Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Josef Labitzky

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16559
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Josef Labitzky   Lun 15 Déc 2014 - 17:57

Joseph Labitzky (tchèque : Josef Labický ; né le 4 Juillet 1802 à Schönfeld - auj.Krásno, Bohême, mort le le 18 Août 1881 à Karlsbad - auj Karlovy Vary) était un compositeur de Bohême, violoniste et chef d'orchestre.

Il a étudié avec Karl Veit dans sa jeunesse, à Petschau (auj Bečov). Après la mort prématurée de ses parents, Labitzky rejoint un orchestre itinérant à 14 ans, et en 1820 a pris un emploi dans un orchestre de Marienbad. En 1823-1824, il était à Munich, et après cela, il a visité l'Allemagne comme violoniste de concert. Il a formé son propre orchestre en 1825, et fait une tournée à Vienne et Varsovie. Il y rencontre Lanner et Strauss.
Il est chef d'orchestre à Karlsbad en 1835, et ses pièces de danse sont devenues très populaires dans toute l'Europe, y compris l'Angleterre. En 1838, il a été invité à Saint-Pétersbourg, à la cour impériale. Labitzky  a fondé le club de musique Karlsbad en 1842 et a été directeur musical jusqu'en 1868 lorsque son fils August a pris sa succession.

Il a été impliqué dans "Cocks vs Purday", une affaire judiciaire britannique concernant le droit d'auteur. Il était le père de August Labitzky (1832-1903) qui s'est fait connaître comme compositeur ; on connaît Ouverture Characteristique (1858) et son Idylle At the Mountain Inn (1874). Sa fille, la chanteuse d'opéra Antonie Labitzky (1833-1894), s'est mariée en 1871 à Francfort avec l'entrepreneur et banquier Sigismund Kohn-Speyer.

Labitzky composé plus de 300 pièces de danse.

Il a été éclipsé par Johann Strauss plus tard dans sa vie.

Parmi les danses et autres

Springsfeld-Galopp, op 4
Hirschprung-Walzer, op 10
Aurora-Walzer, op 34
Traum der Sennerin, op 45
Valses, op 53
Neue Aurora-Walzer, op 69
Jubelklänge aus Albion, op 70
Lucian-Walzer, op 75
Alferne, op 86
Bedford-Walzer, op 108
Der Morgenland, valse, op 109
Militair-Galopp, op 112
Die drei Schwestern, quadrille, op 162
Gruss aus Hannover, op 170
Schwalbenmärchen, op 197
Valeska Mazurka, op 228
L'adieu, romance sans paroles, pour alto et piano, 286 (1872)
Schlacht-Aspern-Galopp
Sylvia-Marsch
Idyll

Outre ses danses, il a composé des quatuors à cordes et des variations pour violon, flûte, clarinette et cor, mais aussi de la musique d'église, dont une Grande Messe, un Requiem et un Deutsche Miserere.
Revenir en haut Aller en bas
 
Josef Labitzky
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: