Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 L'écoute selon l'humeur et l'envie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 2707
Age : 56
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: L'écoute selon l'humeur et l'envie   Mar 30 Sep - 21:34

J'ai envie de créer ce fil, mais prudence, car lorsqu'on est sur un forum de musique classique, fatalement on se pose la question.
- Comment ne pas être HS
- Comment gérer des fils qui s'entrecroisent entre compositeurs-oeuvres- etc... (= choisir ou mettre des liens)
- Comment ne pas faire "doublon" avec d'autres fils ... (j'ai vu un fil "partager votre passion..", mais ce n'est pas vraiment ce dont je voulais parler).

En fait, ce fil pour moi, c'est plus "global". Nous aimons tous la musique, classique surtout, mais "du monde".. pour être sur ce forum.
Que se passe-t-il dans nos écoutes personnelles ? C'est le COMMENT dont j'ai envie de parler (bien sûr ni le "OU" ni le "QUAND", qui sont très personnels).
Sujet intime pour certains, mais il est intéressant d'avoir vos avis, car c'est comme une palette de couleurs.... !!  Very Happy
Certains fonctionnent "par cycles" et se mettent en immersion et en boucle un certain temps sur tel sujet ou tel compositeur. D'autres sont fan d'une oeuvre particulière et l'écoutent jusqu'à saturation. D'autres ont des compositeurs fétiches qu'ils écouteront dans certaines circonstances, et feront des découvertes "dans le calme", lors de moments privilégiés, etc...

COMMENT écoutez-vous la musique que vous aimez ! Juste avoir les témoignages que vous voudrez bien nous donner.... C'est cela l'échange entre nous, j'espère.

Perso, c'est simple.. Les "découvertes", (souvent grâce à ce forum, d'ailleurs !), sont lors de rares moments que je m'accorde seule dans une journée, dans la concentration. Pendant le boulot informatique ou la cuisine, j'écoute des choses que j'aime, genre des compositeurs sur symphonies, concertos etc... (pas d'opéras). Le soir, quand je le puis, je découvre soit des films avec musique (ce fut, eh oui Icare !!, mon "trip" avec Ennio Morricone au printemps dernier grâce à toi ! -SUPER   -,  nouvelles choses sur Mezzo et Brava (= opéras inédits pour moi, par exemple), soit des concerts "visuels" sur des oeuvres qui me sont chères mais c'est toujours une émotion. Je panache tout ! , jazz, classique, baroque etc... , sans me figer sur un sujet (je l'ai un peu trop fait un certain temps,  et cela me fermait à l'ouverture sur d'autres fenêtres que l'on m'ouvrait -humble avis-). C'est ainsi que j'ai mis des années à découvrir Haydn, parce que j'étais trop bloquée sur Mozart !!
Et notre "air du temps" personnel ? Jean d'Ormesson a dit récemment : "Je ne pourrais pas vivre sans quelques pages de Vivaldi, à cause de la lumière".. C'est très vrai à mon avis...
En état de tristesse, souvent on va plutôt vers Mozart (et c'est un immense réconfort je pense), mais tout ceci est extrêmement subjectif.

Si ce fil semble sans intérêt, merci à vous, Madame et Messieurs les administrateurs, de l'effacer. C'était juste un élan un peu spontané sur cette "écoute de la musique", qui reste toujours très personnelle et un peu "magique". La musique est mouvante, plus que n'importe lequel de nos arts. Donc, je pense, sans vouloir faire d'allitération, l'art le plus émouvant.. Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16560
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: L'écoute selon l'humeur et l'envie   Mer 1 Oct - 12:07

Anouchka a écrit:

Si ce fil semble sans intérêt, merci à vous, Madame et Messieurs les administrateurs, de l'effacer. C'était juste un élan un peu spontané sur cette "écoute de la musique", qui reste toujours très personnelle et un peu "magique". La musique est mouvante, plus que n'importe lequel de nos arts. Donc, je pense, sans vouloir faire d'allitération, l'art le plus émouvant.. Embarassed

Pourquoi que ce serait sans intérêt ? C'est une bonne idée de demander aux membres comment ils écoutent la musique ! Very Happy

Tu l'avais placé dans "liens", je l'ai transféré dans "discussions sur la musique"

Anouchka a écrit:
Certains fonctionnent "par cycles" et se mettent en immersion et en boucle un certain temps sur tel sujet ou tel compositeur. D'autres sont fan d'une oeuvre particulière et l'écoutent jusqu'à saturation. D'autres ont des compositeurs fétiches qu'ils écouteront dans certaines circonstances, et feront des découvertes "dans le calme", lors de moments privilégiés, etc...

Je ne fonctionne pas par cycles comme Icare, moi c'est "au coup par coup", selon le CD qui me tombe sous la main. Je peux ainsi passer dans la même heure du moyen âge au contemporain. Ceci pour les nouveautés. Et à vrai dire il me reste peu de temps pour écouter mes compositeurs favoris.

En ce qui concerne la façon d'écouter, pour ma part, je vais peut-être étonner, mais je ne suis pas de ceux qui écoutent les yeux fermés dans un fauteuil. Depuis que j'ai un ordinateur personnel chez moi (huit ans), je n'écoute plus que des CD en mp3 sur l'ordinateur, soit donc forcément avec une certaine distraction puisque je lis ou écris comme par exemple sur ce forum. Je n'écoute même plus mes CD sur ma chaîne, et j'en ai transposés certains sur l'ordinateur pour les écouter.

Avant, bien sûr j'écoutais sur ma chaîne, mais toujours en faisant quelque chose, y compris par exemple en faisant la vaisselle ou en bricolant ou en lisant. Quand j'étais encore en activité, j'avais le privilège d'écouter ma musique au bureau, ce qui n'empêchait pas mon travail, au contraire ; en somme on peut dire que je n'écoute pas vraiment, mais que j'entends...
Dans ma jeunesse, il est vrai, j'avais davantage tendance à rêvasser en écoutant, mais souvent je lisais un bouquin en même temps.

En réfléchissant, il n'est pas étonnant que je n'arrive pas, comme Icare, à vraiment donner mes impressions en détail, en dehors de "j'aime" ou "j'aime pas". Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 2707
Age : 56
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: L'écoute selon l'humeur et l'envie   Mer 1 Oct - 20:21

Merci pour vos avis, cher amis. C'est amusant de penser que nous avions choisi le même titre Icare. Mais peut-être n'est-ce pas dans le même esprit effectivement. Joachim a répondu tout-à-fait à ce que j'attendais, conformément à ce que j'exprimais personnellement hier.
Si ce n'est plus dans l'esprit de ce fil-ci (que, désolée, j'avais zappé parce que parfois c'est compliqué et la fonction recherche n'est pas toujours si simple)..
Quel titre alors me suggéreriez-vous ? Car pour moi, c'est vraiment le COMMENT, qui correspond par exemple aux adverbes OU et QUAND...
Comment, ce peut être aussi en jardinant, en faisant du jogging, en fermant les yeux, en prenant son café, en se faisant bronzer, en fonds musical, en apnée (rires), etc... Triste, gai, un peu entre deux eaux.. Sans que nous soyons trop personnels, voilà, mais pour moi, c'était échanger entre nous en n'étant pas HS du forum ou du fil...
J'attends votre choix d'un autre fil, alors ?   Wink
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 2707
Age : 56
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Sans titre II   Mer 1 Oct - 22:41

re P.S. :
En fait , ma question était aussi peut-être plus profonde, sans vouloir être indiscrète. Il s'agit également de notre état d'esprit, de notre humeur, notre joie, notre irritabilité, notre stress, notre gaieté, bref, nos "états d'âme", sans parler de phases plus graves.
Par exemple pour moi (je schématise) :
- gai : n'importe quoi sauf de la musique dodécaphonique (désolée...), plutôt du baroque
- triste : rien, ou Mozart, ou Schubert
- pas en forme : bôf, un opéra "chopé" sur les chaînes musicales, moins je connaîs, mieux c'est ! (ça me change les idées)..

Sachant qu'au fil du temps, on peut changer d'avis, d'humeur, de goûts, et HEUREUSEMENT !!! (littérature, peinture = même combat). C'est cela , "la palette de l'aquarelliste" dont je voulais parler, ce n'est pas si facile que cela à exprimer, finalement). La musique est peut-être une aquarelle qui se dilue dans l'eau au fil du temps.

Bon, allez, je vais voir "Cyrano de Bergerac" en DVD.... Pas de musique pour m'endormir (jamais, sinon , rires, je me concentre sur ce que j'écoute et adieu Morphée !)....
Bonne fin de soirée à vous ! Very Happy


Dernière édition par Anouchka le Jeu 2 Oct - 1:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
laudec

avatar

Nombre de messages : 3397
Age : 65
Date d'inscription : 25/02/2013

MessageSujet: Sans titre   Jeu 2 Oct - 20:38

Pour Anouchka, je rajouterais que je n'ai pas de compositeur privilégié selon mes états d'âme mais que j'irai intuitivement vers une musique plus ou moins en rapport avec cet état. Parfois je choisirai du joyeux quand je suis triste et parfois au contraire, je rechercherai une musique qui correspond à mon état d'âme mais je n'ai pas de compositeur que je lie plus ou moins à ces états...

Le soir est mon moment préféré pour écouter la musique que j'aime ou que j'ai envie de découvrir suite à vos présentations sur le forum par exemple.

A certains moments j'aime avoir une musique de fond pour mes activités mais à d'autres moments j'éteins la musique pour pouvoir goûter le silence drunken

J'ai beaucoup de plaisir aussi à voir les vidéos des concerts sur YT à défaut de pouvoir assister aux concerts "live" ...
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11323
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: L'écoute selon l'humeur et l'envie   Ven 3 Oct - 8:50

Anouchka a écrit:
Quel titre alors me suggéreriez-vous ? Car pour moi, c'est vraiment le COMMENT, qui correspond par exemple aux adverbes OU et QUAND... Comment, ce peut être aussi en jardinant, en faisant du jogging, en fermant les yeux, en prenant son café, en se faisant bronzer, en fonds musical, en apnée (rires), etc... Triste, gai, un peu entre deux eaux.. Sans que nous soyons trop personnels, voilà, mais pour moi, c'était échanger entre nous en n'étant pas HS du forum ou du fil... J'attends votre choix d'un autre fil, alors ?   Wink

J'ai opté pour la création d'un nouveau fil selon la suggestion d'Anouchka puisque sa question était plus profonde et moins générale que la mienne. Ca n'a pas été facile de faire le tri puisque Laudec et toi aviez répondu au questionnaires, réponses que j'ai évidemment laissées dans l'autre topic. J'ai baptisé ce fil "La pratique de l'écoute selon l'humeur et l'envie. Rien n'étant figé, si ce titre ne te conviens pas, Anouchka, tu peux toujours m'en proposer un autre, j'éditerai. L'idéal serait donc d'éviter toute redondance avec le fil "Comment écoutez-vous la musique?".

Chez moi, une humeur ne conditionne jamais une écoute. Ce n'est pas une humeur qui va m'amener à Mozart ou à Honegger, peut-être à la rigueur un état d'esprit et encore...Si je suis d'humeur triste ou plutôt contrariée, ce qui peut m'arriver parfois, je ne vais pas forcément m'orienter sur l'écoute d'une oeuvre gaie ou d'un compositeur en particulier. D'abord, la seule musique qui puisse appuyer ma tristesse est celle que je vais trouver mauvaise, celle qui m'aura donné l'impression de m'avoir fait perdre mon temps: serait-ce un mélange de tristesse et de colère... Dans ce cas précis, certaines symphonies de Haydn m'ont rendu triste. Hehe C'est-à-dire que la musique la plus grave, la plus dramatique, la plus chaotique, peut m'emplir de joie alors que la musique la plus guillerette peut me contrarier si elle ne répond pas à mes exigences. Ce qui oriente mes écoutes, ce n'est pas l'humeur mais, outre la curiosité de découvrir de nouvelles musiques, c'est le besoin de redécouvrir un compositeur que je n'ai pas écouté depuis longtemps: actuellement, je suis en pleine redécouverte de l'oeuvre de Leonardo Balada. Et si demain je réécoute Mozart ou Monteverdi c'est parce qu'il me semblera tant d'y revenir. Par exemple, La Finta Giardiniera, opéra de jeunesse de Mozart est une oeuvre que je connais depuis peu et n'ai écoutée qu'une fois. Rien que pour cette raison, la volonté de la réécouter devient chez moi une idée fixe, nul besoin d'une humeur particulière pour cela. Maintenant, j'aime bien diversifier mes écoutes. Si j'ai l'impression d'avoir beaucoup écouté de classique ou de contemporain, je me porte alors sur le jazz ou la musique de film, voire sur d'autres genres musicaux, mais là encore, l'humeur n'est pas mon guide. Un autre exemple, si j'apprends la mort d'un compositeur que j'aime beaucoup, je ne vais pas nécessairement écouter l'une de ses oeuvres si je ne l'avais pas prévu. Je lui rendrai hommage à ma façon le moment venu.
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 2707
Age : 56
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: L'écoute selon l'humeur et l'envie   Ven 3 Oct - 16:50

Merci Icare, je trouve que ce titre est parfait.... C'est effectivement ce que j'avais le désir d'exprimer.
Je reviendrai ce soir (tard car chorale aujourd'hui), ou demain, sur ton message que je trouve vraiment très intéressant, ainsi que celui de Laudec.
A la fois, je partage vos avis, mais pas complètement non plus.. C'est ce qui fait notre expérience, notre tempérament... Le poids de la vie y est pour beaucoup aussi sans doute, mais rassure-toi, nous parlons de nous certes (heureusement pour la "chaleur" du forum), mais pas de choses trop personnelles.

Clin d'oeil : Maintenant je révise mes chants pour ce soir, et je n'en ai aucune envie... Répéter des Gloria, Ave Maria etc.., même si c'est sublime... , c'est l'été indien et je préfèrerais du jazz dehors sur ma terrasse...
L'écoute de la musique est aussi soumise à des "aléas", Laughing !
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11323
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: L'écoute selon l'humeur et l'envie   Sam 4 Oct - 19:05

Pour compléter mon propos ci-dessus, j'ajouterai quand même que je suis généralement très sensible à la musique dès qu'elle est mélancolique ou dramatique et qu'elle l'exprime avec intensité. Ce qui ne signifie pas sytématiquement que je sois de nature taciturne ou mélancolique, toutefois, il est toujours possible que ces deux "caractères" soient profondément enfouis en moi sans que j'en aie vraiment conscience...
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 2707
Age : 56
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: L'écoute selon l'humeur et l'envie   Dim 5 Oct - 22:39

C'est très intéressant ce que tu dis, et je me demande si je ne partage pas un peu ces sentiments-là, ces émotions-là, et sans être HS, on en reparlera bientôt.
Une toute petite humble suggestion : Est-ce qu'on pourrait juste intituler le fil "l'écoute selon l'humeur et l'envie", sans le mot "pratique de" ?
En fait, je réfléchissais que ce mot "pratique" me fait penser un peu à nos "TD" de travaux pratiques d'antan, ou alors à ces gammes pianistiques qu'on est (presque) toujours obligés de se taper au piano....
Clin d'oeil d'hier : j'ai fait de la cuisine complexe et longue, et gaie, sur de la musique... complexe et longue, et gaie... : Beaucoup de sonates pour piano de Mozart et un florilège Vivaldi (pas celui dont je vous ai parlé dans le fil des livres-disque). De temps en temps, j'en "avais marre" (de la cuisine), et je m'asseyais plusieurs minutes pour "écouter". J'ai trouvé cela vraiment formidable, les deux "arts" se mariant magnifiquement (cuisine et musique), et l'humeur à une certain bonheur du moment présent. La musique n'est pas un "simple fond musical", oh non loin de là, mais un accompagnement bien présent et prégnant.
Joli souvenir télé : Le chef cuisinier bien connu Yves Candeborde, tellement ému l'an dernier ! , d'avoir à Rouen, sur la scène d'opéra, cuisiné des merveilles "en direct" (sans bruit et sans odeurs parasites), un repas de rêve sur.... "Les Quatre  Saisons" (d'où menu sur le thème ! ). Tout le monde semblait ravi, spectateurs, musiciens, chef.... Très beau reportage !
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 2707
Age : 56
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: L'écoute selon l'humeur et l'envie   Lun 6 Oct - 23:50


Icare a écrit:
Pour compléter mon propos ci-dessus, j'ajouterai quand même que je suis généralement très sensible à la musique dès qu'elle est mélancolique ou dramatique et qu'elle l'exprime avec intensité. Ce qui ne signifie pas sytématiquement que je sois de nature taciturne ou mélancolique, toutefois, il est toujours possible que ces deux "caractères" soient profondément enfouis en moi sans que j'en aie vraiment conscience..

Je partage ton avis, et je ne me sens ni taciturne, ni mélancolique, comme toi... Sans faire de la psy de bazar, ou de la philo du même acabit, j'ai eu l'occasion de beaucoup parler philo... avec un oncle qui est agrégé de philo (connu, âgé), qui a animé des café-philos pour mes amis "dans l'intimité", ces quatre dernières années. On a beaucoup parlé de cela : les arts et l'humain. La musique en particulier, puisque j'y tenais !!
Je pense, Icare, que cette nostalgie, cette mélancolie, cela n'est pas une tristesse. Sans doute, et j'en parle très humblement, peut-être une recherche un peu existentielle en nous, un certain appel de spiritualité, quelle qu'elle soit , de réflexion, de "hauteur".
Est-ce parce que le tourbillon de la vie est un peu passé ? Que la maturité nous est présente ? Pas forcément, car ce que tu exprimes très bien, je le vivais déjà dans mon enfance.
J'ai l'impression que le "bonheur", ce sont des petits bouts qui forment un joli patchwork quand la vie vous a gâté, mais qu'il y a en chacun de nous un élan qui va au-delà de cette quête du bonheur... Difficile à exprimer, n'est-ce-pas ?
LA MUSIQUE, c'est pour moi, l'art qui me bouleverse et m'envahit, justement faisant surgir ces émotions-là. Plus que la littérature (plus "décalée"), plus que la peinture (plus "fixe") -je crois que j'en ai parlé ailleurs-.

Cela ne m'empêche pas d'être très joyeuse sur des musiques gaies, d'adorer le jazz, les musiques de films, les valses de Strauss, etc... : Mais c'est tout simplement... moins profond...., comme une petite façon de m'étourdir.
Comme je deviens grave ! Mais je suis en pleine forme, ce soir !!! ( ).

A suivre, à demain sans doute sur ce même fil, car j'ai encore des choses à dire pour répondre à vos messages.

P.S. : Comme c'est gentil, Icare, d'avoir ainsi modifié le titre du fil !! Kiss
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11323
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: L'écoute selon l'humeur et l'envie   Sam 3 Sep - 18:25

Joachim a écrit: Dis donc cher ami, ton cycle italien se limitera entre le baroque de Vivaldi et les contemporains ? En Italie comme ailleurs il y a des classiques et des romantiques, (et pas seulement dans l'opéra) Laughing Pêle-mêle tu as par exemple (hors opéra) Clementi, Carulli, Boccherini, Guiliani, Malipiero, Casella, Respighi, Martucci, Pizzetti, Sgambati, Viotti... et j'en passe énormément.

Mais, mon bon Joachim, tu vas trop vite en besogne.  C'est un cycle que je viens seulement de commencer et d'ailleurs, aujourd'hui, il y a un instant, je réécoutais la première partie du Requiem de Giuseppe Verdi. Je n'ai jamais envisagé une écoute chronologique en partant de la Musique Ancienne et en remontant tout doucement vers le contemporain. Non, je préfère les bonds en avant et les bonds en arrière, les petits bonds, mais aussi les grands bonds. Passer d'une période à une autre pour revenir à la même période et rebondir sur une autre, c'est quelque-chose qui m'amuse beaucoup, comme passer du classique au jazz dans un délai de quelques heures. Avant, il y a des années de cela, j'avais du mal à sauter d'une période à une autre, d'un style musical à un autre, dans une même journée: plus maintenant.

Tu cites Sgambati et j'ai déjà vanté en ces lieux les Quintettes et les Quatuors 1 & 2. Seulement, je les ai réécoutés il y a peu de temps et, par conséquent, je ne pense pas y revenir à l'occasion de ce cycle. J'ai des oeuvres de Respighi, les plus connues me semble-t-il, et je pense avoir fait l'éloge ici de plusieurs oeuvres de Boccherini. Giuseppe Martucci est plutôt bien représenté dans ma cédéthèque, seulement voilà, j'ai un problème: mes trois cd se sont auto-dégradés. Il va me falloir les racheter car j'aime sa musique. Malipiero m'intéresse depuis longtemps, or je n'ai toujours pas franchi le pas. Il est vrai que je ne connais encore rien de Clementi, seulement son homonyme contemporain, rien de Carulli, Giuliani, Viotti, Pizzetti, Casella...

Dans mon cycle, outre quelques contemporains tels que Guido Mancusi dont j'ai tout à découvrir, il y aura Frescobaldi, Palestrina, Ernesto Cavallini, Antonio Cartellieri, Boccherini et encore Vivaldi pour ses Vêpres pour la nativité de la vierge par Bowman/Malgoire.
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 2707
Age : 56
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: L'écoute selon l'humeur et l'envie   Dim 4 Sep - 0:16

OUps !! Il est super-tard dont j'ai répondu au fil Vivaldi mais pas le temps sur celui-ci . Je répondrai demain, mais j'aime bien l'interpellation de Joachim (et quand tu dis "énormément", cher ami, c'est un euphémisme !!!) , et ta réponse Icare que j'ai lue en diagonale..   a + Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 2707
Age : 56
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: L'écoute selon l'humeur et l'envie   Lun 5 Sep - 18:39

Icare a écrit:
Dans mon cycle, outre quelques contemporains tels que Guido Mancusi dont j'ai tout à découvrir, il y aura Frescobaldi, Palestrina, Ernesto Cavallini, Antonio Cartellieri, Boccherini et encore Vivaldi pour ses Vêpres pour la nativité de la vierge par Bowman/Malgoire.

Oui, ça c'est génial !

Icare a écrit:
seulement voilà, j'ai un problème: mes trois cd se sont auto-dégradés.
A propos de CD un peu abîmés, ou "salis", je rebondis sur ce que tu as dis : Avez-vous un moyen de nettoyer les CD qui ont été franchement salis, oui, par ces petits doigts confiturés qui se mêlent de tout (je parle vraiment de salissures, là). J'ai employé un chiffon humide, que voulez-vous....
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'écoute selon l'humeur et l'envie   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'écoute selon l'humeur et l'envie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Communauté :: Discussions sur la musique-
Sauter vers: