Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 François Auguste Gevaert

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16555
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: François Auguste Gevaert   Mer 24 Déc - 17:43

François-Auguste Gevaert, né à Huise (Zingem), près d'Oudenaarde, le 31 juillet 1828 et mort le 24 décembre 1908 à Bruxelles, est un compositeur et théoricien de la musique belge.

Son père était boulanger et il prévoyait d’exercer la même profession. Sur des conseils avisés, il a été autorisé à étudier la musique. Il intégra en 1841 le conservatoire de Gand, où il a suivi les cours de Sommere et de Martin Joseph Mengal. Deux ans plus tard, il fut alors nommé organiste de l’église jésuite de Gand.

Ses compositions ont bientôt attiré l’attention, et en 1847 il a gagné un voyage de deux ans lors d’un prix obtenu par sa cantate België. Ce voyage a été retardé, le temps de produire son premier opéra.
Il a commencé son voyage en 1849 et à Rome il obtient le prix de Rome avec sa cantate Le Roi Lear. Après un court séjour à Paris, il se rendit en Espagne puis en Italie. A Madrid, sa Fantasia sobre motivos españoles a fasciné la reine Isabel II.
Plusieurs de ses compositions importantes furent produites à Paris, et en 1867, il a succédé à Ludovic Halévy au poste de "maître de chœur" de l’Académie de Musique de Paris. Toutefois, à cause de la guerre franco-prussienne, il retourne en Belgique en 1871, et il fut nommé à la direction du Conservatoire royal de Bruxelles. Il a été également maître de chapelle de S.M. le Roi des Belges.

Bien qu’il ait réussi à devenir un compositeur accompli, il eut plus de succès en tant que professeur, historien, auteur et conférencier sur la musique.

Ses nombreux travaux incluent le célèbre Nouveau traité d'instrumentation, un cours d'orchestration, un traité d'harmonie et un Vademecum pour les organistes.

Ses compositions comptent entre autres une douzaine d’opéras environ (Quentin Durward, Le Capitaine Henriot, etc.), des cantates, des chansons.

Cependant, sa principale œuvre est son apport à l’enseignement de la musique.


Oeuvres

Orchestre

1848 Ouverture "Flandre au lion"
1850 Fantasia sobre motivos españoles
1851 La Feria Andaluza


Musique de chambre

Quatuor pour clarinette, cor, basson et piano
Grande Fantaisie pour piano à 4 mains


Musique religieuse

1843 Te Deum
1847 Super flumina Babylonis, pour choeur et orchestre
1853 Requiem, pour choeur d'hommes et orchestre
1864 Litanies du Très Saint Nom de Jésus
1908 Grand’ Messe de Noël "Puer Natus Est Nobis" pour choeur d'enfants ou de femmes et orgue
s.d. Jérusalem ou le Départ des Croisés


Cantates profanes

1846 Le Départ
1847 België
1847 Le roi Lear
1856 Évocation patriotique
1857 De Nationale Verjaerdag
1859 Le retour de l'armée
1859 Lyderic, le premier forestier de France
1864 Jacques van Artevelde


Operas

1848 Hugues de Zomerghem, 3 actes, livret de Victor Prilleux
1848 La Comédie à la Ville, 1 acte, livret de Victor Prilleux
1851 Les Empiriques 1 acte, livret de Gustave Vaëz
1853 Georgette ou Le Moulin de Fontenoy, 1 acte, livret de Gustave Vaëz
1854 Le Billet de Marguerite, 3 actes, livret de Adolphe de Leuwen et Léon Lévy
1855 Les Lavandières de Santarem, 3 actes, livret Adolphe-Philippe Dennery et Grangé
1858 Quentin Durward, 3 actes, livret d'Eugène Cormon en Michel Carré, d'après Walter Scott
1859 Le Diable au moulin, 1 acte, livret de Eugène Cormon et Michel Carré
1860 Le Château-Trompette, 3 actes, livret d'Eugène Cormon et Michel Carré
1861 Les Deux Amours, 2 actes, livret d'Eugène Cormon et Amédée Achard
1861 La Poularde de Caux, opérette, 1 acte, livret de Adolphe de Leuwen en Victor Prilleux (collaboration)
1864 Le Capitaine Henriot, 3 actes, livret de Victorien Sardou et Gustave Vaëz
Roger de Flor (non représenté)


Choeurs

Entre le boeuf et l'âne gris, pour choeur mixte
Le bel ange du ciel, pour choeur mixte
Le message des anges, pour choeur mixte
Le Sommeil de l’enfant Jésus, pour choeur mixte
Supra flumina Babylonis, psaume pour choeur d'hommes et orchestre
Vers L'Avenir - L'Expansion Belge, pour choeur d'hommes et piano - texte: Gentil Theodoor Antheunis


Musique vocale

Canticum Natalitiæ, pour chant et orgue
Chanson joyeuse de Noël, pour chant et orgue
Concert de midi, pour tenor et piano
Noël du XVIIIe siècle, pour chant et orgue
Nous sommes trois souverains princes, pour chant et orgue
Ô Nuit, heureuse nuit, pour chant et orgue
Philipp van Artevelde, ballade
Voisin, d’où venait ce grand bruit ?, pour chant et orgue
Naar Wijd en Zijd (Vers l'Avenir), chant populaire du Congo belge
Les Cloches de Noël, 1voix et orchestre
Kerstlied pour voix et orchestre
Verzameling van oude Vlaemsche Liederen  (Gand, 1854)


Publications

Méthode pour l’enseignement du plainchant, Gand, 1856
Traité général d'instrumentation, Gand et Liège, 1863
Vade-mecum de l’organiste, Gand, 1871
Histoire et théorie de la musique de l'antiquité, Gand, 1875-1881, 2 vols.
Nouveau traité d'instrumentation, Paris, 1885
25 leçons de solfège à changement de clefs, Paris et Bruxelles, 1887
Les origines du chant liturgique de l'église latine, Gand, 1890
Cours méthodique d'orchestration, Paris et Bruxelles: Lemoine, 1890
La mélopée antique dans le chant de l'église latine, Gand, 1895-1896
Les problémes musicaux d'Aristote, Gand, 1899
Traité d’harmonie théorique et pratique, Paris et Bruxelles, 1905/07
Les gloires d'Italie
Chansons du XV. siècle
Revenir en haut Aller en bas
 
François Auguste Gevaert
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: