Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -83%
Hub USB LAB.C – Chargeur USB universel 5 portes
Voir le deal
4.99 €

 

 Krystof MARATKA

Aller en bas 
AuteurMessage
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 13726
Age : 56
Date d'inscription : 13/11/2009

Krystof MARATKA Empty
MessageSujet: Krystof MARATKA   Krystof MARATKA Empty2014-11-13, 23:34


Fragments biographiques:

Krystof Maratka est un compositeur tchèque né en 1972 à Prague. Pianiste de formation puis élève en composition de Bohuslav Rehor et Petr Eben au Conservatoire de Prague, Krystof Maratka profite d’un climat politique favorable pour voyager et compléter à Paris sa formation avec Jean-Claude Pennetier (1994). Il suit ensuite un cursus d’informatique musicale à l’Ircam (1999). Il se forme alors en autodidacte à la composition et privilégie l’audition interne, n’écrivant que ce qu’il entend en lui. Chacune de ses œuvres est un monde en soi, alimenté par des sources variées : formes abstraites, jeux de timbres, inspiration littéraire ou circonstances d’une rencontre amicale. Ses compositions témoignent d’une prédilection pour la musique de chambre et les formes concertantes. Citons Exaltum (1998), Luminarium (2002, créé par Michel Lethiec et l'Orchestre de Poitou-Charentes), Le corbeau à quatre pattes (2006), Chant g'haï (2007, création en Chine), Praharphona (2009).Dans le parcours de créateur, la direction d'orchestre occupe une place importante dans les activités de Krystof Maratka. "C'est une nécessité pour moi, car une chose, c'est d'écrire la musique et une autre, c'est de la faire naître sur scène. L'un ne va pas sans l'autre et, en tant que compositeur, je me sens entier uniquement grâce aux moments de création en tant qu'interprète." Ainsi, Krystof Maratka s'est produit avec l'Orchestre Philharmonique de la Radio Polonaise, l'Orchestre du Théâtre National de Prague, l'Irkoutsk Philharmonic Orchestra, La Follia de Strasbourg, l'Orchestre de l'Académie de St. Cézaire, Orchestre Jyväskyla (Finland), Nordenwest Philharmonie Herford en Allemagne, Philharmonia Pomorska de Bydgoszcz (Pologne), Ensemble Calliopée (Paris), Talich Chamber Orchestra (République tchèque).

Liste de ses oeuvres:

Musique d'orchestre

Astrophonia (1999) Alto et orchestre
Chant G'Hai (2007) Suona et orchestre
Druhopisy (2013) Orchestre
Luminarium - Concerto pour clarinette (2002) Clarinette et orchestre
Mouvements concertants (3) (1997) Violoncelle et orchestre à cordes
Otisk (2004) Orchestre
Praharphona (2009) Harpe et orchestre

Musiques pour ensemble:

Le Corbeau à quatre pattes (2007) 2 comédiens et ensemble
Morana (2014) Ensemble
Mélodictionnaire (2014) Piano et ensemble

Musique de chambre

Anthologie des rêves (2008) Violon, violoncelle et piano
Exaltum (1998) Piano, violon, alto et violoncelle
Fables (1997) Quatuor à cordes
Horoscope (2002) Violon, violoncelle et piano
Hypnozy (2007) Quintette d'instruments à vent
Livre des cendres (2011) Quatuor à cordes
Mouvements concertants (3) (2004) 2 altos, 4 violoncelles et contrebasse
Mouvements concertants (3) (1997) 4 violoncelles
Perludia (1996) Flûte en sol, violon et violoncelle
Poèmes (1994) Violon et alto
Poèmes (1994) Violon et violoncelle
Praharphona Sextet (2009) Harpe, quatuor à cordes et percussions
Vakerkeïnea (2001) Trio à cordes

Musiques pour instrument solo:

Dolmen (2011) Violoncelle
Glaces à volonté (2014) Piano
Labyrinthe (2000) Alto solo
Melopa (2009) Clavecin
Nids de Cigognes (2002) Alto solo et prise sonore de voix d'enfant
Onyrik (2013) Piano
Sonates (6) (2000) Violon solo
Sylinx (2000) Clarinette
Voja cello (2000) Violoncelle

Musiques vocales & chorales:

Le Chaudron du diable (2011) Comédien et piano ou pianiste-comédien
Vabeni (2012) Choeur et orchestre
Zverohra (2008) Soprano et orchestre





Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 13726
Age : 56
Date d'inscription : 13/11/2009

Krystof MARATKA Empty
MessageSujet: Re: Krystof MARATKA   Krystof MARATKA Empty2014-11-13, 23:48

Je viens d'écouter un très beau concerto pour clarinette et orchestre, l'un des plus beaux à mes oreilles qui n'a pas à rougir selon moi en comparaison avec celui de Mozart, bien qu'il soit très différent; autre époque, autre style, autre objectif. Le concerto s'intitule Luminarium et fut composé par Krystof Maratka en 2002. C'est une oeuvre pleine de fraîcheur découpée en neuf parties, certaines comme la troisième et neuvième sont jubilatoires. La clarinette de Michel Lethiec y est superbement mise en valeur, prend-elle dès le début une couleur orientale séduisante et ensuite, plus en amont, le rythme d'une danse juive irrésistible. lorsque nous déciderons d'une liste préférentielle visant "nos meilleures oeuvres pour clarinette", ce Luminarium en fera très probablement partie. Je considère ce concerto intéressant en entier mais possédant au moins deux moments jubilatoires. Krystof MARATKA 333455 Krystof MARATKA 333455 Krystof MARATKA 333455


Dernière édition par Icare le 2014-11-14, 11:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 20072
Age : 74
Date d'inscription : 19/08/2006

Krystof MARATKA Empty
MessageSujet: Re: Krystof MARATKA   Krystof MARATKA Empty2014-11-14, 09:09

Ça se laisse écouter à la rigueur... Mais comparer avec Mozart, non Krystof MARATKA 10321

https://www.youtube.com/watch?v=mc94fBWayuE&spfreload=10



Bravo pour le clarinettiste, en tout cas : ce ne doit pas être facile à jouer.
Revenir en haut Aller en bas
laudec

laudec

Nombre de messages : 5014
Age : 68
Date d'inscription : 25/02/2013

Krystof MARATKA Empty
MessageSujet: Re: Krystof MARATKA   Krystof MARATKA Empty2014-11-14, 09:37

Musique qui m'intéresse et me plaît mais je ne vois pas en quoi la comparer avec celle de Mozart ?
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 13726
Age : 56
Date d'inscription : 13/11/2009

Krystof MARATKA Empty
MessageSujet: Re: Krystof MARATKA   Krystof MARATKA Empty2014-11-14, 10:03

Joachim, si, si, ne t'en déplaise, il y a des parties du concerto pour clarinette de Maratka que je trouve jubilatoires, vraiment très réussies dans leur genre, ce sont d'ailleurs, contrairement à celui de Mozart, les parties les plus animées comme la troisième et la neuvième que je trouve excellentes, cependant, il faut être un minimum sensible au langage contemporain pour avoir une chance de partager mon ressenti avec un peu plus d'objectivité.Wink  Maintenant, c'est beaucoup trop différent du concerto de Mozart pour justifier une quelconque comparaison dans l'approche. Concernant celui de Mozart, c'est au contraire le mouvement lent (le second) qui fait que je le placerais dans une liste préférentielle. Le troisième mouvement, c'est en revanche du Mozart ordinaire, il ne présente rien de vraiment exceptionnel à mon oreille si ce n'est le style élégant habituel chez ce compositeur si adulé. C'est le plaisir que j'ai ressenti à l'écoute du concerto de Maratka que j'ai souhaité mesurer et par lequel je le classerais volontiers dans un top 10, par exemple. Il y a selon moi toute sa place et il n'y aurait aucun sacrilège ni blasphème à ce qu'il figure dans une liste préférentielle aux côtés de Dieu Mozart.Krystof MARATKA 338665

Laudec, pour ma part, je n'ai pas voulu comparer ces deux oeuvres composées dans des styles et des époques aussi différentes. C'est juste le bonheur qu'elles me procurent respectivement que j'ai placé sur un même piédestal, c'est tout. Le problème, c'est que Joachim a interprété mes propos et a sûrement imaginé que le concerto de Maratka était dans le même style que celui de Mozart. Si ça avait été le cas, c'est moi qui aurait été déçu. En musique, les imitations ou les musiques "à la manière de" ne m'intéressent pas vraiment, voire pas du tout. Quand j'ai envie d'écouter du "Mozart" je vais à Mozart. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 13726
Age : 56
Date d'inscription : 13/11/2009

Krystof MARATKA Empty
MessageSujet: Re: Krystof MARATKA   Krystof MARATKA Empty2014-11-14, 12:54

Une autre oeuvre de Krystof Maratka que je connais depuis aussi longtemps que son Concerto pour clarinette vient de passer par mes oreilles. Il s'agit déjà d'une oeuvre moins lumineuse, de plus sombre et de plus atonale, sans aucun doute. Avec Astrophonia le ton est donné dès les premières mesures du premier mouvement. Rappelons que la pièce concertante fut écrite pour alto, orchestre à cordes et piano et ce qui m'a frappé en premier lieu c'est l'équilibre de jeu entre l'alto et l'instrument privilégié de Chopin qui a depuis rencontré John Cage. L'oeuvre est d'un esprit contemporain parfaitement assumé. Ce qui marque d'abord au tout début c'est le contraste sonore entre l'alto, plutôt aérien et fragile, et le caractère percutant et brutal du piano. Ensuite, l'oeuvre prendra une tournure souvent intense, imposant une ambiance grave et chahutée. Le piano, préparé ou désaccordé, délivrera directement de ses entrailles des sonorités cahotiques, accidentées, pendant que l'alto essaiera de se maintenir en appesanteur malgré les remous, les perturbations, les ruptures de rythmes. Dans le second mouvement, le piano prendra une allure plus classique d'un point de vue timbrique sans quitter un univers atonal dont l'alto en est l'astre principal. Celui-ci s'adonnera à un jeu virtuose et intense pendant le mutisme temporaire du piano. Très riche sur le plan sonore et porté par une tension quasi-permanente, le concerto m'a bien captivé d'un bout à l'autre, même si je préfère bien plus encore son Luminarium. Krystof MARATKA 333455 Krystof MARATKA 333455
Revenir en haut Aller en bas
Vinnie Johnson

Vinnie Johnson

Nombre de messages : 111
Age : 39
Date d'inscription : 23/09/2014

Krystof MARATKA Empty
MessageSujet: Re: Krystof MARATKA   Krystof MARATKA Empty2014-11-14, 17:31

joachim a écrit:
Ça se laisse écouter à la rigueur... Mais comparer avec Mozart, non Krystof MARATKA 10321

Difficile... L'époque n'est pas la même.

Pourtant moi aussi je suis plutôt "vieux jeu".

J'aime surtout les musiques dynamiques. comme si il y avait une sorte de petite "dynamo" perpétuelle. Krystof MARATKA 987794

Bref un petit coeur qui bat...

Hors Krystof Maratka dans Luminarium a une recherche de timbres, la musique suit cheminement agréablement. Tout n'est pas négatif... De là un pas est sauté  et hop nous voilà en présence d'un grand compositeur. Krystof MARATKA 699201

C'est simplement mon sentiment. Mais je comprends qu'elle puisse plaire de façon sincère à certains.
Revenir en haut Aller en bas
http://vinniejohnson.legtux.org/
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 13726
Age : 56
Date d'inscription : 13/11/2009

Krystof MARATKA Empty
MessageSujet: Re: Krystof MARATKA   Krystof MARATKA Empty2014-11-14, 17:44

Le concerto d'une trentaine de minutes alterne en réalité passages animés et extravertis et passages plus intériorisés, plus introvertis. Ici, ce sont les passages les plus animés qui me plaisent le plus ainsi que son sens du rythme et des couleurs. Il y a beaucoup de lumières (le troisième morceau) et de demi-teintes dans cette musique, puis, il y a la superbe interprétation du clarinettiste Michel Lethiec qui y est évidemment aussi pour quelque-chose. Parmi tous les concertos pour clarinette que je connais, peu importe l'époque, il fait partie de ceux qui selon moi sortent du lot.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Krystof MARATKA Empty
MessageSujet: Re: Krystof MARATKA   Krystof MARATKA Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Krystof MARATKA
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: