
Revenir en haut Aller en bas
uzeste



Nombre de messages : 17
Age : 40
Date d'inscription : 27/08/2013

Jean-Sébastien Bach (1685-1750) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Jean-Sébastien Bach (1685-1750)   Jean-Sébastien Bach (1685-1750) - Page 13 Empty2014-04-03, 22:39

je viens de retrouver ce morceau!



très court, mais un enchantement!
Revenir en haut Aller en bas
laudec

laudec

Nombre de messages : 5514
Age : 68
Date d'inscription : 25/02/2013

Jean-Sébastien Bach (1685-1750) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Jean-Sébastien Bach (1685-1750)   Jean-Sébastien Bach (1685-1750) - Page 13 Empty2014-04-03, 22:52

Ah, oui, chouette que tu l'aies trouvé   Very Happy  j'aime également beaucoup ce morceau !
Revenir en haut Aller en bas
laudec

laudec

Nombre de messages : 5514
Age : 68
Date d'inscription : 25/02/2013

Jean-Sébastien Bach (1685-1750) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Jean-Sébastien Bach (1685-1750)   Jean-Sébastien Bach (1685-1750) - Page 13 Empty2014-04-20, 10:27

Après toutes les larmes versées en communion à l'écoute des "Stabat mater" et "Les sept dernières paroles du Christ en croix" de ces derniers jours, la joie de Pâques et l'oratorio de Pâques de J.S. Bach dont nous parle Anouchka, dirigé par Gardiner.  J'ai particulièrement aimé l'adagio  au hautbois.



J'ai également écouté cet oratorio dirigé par Philippe Herreweghe du Collegium vocale de Gent, dans un cadre beaucoup plus intime, très beau également et j'ai relevé en particulier le solo de flûte baroque (Seele, deine Spezereien) qui accompagne la belle voix de la soprano Agnès Mellon  Jean-Sébastien Bach (1685-1750) - Page 13 185465 Je vous les recommande vivement, je trouve ce passage magnifique !

Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 14394
Age : 56
Date d'inscription : 13/11/2009

Jean-Sébastien Bach (1685-1750) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Jean-Sébastien Bach (1685-1750)   Jean-Sébastien Bach (1685-1750) - Page 13 Empty2014-06-07, 23:26

Toujours dans mon cycle "Italia! Italia!, Plutôt que la nationalité du compositeur, je me suis tourné, cette fois, sur une oeuvre en rapport à mon thème: les Concertos Italiens de J. S. Bach; Partita n°4 en Ré Majeur BWV 828, Concerto en Fa Majeur BWV 971 et Toccata en Mi Mineur BWV 934 pour piano et par un pianiste qui divise et suscite souvent les passions, j'ai nommé Glenn Gould.  Jean-Sébastien Bach (1685-1750) - Page 13 231625  Pour ma part, je connais depuis très longtemps ces trois oeuvres et ne les ai appréhendées jusqu'ici que sous les doigts de cet interprète. Je n'ai donc pas matière à comparer et ne peux donc me forger une préférence pour tel ou tel pianiste. De toute manière, si je dois, un jour ou l'autre, m'offrir une autre interprétation de ces pièces de Bach, ce sera forcément par un autre instrument, probablement le clavecin. Toujours est-il que les versions me plaisent beaucoup et Bach est un compositeur qui me passionne autant dans les passages lents que dans les rapides, lorsque la mécanique pianistique "très carrée" s'emballe sans jamais s'enrayer, une mécanique parfaite et imperturbable. J'adore le Concerto en Fa Majeur, l'élégance de l'Allegro, la beauté de l'Adagio la vigueur hypnotique du Presto, une vigueur et une mécanique qui poursuivent leur envoûtement dans la Toccata en Mi Mineur.  Jean-Sébastien Bach (1685-1750) - Page 13 333455 Jean-Sébastien Bach (1685-1750) - Page 13 333455 Jean-Sébastien Bach (1685-1750) - Page 13 333455 
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 20917
Age : 74
Date d'inscription : 19/08/2006

Jean-Sébastien Bach (1685-1750) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Jean-Sébastien Bach (1685-1750)   Jean-Sébastien Bach (1685-1750) - Page 13 Empty2014-06-13, 12:18

Pour les amoureux de Jean Sébastien, je recommande ce magnifique CD, qui tente de reconstituer la Messe de l'Epiphanie telle qu'elle aurait pu être interprétée à St Thomas de Leipzig en 1740. Bach est le principal compositeur, avec la Messe Brève BWV 233 et les cantates BWV 65 et 180 et plusieurs chorals, mais il y a aussi du Pachelbel et des hymnes de Luther pour choeur et orgue que je trouve particulièrement magnifiques. Un CD (double) à se procurer d'urgence !

Jean-Sébastien Bach (1685-1750) - Page 13 Front21

Jean-Sébastien Bach (1685-1750) - Page 13 Back12

Jean-Sébastien Bach (1685-1750) - Page 13 Index_13

Jean-Sébastien Bach (1685-1750) - Page 13 Index_12
Revenir en haut Aller en bas
Jean

Jean

Nombre de messages : 7508
Age : 77
Date d'inscription : 14/05/2007

Jean-Sébastien Bach (1685-1750) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Jean-Sébastien Bach (1685-1750)   Jean-Sébastien Bach (1685-1750) - Page 13 Empty2014-06-13, 20:35

eh! te voila bachophile enthousiaste pour le coup!  Wink ...Ce qu'évidemment je me réjouis et m'associe à toi pour louer ce double cd!!!
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 20917
Age : 74
Date d'inscription : 19/08/2006

Jean-Sébastien Bach (1685-1750) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Jean-Sébastien Bach (1685-1750)   Jean-Sébastien Bach (1685-1750) - Page 13 Empty2014-06-14, 09:32

Jean a écrit:
eh! te voila bachophile enthousiaste pour le coup!  Wink ...Ce qu'évidemment je me réjouis et m'associe à toi pour louer ce double cd!!!

Si je comprends bien, tu possèdes ce CD ? En dehors de Bach, j'aime en particulier les hymnes marqués "congrégation" pour choeur et orgue. Le Vom Himmel hoch est particulièrement développé et bien interprété.
Revenir en haut Aller en bas
Jean

Jean

Nombre de messages : 7508
Age : 77
Date d'inscription : 14/05/2007

Jean-Sébastien Bach (1685-1750) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Jean-Sébastien Bach (1685-1750)   Jean-Sébastien Bach (1685-1750) - Page 13 Empty2014-06-14, 17:38

je l'ai ,je suppose depuis 98, l'année où il est paru...
j'apprécie aussi la variété des pièces proposées pour cette "célébration" de l'Epiphanie!!
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 14394
Age : 56
Date d'inscription : 13/11/2009

Jean-Sébastien Bach (1685-1750) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Jean-Sébastien Bach (1685-1750)   Jean-Sébastien Bach (1685-1750) - Page 13 Empty2014-07-08, 09:00

Il fallait bien qu'un jour je revienne à L'Art de la Fugue, un de mes coups de coeur de jeunesse, lorsque j'étais en pleine découverte de J. S. Bach et que sa musique m'envoûtait. Poète dans l'âme, j'écrivais des fleuves de mots en écoutant ses fugues, ses concertos, son "piano bien tempéré", même si j'ai tout détruit par la suite. La musique de Bach me mettait dans un état d'esprit très particulier. j'avais l'impression qu'elle élevait mon âme plus que toute autre musique classique: un seul autre compositeur (contemporain celui-là) me fit la même impression et stimula mon envie d'écrire vers sur vers. Sauf que j'ai encore tout détruit par la suite. En réécoutant, ce matin, la première partie de L'Art de la Fugue par l'ensemble "Hespérion XX" sous la direction de Jordi Savall, j'ai été comme subtilisé par la langueur hypnotique de chacun des morceaux. J'ai toujours cette impression d'une musique imperturbable et parfaite contre laquelle mon esprit ne peut ni n'a l'envie de résister, ne peut que se restreindre à une soumission consentie. Chaque contrepoint, chaque canon, chaque fugue, m'inspire un chant, une complainte: j'ai envie de chanter avec les instruments et de m'imprégner de la matière organique si élastique et muable de cette musique qui m'entraîne inéluctablement dans une délicieuse spirale de l'émotion. Hâte de réécouter la suite!  Jean-Sébastien Bach (1685-1750) - Page 13 333455 Jean-Sébastien Bach (1685-1750) - Page 13 333455 Jean-Sébastien Bach (1685-1750) - Page 13 333455
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 14394
Age : 56
Date d'inscription : 13/11/2009

Jean-Sébastien Bach (1685-1750) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Jean-Sébastien Bach (1685-1750)   Jean-Sébastien Bach (1685-1750) - Page 13 Empty2014-07-08, 13:10

Je viens de réécouter la seconde partie et ce fut évidemment un grand moment de plénitude pendant l'écoute. Bien sûr, je ne pense pas que tout le monde puisse apprécier ce chef d'oeuvre autant que moi, certains pouvant trouver ça bien monotone et trop langoureux, un peu trop sur le même ton...Je pense que c'est le genre d'oeuvre pour laquelle il n'y a peut-être pas de demi-mesure: soit, comme moi, on entre à fond dedans et on vit alors une émotion unique ou alors on entre et on en ressort presque aussi vite, parce que l'on n'adhère absolument pas à cette "langueur monotone" que, personnellement, je trouve chatoyante, élégante et presque révérente, ET que je trouve surtout enivrante! J'ai l'impression d'être continuellement charmé par une musique, certainement particulière , qui caresse mon âme dans le sens du coeur.  Jean-Sébastien Bach (1685-1750) - Page 13 333455 Jean-Sébastien Bach (1685-1750) - Page 13 333455 Jean-Sébastien Bach (1685-1750) - Page 13 333455 



J'ai essayé de trouver une version sans Glenn Gould (que j'aime beaucoup par ailleurs) mais ce ne fut pas facile.  Hehe
Revenir en haut Aller en bas
laudec

laudec

Nombre de messages : 5514
Age : 68
Date d'inscription : 25/02/2013

Jean-Sébastien Bach (1685-1750) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Jean-Sébastien Bach (1685-1750)   Jean-Sébastien Bach (1685-1750) - Page 13 Empty2014-07-08, 14:10

Merci Icare pour cette découverte de l'art de la fugue de mon tant-aimé J.S Bach ! Parfois je suis gênée de venir donner tant de commentaires au sujet de ces musiques que la plupart d'entre vous écoutent depuis l'enfance alors que moi je les découvre à peine  Embarassed C'est bien grâce à vous ici, Icare, Joachim, Bel Canto, Jean, Staedler, Snoopy, Pianoline, Ysov, et plus récemment Anouchka et Emmanuelle et quelques autres que j'entre avec émerveillement dans le monde de la musique ( même si j'ai toujours aimé la musique) , que j'apprends à écouter ... Mon avis est donc toujours totalement subjectif et je ne le donne pas du tout "en connaissance de cause "... Je ne peux le répéter à chaque fois mais je tenais à le redire ! Je passe le plus souvent d'émerveillement en émerveillement, guidés par vous ici et je vous en remercie !

Pour l'art de la fugue j'ai trouvé d'autres interprétations encore qui ne sont pas de Glenn Gould (je l'ai ajoutée aussi !) et dont je vous donne les liens :

st. Martins in the Field
Christophe Wolff orgue
Ton Koopman clavecin
Jordi Savall
Emerson string quartet
glenn gould piano

Je n'ai pas encore tout écouté  Wink 
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 14394
Age : 56
Date d'inscription : 13/11/2009

Jean-Sébastien Bach (1685-1750) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Jean-Sébastien Bach (1685-1750)   Jean-Sébastien Bach (1685-1750) - Page 13 Empty2014-07-08, 15:13

Je possède la version par Jordi Savall que je trouve superbe mais je suis conscient qu'il existe évidemment d'autres grandes interprétations. Very Happy 
Revenir en haut Aller en bas
laudec

laudec

Nombre de messages : 5514
Age : 68
Date d'inscription : 25/02/2013

Jean-Sébastien Bach (1685-1750) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Jean-Sébastien Bach (1685-1750)   Jean-Sébastien Bach (1685-1750) - Page 13 Empty2014-07-08, 19:04

Lorsque j'aime une musique, j'aime aussi aller écouter d'autres interprétations, pas tellement pour les comparer que pour découvrir d'autres nuances à chaque fois mises en valeur différemment par les interprètes variés. C'est pourquoi j'ai joint les divers liens, pour ceux que cela pourrait intéresser également. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 14394
Age : 56
Date d'inscription : 13/11/2009

Jean-Sébastien Bach (1685-1750) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Jean-Sébastien Bach (1685-1750)   Jean-Sébastien Bach (1685-1750) - Page 13 Empty2014-07-08, 19:27

Tu as bien raison. C'est une démarche intéressante.  Very Happy 
Revenir en haut Aller en bas
Jean

Jean

Nombre de messages : 7508
Age : 77
Date d'inscription : 14/05/2007

Jean-Sébastien Bach (1685-1750) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Jean-Sébastien Bach (1685-1750)   Jean-Sébastien Bach (1685-1750) - Page 13 Empty2014-07-08, 20:35

je vous rejoins tous les deux : Icare, impossible de parler mieux que tu le fais des impressions que tu ressens...du moins pour moi!!
Laudec, comme toi , j'aime les différentes versions pour en découvrir des aspects nouveaux...et ne sois pas génée de seulement découvrir: je t'envie même un peu tellement le plaisir de la découverte est un choc unique, comme une nouvelle rencontre que l'on sent pleine de promesse;...les joies des réécoutes sont différentes  Wink 
Revenir en haut Aller en bas
shanessean

shanessean

Nombre de messages : 815
Age : 84
Date d'inscription : 19/08/2009

Jean-Sébastien Bach (1685-1750) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Jean-Sébastien Bach (1685-1750)   Jean-Sébastien Bach (1685-1750) - Page 13 Empty2014-07-09, 02:01

Je suis comme Laudec et grâce à vous j'ai découvert tant de merveilles.
Mais cela m'a poussé aussi à aller à la découverte .

L'opéra c'est autre chose, tu connais cela Jean, lorsque l'on a chanté on ne peut plus s'en passer. Avec l'âge et grâce à la cigarette, je chante comme un pied aujourd'hui mais je m'en fiche.
C'est curieux ce besoin de devoir chanter.
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr/
laudec

laudec

Nombre de messages : 5514
Age : 68
Date d'inscription : 25/02/2013

Jean-Sébastien Bach (1685-1750) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Jean-Sébastien Bach (1685-1750)   Jean-Sébastien Bach (1685-1750) - Page 13 Empty2014-07-09, 09:04

shane a écrit:
L'opéra c'est autre chose, tu connais cela Jean, lorsque l'on a chanté on ne peut plus s'en passer. Avec l'âge et grâce à la cigarette, je chante comme un pied aujourd'hui mais je m'en fiche.
Est ce que je comprends bien que tu as chanté de l'opéra dans tes jeunes années Shane ? dis-nous !
Quel bonheur de chanter, oui, dommage que j'aie si peu de mémoire, je parviens très difficilement à retenir un texte et cela me frustre lorsque je veux chanter une chanson que j'aime  Crying or Very sad  je me contente alors de muser, peut-être cela vaut-il mieux pour mes voisins d'ailleurs !
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 14394
Age : 56
Date d'inscription : 13/11/2009

Jean-Sébastien Bach (1685-1750) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Jean-Sébastien Bach (1685-1750)   Jean-Sébastien Bach (1685-1750) - Page 13 Empty2014-07-12, 15:15

J'ai réécouté en ce début d'après-midi - un bail que je ne l'avais pas fait - deux oeuvres de J. S. Bach qui ne font sans doute pas partie de ses plus connues ni forcément de ses meilleures. Toutefois, avec ce compositeur, même une composition d'inspiration (que je trouve) moyenne me procure déjà beaucoup de plaisir. Les deux oeuvres s'intitulent Geschwinde, Geschwinde, ihr wirbelnden winde BWV 201 - Drama per la musica pour solistes, 3 trompettes, tambour, 2 flûtes traversières, 2 hautbois, basson, cordes et basse continue et Non sa che sia dolore BWV 209 , cantate pour soprano, flûte traversière, cordes et basse continue. La première oeuvre est dirigée par Hans-Martin Linde et la seconde par Ferdinand Leitner. La cantate débute par une introduction purement instrumentale, d'une durée de cinq minutes environ avant l'entrée de la soprano (Isabelle Poulenard), avec comme soliste, Hans Martin Linde à la flûte traversière. Avec Bach, ce qu'il y a d'extraordinaire pour moi, c'est que tout me parle dans sa musique, chaque élément de celle-ci devient magie et enchantement, autant dans les mouvements rapides que dans les mouvements plus lents. Ce qui peut être simplement beau chez d'autres de ses contemporains et héritiers, devient chez lui ce petit plus magique qui me rend définitivement prosélyte. Jean-Sébastien Bach (1685-1750) - Page 13 395622
Revenir en haut Aller en bas
Jean

Jean

Nombre de messages : 7508
Age : 77
Date d'inscription : 14/05/2007

Jean-Sébastien Bach (1685-1750) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Jean-Sébastien Bach (1685-1750)   Jean-Sébastien Bach (1685-1750) - Page 13 Empty2014-07-12, 18:31

Mains Mains Wink 
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 14394
Age : 56
Date d'inscription : 13/11/2009

Jean-Sébastien Bach (1685-1750) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Jean-Sébastien Bach (1685-1750)   Jean-Sébastien Bach (1685-1750) - Page 13 Empty2014-07-16, 08:32

Icare a écrit:

 Je viens de réécouter LA PASSION SELON ST. JEAN par Karl Richter et j'ai l'impression d'avoir écouté la plus belle musique du monde. En tout cas, je ne suis pas loin de considérer cette oeuvre comme le plus grand chef d'oeuvre de Bach tant j'ai été touché par la grâce de cette musique, par la beauté unique de chacun des morceaux, en commençant par le "Herr, unser Herrscher - Première Partie: Trahison et arrestation", sublime et passionné pendant environ onze minutes, qui annonce la couleur: une musique qui va au-delà des mots, une musique qui va tout simplement au-delà de la musique.

Que pourrais-je ajouter de plus après une nouvelle écoute de cette splendide Passion selon St. Jean ? Mmmmm... Etant d'abord fasciné par les grandes envolées des choeurs, la merveilleuse intensité qui en émane...une beauté à couper le souffle!...Le "Herr, unser Herrscher" - Première partie: "Trahison et arrestation", onze minutes de divin!! Que peut-on trouver de plus fabuleux en musique que ce moment de flamboyance!! J'ai surtout cherché à me concentrer davantage sur les parties chantées en solo et non sur les instants de fulgurance vocale qui sont nombreux dans cette oeuvre, pour profiter du mieux possible de l'infinie beauté de la voix humaine, lorsqu'une musique aussi savoureuse la porte aussi bien et que les interprètes se montrent à la hauteur. Chef d'oeuvre!  Jean-Sébastien Bach (1685-1750) - Page 13 395622  Jean-Sébastien Bach (1685-1750) - Page 13 395622
Revenir en haut Aller en bas
shanessean

shanessean

Nombre de messages : 815
Age : 84
Date d'inscription : 19/08/2009

Jean-Sébastien Bach (1685-1750) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Jean-Sébastien Bach (1685-1750)   Jean-Sébastien Bach (1685-1750) - Page 13 Empty2014-07-16, 12:08

[/quote]
Est ce que je comprends bien que tu as chanté de l'opéra dans tes jeunes années Shane ? dis-nous !
[/quote]
Je chantai dans les pueri cantores, uniquement du classique religieux , comme Croce, compositeur italien de la fin de la Renaissance. À la fin cela devenait lassant, parfois une petite messe de Mozart, mais un maître de chapelle immuable dans ses recherches.
Jamais d'opéra mais j'y allais avec ma mère.
Souvenirs impérissables, même si parfois je trouvais le temps un peu long
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr/
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 14394
Age : 56
Date d'inscription : 13/11/2009

Jean-Sébastien Bach (1685-1750) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Jean-Sébastien Bach (1685-1750)   Jean-Sébastien Bach (1685-1750) - Page 13 Empty2014-07-18, 09:24

Icare a écrit:
Je viens d'écouter la première moitié de la Passion selon Saint-Mathieu sous la direction  de Jean-Claude Malgoire et je ne me suis pas endormi. Laughing Au contraire, j'ai beaucoup aimé redécouvrir cette oeuvre en cd. Beaucoup de passages m'ont plus à vrai dire mais j'ai particulièrement craqué sur l'ARIE de la partie intitulée FAUX TEMOIGNAGE. J'ai adoré le motif musical répété dans ce thème précisément. Je m'en vais écouter la suite de ce pas. Very Happy

Entre hier et aujourd'hui, j'ai réécouté ma Matthäus Passion par Malgoire et, outre le fait déjà connu que cette Passion me passionne, j'ai repensé à ce que j'avais dit concernant la seconde Aria (Plage 41) issue de la partie Faux témoignage et de ce petit motif de quelques notes qui revient de façon récurrente et régulière au sein du morceau. J'adore ce motif répété qui peut sans doute paraître un détail à beaucoup de mélomanes, alors qu'à mon oreille, il a une signification toute particulière, une véritable raison d'être, même si l'effet qu'il joue sur moi demeure mystérieux, totalement mystérieux, ce genre de chose qui échappe à la raison et, par conséquent, à l'analyse. Le plus magique et énigmatique là-dedans c'est que j'ignore complètement ce que ce motif de quelques notes m'évoque, pourquoi j'y suis si réceptif? C'est le mystère total! Vouloir le justifier par le simple fait que Bach est un immense musicien et que sa Matthäus Passion est une oeuvre immense, est sans doute légitime mais ne me suffit absolument pas. Un simple détail? Au contraire, il s'agit d'un élément de grande séduction pour moi! J'y vois davantage un concept ingénieux intrinsèquement lié à la fabuleuse mécanique de composition de J. S. Bach et que je retrouve d'ailleurs chez d'autres compositeurs que j'adore tels qu'Ennio Morricone, Alfred Schnittke ou encore Lalo Schifrin. Il est ce motif récurrent ou insistant qui me fait prendre possession de toute la poétique du morceau musical au point d'avoir envie de le réécouter en boucle. Excellent! Jean-Sébastien Bach (1685-1750) - Page 13 395622  Jean-Sébastien Bach (1685-1750) - Page 13 395622
Revenir en haut Aller en bas
Jean

Jean

Nombre de messages : 7508
Age : 77
Date d'inscription : 14/05/2007

Jean-Sébastien Bach (1685-1750) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Jean-Sébastien Bach (1685-1750)   Jean-Sébastien Bach (1685-1750) - Page 13 Empty2014-07-18, 11:10

J'aimerais bien réécouter cet aria et ce motif récurent à la lummière de tes impressions  Wink ...mais mes différentes version de la St Matthieu ne me permette pas de l'identifier avec sureté: sur plusieurs enregistrements le N° 41 (attribué plutôt, je suppose, à uen partie de l'oeuvre plutôt qu'a une plage du cd?) correspond à un récitatif, suivi (N° 42) d'un aria de basse (Gebt mit meinen Jesum), sur un autre enregistrement le N° 41 de l'oeuvre est l'aria pour ténor :"Gedult..."??

Merci  Wink 
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 14394
Age : 56
Date d'inscription : 13/11/2009

Jean-Sébastien Bach (1685-1750) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Jean-Sébastien Bach (1685-1750)   Jean-Sébastien Bach (1685-1750) - Page 13 Empty2014-07-18, 11:42

Oui, Gedult, si je ne me suis pas trompé. Very Happy 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Jean-Sébastien Bach (1685-1750) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Jean-Sébastien Bach (1685-1750)   Jean-Sébastien Bach (1685-1750) - Page 13 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Jean-Sébastien Bach (1685-1750)
Revenir en haut 
Page 13 sur 25Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14 ... 19 ... 25  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: