Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Carlo Ignazio Monza

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16388
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Carlo Ignazio Monza   Sam 13 Déc 2014 - 13:09

Ne pas confondre avec Carlo Monza, lui aussi de Milan (1735-1801).

Carlo Ignazio Monza, né vers 1680 (ou 1696?) à Milan et mort le 9 mai 1739 à Verceil, est un claveciniste et compositeur italien. Des écrits contemporains le qualifiaient de "Milanais".

Il est né probablement à Monza, près de Milan. On sait peu de ses premières années, mais nous savons que ses oratorios et opéras ont été effectués non seulement à Milan, mais aussi dans d'autres villes, dont Venise et Rome. En 1729, il est devenu un membre de la prestigieuse Accademia Filarmonica de Bologne. Les dernières années de sa vie, il se trouvait en tant que chanoine et maître de chapelle à Vercelli dans le Piémont.
Cette ville est proche de Turin, la capitale du duché de Savoie. La Cour du Piémont avait des liens étroits avec Paris et un certain nombre d'aristocrates français ont vécu à Turin. Un neveu de François Couperin, Marc Roger Normand, a servi comme organiste de la cour de 1689 à 1734. Ainsi, la forte influence française en Savoie est l'explication la plus probable du caractère des œuvres pour clavier de Monza. La date et le lieu de la publication de ses suites ne est pas connue, mais ce pourrait bien être Turin.

Si Monza est pratiquement inconnu, sa musique ne l'était pas : dans son ballet Pulcinella Igor Stravinsky a utilisé 20 fragments d'œuvres de Giovanni Battista Pergolesi. Deux d'entre elles étaient en fait de la plume de Monza. Cette erreur n'était pas de sa faute: en 1771 et 1778 l'éditeur anglais Longman a imprimé deux sélections des œuvres pour clavier de Monza sous le nom de Pergolesi. Comme ce fut souvent le cas, il a fait usage de l'immense popularité de Pergolesi pour augmenter les ventes.

Ses compositions connues se résument en un recueil de "Pièces modernes pour le clavecin".





Néanmoins on peut citer :


Parmi les opéras

Sidonio (1714)
La Principessa fedele (1716)
Oreto in trionfo (1720)
Floridea, regina di Cipro (1722)
Circe in Italia (1722)


Parmi les oratorios

L’Altare acceso all’invocazione del vero Dio (1724)
Per la solenne traslazione de’ sacri corpi de’ ss. martiri Valentino e Ilario (1724)
S. Philippus Neri (1725)
Martirio del glorioso vescovo s. Biagio e de’ suoi seguaci (1728)
La fedeltà costante di s. Giovanni Nepomuceno (1736)


Autres

Pastorale per la notte del santissimo Natale (1724)
Credo (1729)
Beatus vir (1732)
Laudate Dominum (1732)
Graduels, hymnes, offertoires, messes psaumes


Dernière édition par joachim le Dim 21 Déc 2014 - 18:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11087
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Carlo Ignazio Monza   Sam 13 Déc 2014 - 15:09

<<Cette erreur n'était pas de sa faute: en 1771 et 1778 l'éditeur anglais Longman a imprimé deux sélections des œuvres pour clavier de Monza sous le nom de Pergolesi. Comme ce fut souvent le cas, il a fait usage de l'immense popularité de Pergolesi pour augmenter les ventes.>>

C'était une pratique courante? La cupidité n'est donc pas qu'un mal contemporain? Laughing
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16388
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Carlo Ignazio Monza   Dim 21 Déc 2014 - 17:46

Icare a écrit:
<<Cette erreur n'était pas de sa faute: en 1771 et 1778 l'éditeur anglais Longman a imprimé deux sélections des œuvres pour clavier de Monza sous le nom de Pergolesi. Comme ce fut souvent le cas, il a fait usage de l'immense popularité de Pergolesi pour augmenter les ventes.>>

C'était une pratique courante? La cupidité n'est donc pas qu'un mal contemporain? Laughing

Oh que non... : Rolling Eyes

Je suis en train d'écouter le CD ci dessus, et contrairement à ce que je pensais en le prenant, j'aime beaucoup, ça me plaît plus que les clavecinistes français de l'époque. (bien qu'il soit écrit que Monza ait été influencé par les français !)

https://www.youtube.com/watch?v=goVarVPfhEQ&spfreload=10
Revenir en haut Aller en bas
laudec

avatar

Nombre de messages : 3325
Age : 65
Date d'inscription : 25/02/2013

MessageSujet: Re: Carlo Ignazio Monza   Dim 21 Déc 2014 - 18:05

Pour ma part, j'ai une nette préférence pour François Couperin par exemple, qui lui aussi a composé une pièce qui porte le nom de "Le réveille-matin"
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Carlo Ignazio Monza   

Revenir en haut Aller en bas
 
Carlo Ignazio Monza
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: