Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Louis Adam

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16377
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Louis Adam   Sam 6 Déc - 19:40

Louis (ou Jean-Louis) Adam né le 3 Décembre 1758 à Muttersholz - mort le 8 Avril 1848 à Paris) était un compositeur français, professeur de musique, pianiste virtuose. Son fils, Adolphe Adam, était le compositeur, entre autres, de la musique pour le ballet Giselle.

Né en Alsace, à Muttersholz  sous le prénom de Johann Ludwig (francisé par la suite en Jean-Louis), il est le fils de Mathias Adam et Marie-Dorothée Meye. Après avoir commencé à étudier la musique à Strasbourg avec Hepp, l'organiste de la cathédrale, il se rend à Paris en 1775 pour étudier le piano et le clavecin avec Jean-Frédéric Edelmann. C'est en 1778 qu'est composé ses "Deux symphonies concertantes", retravaillées en 1781 pour former son opus 1, Trois Sonates pour pianoforte et violon publiées à Paris comme toutes ses oeuvres ultérieures Ces sonates lui valurent l'amitié et la protection de Gluck.. Nommé à son tour professeur de pianoforte  au Conservatoire de Paris en 1797, il y enseignera près d'un demi-siècle, ne prenant sa retraite qu'en 1842 (à 84 ans). Il a eu pour élèves Joseph Daussoigne-Méhul, Friedrich Kalkbrenner, Henry Lemoine et Ferdinand Hérold.

En plus d'être un pianiste virtuose, il compose de nombreuses pièces pour cet instrument, particulièrement appréciées en leur temps, notamment ses variations sur Le Bon Roi Dagobert. Il est aussi l'auteur d'ouvrages théoriques sur le piano : Méthode ou principe général du doigté pour le pianoforte (1798) avec Ludwig Wetzel Lachnith et Méthode nouvelle pour le piano (1802). En 1804, il publie une Méthode de piano du Conservatoire , qui aura une grande influence et contribuera à l'essor de la technique du piano dans la capitale.

Jean-Louis Adam s'est marié trois fois. Sa deuxième épouse était la sœur du comte de Louvois  ; le couple eut une fille, Sophie, mariée plus tard au colonel Genot. Après sa séparation, Adam se remaria à Élisabeth-Charlotte-Jeanne (dite Élisa) Coste, fille d'un médecin. Le couple eut deux garçons : Adolphe-Charles (1803) et Alphonse-Hippolyte (1808).


Oeuvres

Deux simphonies concertantes pour le Clavecin ou Forte Piano, et Harpe Obligée avec un accompagnement de Violon ad Libitum, en ut majeur et en mi bémol majeur, devenues 3 Sonates opus 1 pour pianoforte et violon (1778-1781)
3 Sonates pour pianoforte et violon, opus 4 (1785)
3 Sonates pour pianoforte, opus 7 et 8 (1801)
3 Grandes Sonates pour le pianoforte, opus 10 (1810), dédiées à Clementi, opus 12 (1810 et opus 13 (1815)
Romances pour voix et piano
Morceau dramatique pour piano, à la mémoire de Clementi (1832)




https://www.youtube.com/watch?v=gUKCjXMfx4w&list=PLx3FhcEpf_geD6z85Lmz_WqwWkzgo6TNA
Revenir en haut Aller en bas
 
Louis Adam
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: