Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Victor KISSINE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11086
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Victor KISSINE   Sam 3 Jan - 23:07

Introduction personnelle:

Je viens de réécouter ce soir une pièce de musique de chambre de Victor Kissine intitulée Schmetterling pour flûte, clarinette, quatuor à cordes et harpe, composée en 1997. Cette composition m'apparut un peu comme un jardin tropical pouvant émettre des sons quelque peu étranges ou mystérieux, une nature souvent dénudée dont j'aime surtout les parties sonores les plus foisonnantes où l'on a l'impression que le jardin s'éveille un peu, fait chanter ses fleurs et ses plantes, fait s'envoler les papillons. J'y entends comme des frottements d'ailes, des frémissements, des chuchotements: par moments, les instruments sussurrent... Il y a un aspect poétique dans cette musique. Le jardin a ses parties un peu inssaisissables, ses sonorités et mouvements impalpables. Puis, des tensions dramatiques s'installent et se dilatent, se dispersent vers de nouveaux frémissements, chuchotements.

Eléments biographiques:

Victor Kissine est né à Saint-Pétersbourg en 1953, quelques jours après la mort de Staline. Entré en 1972 au conservatoire, il y étudia la composition et la musicologie. Au coeur de ces dix années d'enseignement achevées selon l'usage par un post-graduat, il fréquente plus particulièrement Boris Tichtchenko, Galina Oustvolskaia et le musicologue M. Druskin, auteur d'une des meilleures études sur Igor Stravinsky. Durant les dernières années de l'ère soviétique (1980-90), Kissine compose un grand nombre de musiques de films couronnés notamment au Festival de Berlin et à celui de Venise. De cette période date également un opéra Marati-Sade d'après la pièce de Peter Weiss. représenté à l'aube de la perestroïka à Saint-Pétersbourg, il fit évidemment scandale. L'émigration en 1990 en Belgique modifia fondamentalement les orientations esthétiques du compositeur en privilégiant des partitions pour petits ensembles et les recherches sur les sonorités. Première oeuvre représentative de ce changement: le quatuor Passe la nuit (1991) a été choisi en 1995 parmi 169 partitions pour le P!rix de la Fondation Irino à Tokyo. Les instruments à cordes occupent une place privilégiées dans l'écriture de Victor Kissine, dominant une grande partie de son oeuvre. Celle-ci se caractérise d'ailleurs par une écriture raffinée, souvent à la limite de l'impalpable, du frémissement qui laisse cependant la place à une tension dramatique intérieure qui rappelle par moments Chostakovich et Oustvolskaia.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11086
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Victor KISSINE   Dim 4 Jan - 15:52


Complétent d'informations:

Victor Kissine a reçu des commandes de la parts des solistes des ensembles et des orchestres tant en Europe qu’aux Etats-Unis . Son parcours est marqué par les créations au Consertgebouw d’Amsterdam (1997, 1998), Carnegie Hall (2011) et Lincoln Center de New-York (2003, 2006), aux festivals de Salzbourg (2010), Lockenhaus (où il était compositeur en résidence en 2004 et 2011), ainsi que Ars Musica (Bruxelles), Musica (Strasbourg), La Jolla (San-Diego Californie), Music Mountain (Connecticut), Music Lives (Pittsburgh), ISCM World Music Days. Il collabore étroitement avec Gidon Kremer et l’orchestre Kremerata Baltica pour qui il a écrit entre autre le concerto pour violon « Barcarola » (2007). Un autre concerto pour violon « After-sight » a été créé en deux versions différentes par New World Symphony (2005) et San-Francisco Symphony (2007). Son œuvre pour orchestre « Post-scriptum », commandé par San-Francisco Symphony a été créé en mars 2010 sous la direction de Michael Tilson Thomas à Davies Hall, SF et repris pendant le tours national de l’Orchestre. ECM a sorti en 2011 le CD avec son Trio à clavier, « Zerkalo », interprété par Gidon Kremer, Khatia Buniatischvili et Giedre Dirvanauskaite qui a reçu « Preis der Deutschen Schallplatten Kritik », et a été nominé pour International Classical Music Awards 2012 . Le concours International Reine Elisabeth lui a commandé l’œuvre imposée pour la demi-finale de la session de violon 2012. Victor Kissine est professeur au Conservatoire Royale de Mons et à l’INSAS. En 2008 il a été élu membre de l’Académie Royale de Belgique.
Revenir en haut Aller en bas
laudec

avatar

Nombre de messages : 3325
Age : 65
Date d'inscription : 25/02/2013

MessageSujet: Re: Victor KISSINE   Dim 4 Jan - 17:39

Il y a à peine 10 jours, je ne savais pas que "Schmetterling" signifiait "papillon" en allemand, c'est ma petite-fille qui adore les langues qui me l'a appris à mon grand étonnement, je ne comprenais pas comment le joli papillon  annonciateur de printemps ou de journées ensoleillées pouvait porter un nom aussi  peu poétique ...
Le "Schmetterling" de Kissine m'est tout aussi étonnant, il m'évoque plus un papillon de nuit que celui qui me fait rêver le jour !


Icare a écrit:
Cette composition m'apparut un peu comme un jardin tropical pouvant émettre des sons quelque peu étranges ou mystérieux, une nature souvent dénudée

Je perçois cette musique un peu comme la présente Icare, c'est une musique qui m'intéresse mais qui ne me fait pas vibrer ni même rêver, juste étonnante, mystérieuse,un sentiment d'étrangeté m'envahit...

http://youtu.be/Vjh4xEpnOIQ



Revenir en haut Aller en bas
laudec

avatar

Nombre de messages : 3325
Age : 65
Date d'inscription : 25/02/2013

MessageSujet: Re: Victor KISSINE   Dim 4 Jan - 19:21

Par contre, j'ai trouvé également le "Caprice " de Kissine qui a été imposé au "Reine Elisabeth " de violon 2012 sur YT et là j'ai craqué, emportée pour un voyage bourdonnant, je me suis laissée emporter. Peut-être devrais-je retourner au précédent après cela pour une réécoute ? Il faut dire que mon avis, ici posté, porte sur les deux seules œuvres de Kissine et que je n'ai entendues qu'une seule fois ! à prendre avec des pincettes, Wink

http://youtu.be/L-uKXCCjwTg
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Victor KISSINE   

Revenir en haut Aller en bas
 
Victor KISSINE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: