Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Cristobal HALFFTER, né en 1930.

Aller en bas 
AuteurMessage
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 12565
Age : 54
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Cristobal HALFFTER, né en 1930.   Jeu 25 Sep - 16:24

Le Concerto pour violoncelle et orchestre n°2 de Cristobal Halffter, profondément contemporain dans ce qu'il exprime, profondément cérébral aussi, est plutôt une musique qui ne réchauffe pas le coeur mais glace le sang. Je fais d'abord allusion au premier mouvement de forme chaotique, avec ce violoncelle âpre et austère qui creuse un chemin sinueux au travers de roches édentées et brûlantes. La randonnée à travers un paysage sonore chaotique et, par moments, colérique, est sans concession. J'adore le climat crispé et crispant du premier mouvement "El grito deja en el viento une somibra de ciprès" qui demeure mon préféré des trois. La prestation de Mstislav Rostropovitch est formidable d'un bout à l'autre de l'oeuvre. Le violoncelle est le centre névralgique du concerto - tout tourne autour de lui, ce qui est aussi, il est vrai, le principe du concerto, mais de façon extrême, dans un isolement de celui-ci qui peut aller au paroxisme. Il s'octroie une profondeur intime, un jeu qui va jusqu'au dépouillement le plus aride, notamment dans le second mouvement "Vine a este mundo con ojos y me voy sin ellos" qui est malgré tout d'une humeur plus relâchée que le premier: pourrait-on même parler d'errance, le soliste comme un voyageur solitaire dans un monde plus ou moins hostile qui se laisse étreindre par une passion indicible: le violoncelle entre alors dans une complainte intense, de celle qui trouble et émeut. Le troisième mouvement "Si muero, dejad el balcon abierto" offre sans doute l'unique, donc à la fois la première et l'ultime lueur d'espoir, l'unique oasis tonal où la musique se réchauffe vers une esquisse mélodique dont on devine l'évidente beauté sans jamais pouvoir la saisir, l'accaparer émotionnellement, puisque celle-ci s'évapore, séchée par un vent musical âpre et définitivement éprouvant. Le concerto ne se terminera pas sur une note optimiste et le violoncelle ne chantera pas, s'éteindra plutôt dans un murmure qui donne le frisson, dans l'ombre d'un soleil éteint.


Dernière édition par Icare le Jeu 25 Sep - 17:10, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 12565
Age : 54
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Cristobal HALFFTER, né en 1930.   Jeu 25 Sep - 16:57

Eléments biographiques (source wikipédia)

Cristóbal Halffter est un compositeur et chef d'orchestre espagnol né le 24 mars 1930 à Madrid, un des compositeurs les plus en vue du groupe dit de la "Generación del 51". Le petit Cristóbal est né au sein d'une famille de musiciens (ses oncles Rodolfo et Ernesto sont également des compositeurs importants). En 1936, fuyant la guerre civile espagnole, sa famille se réfugia en Allemagne, où il a fait ses études élémentaires. Ils revinrent à Madrid en 1939, et Cristobal Halftter étudia la composition avec Conrado del Campo au Conservatoire Supérieur de Musique de Madrid, où il obtint ses diplômes en 1951. En dehors du conservatoire, il a étudié avec Alexandre Tansman et André Jolivet.

Il a travaillé à la "Radio Nacional de España"; il se forme également à la direction d'orchestre. En 1952, son oeuvre "Antífona Pascual" obtient un succès éclatant, et, en 1953, son concerto pour piano gagna le "Premio Nacional" de "Música Nacional". Entre 1955 et 1963, il a été chef d'orchestre de l'"Orquesta Falla". Il poursuit alors une carrière à succès comme compositeur et chef d'orchestre, tout en écrivant une musique qui combine des éléments traditionnels espagnols avec des techniques d'avant-garde. En 1961, il a été nommé professeur de composition et formes musicales au Conservatoire de Madrid; en outre il a été nommé directeur de ce centre entre 1964 et 1966.

En 1967, il obtient une bourse pour étudier à la "Ford Fundation" aux États-Unis et la DAAD de Berlin. Il a été lecteur à l'"Universidad" de Navarra entre 1970 et 1978 et à l'"Internationale Ferienkurse für Neue Musik" à Darmstadt où il a travaillé avec Pierre Boulez, Karlheinz Stockhausen et Luciano Berio. Entre 1976 et 1978, il a été président de la section espagnole de la ISCM (International Society for Contemporary Music), et l'année suivante, directeur artistique du Studio de musique électronique à la Fondation Heinrich Strobel Foundation à Fribourg.

En 2000, Cristóbal Halffter, à 70 ans, est toujours au premier plan du panorama artistique. Le 23 février, au "Teatro Real", eut lieu la première de son opéra "Don Quijote", avec un livret de Andrés Amorós et basé sur l'œuvre immortelle de Miguel de Cervantes et d'autres poètes espagnols. En 2006, eut lieu la première en Allemagne (dans la ville de Kiel).
Le 4 août 2003, au Festival de Salzbourg, eut lieu la première mondiale de "Adagio en forma de rondo" pour orchestre, œuvre commandée par l'Orchestre philharmonique de Vienne, la direction étant confiée à Semyon Bychkov.

Actuellement, Cristóbal Halffter réside à Madrid avec son épouse, la pianiste María Manuela Caro.

Cristóbal Halffter est un des compositeurs les plus importants de la "Generación del 51", groupe d'artistes qui ont renouvelé le paysage musical espagnol avec l'introduction des techniques musicales de l'avant-garde européenne, comme le dodécaphonisme et le sérialisme. Ce groupe composé de Tomás Marco, Luis de Pablo, Carmelo Bernaola, Joan Guinjoan et autres, est considéré comme essentiel dans la musique classique espagnole du xxe siècle. Les premières œuvres de Cristóbal Halffter dénotent une influence plutôt nationaliste, mais peu à peu elle a évolué vers un style plus avant-gardiste, intégrant les caractéristiques les plus modernes de son temps dans un langage personnel. En lui se mélangent l'atonalité, le dodécaphonisme, le sérialisme, les musiques concrètes, électronique, et également l'usage des formes classiques.

Les Nations unies lui commandèrent la cantate "Yes, speak out" (texte de Norman Corwin) pour commémorer le XXe anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l'homme. En 1981, il a reçu la "Medalla de Oro" de Bellas Artes.
Il y a un groupe d'œuvres, dans lesquelles apparaît évidente sa préoccupation pour la mort et l'au-delà: Llanto por las víctimas de la violencia, pour un groupe de chambre et électroacoustique (1971), Elegía a la muerte de tres poetas españoles (1975) et l’Officium defunctuorum pour orchestre et chœur, dont la première eut lieu à l'Hôtel des Invalides de Paris (1979).
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 12565
Age : 54
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Cristobal HALFFTER, né en 1930.   Jeu 25 Sep - 17:06

Liste non exhaustive de ses oeuvres:

Antífona Pascual (1952)
Concierto para piano y orquesta (1953)
Tres piezas para cuarteto de cuerda (1955)
Misa ducal (1956)
Introducción, fuga y final para piano (1957)
Sonata pour violon seul (1959)
Microformas pour orchestre (1960)
Sinfonía, pour trois groupes instrumentaux (1963)
Secuencias (1965)
Líneas y puntos pour 20 instruments à vent et moyens électroacoustiques (1966)
Anillos, pour orchestre
Cantata Symposium (1968)
Cantata "Yes, speak out" (1968)
Noche pasiva del sentido pour soprano, deux percussionnistes et 4 magnétophones (1970)
Llanto por las víctimas de la violencia, pour un groupe de chambre et électroacoustique (1971)
Réquiem por la libertad imaginada (1971)
Pinturas negras (1972)
Gaudium et Spes-Beunza (1972)
Platero y yo (1974)
Elegías a la muerte de tres poetas españoles (1975), d'où a été tiré un film pour la télévision allemande, qui a reçu les prix Italia et l'Emmy,
Officium defunctuorum, pour orchestre et chœur, première à l'hôtel des Invalides de Paris (1979)
Tiento (1981)
Parafrasis pour orchestre (1981-84)
Dona nobis pacem (1984)
Concerto pour violoncelle et orchestre: "No queda mas que el silencio" (1985)
Motetes (1989)
Preludio Madrid 92, ouverture composée pour célébrer la désignation de Madrid comme capitale européenne de la culture.
Don Quijote, opéra (2000)
Adagio en forma de rondo, pour orchestre (2003)
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 18022
Age : 72
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Cristobal HALFFTER, né en 1930.   Jeu 25 Sep - 19:37

Inutile je pense de préciser que Cristobal est le Halffter que me plaît le moins des trois Halffter... et de beaucoup
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 12565
Age : 54
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Cristobal HALFFTER, né en 1930.   Jeu 25 Sep - 20:26

Pour l'instant, je ne sais pas si je préfère la musique de Cristobal à celle d'Ernesto. Leur musique est tellement différente...
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 12565
Age : 54
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Cristobal HALFFTER, né en 1930.   Mar 11 Sep - 22:34

Icare a écrit:
Pour l'instant, je ne sais pas si je préfère la musique de Cristobal à celle d'Ernesto. Leur musique est tellement différente...

Et bien la meilleur façon de savoir est d'approfondir un peu. C'est ce que j'ai fait ce soir en écoutant pour la première fois Siete Cantos de Espana/Sept Chants d'Espagne de Cristobal Halffter par Maria Oràn (soprano), Simon Preece (baryton) et le "Berlin Radio Symphony Orchestra" sous la direction du compositeur. Au total, ces sept chants pour voix et orchestre constituent une durée de 42 minutes environ, ce qui est pour moi une durée idéale d'écoute. Dans ces conditions ma concentration ne se dilue pas. Je n'en perds pas une miette. En plein dans mon cycle "Adagio-lento", je ne savais pas à quoi m'attendre. J'avais juste en mémoire son Concerto pour violoncelle et orchestre n°2 et Paraphrasis pour orchestre d'un caractère statique et méditatif que je vais justement réécouter bientôt à l'occasion de ce cycle: Je m'étais dit que ces "Sept Chants" pouvaient être dans ce même esprit. En réalité, l'approche est différente. Les éclats de l'orchestre peuvent être brusques; c'est de cette façon qu'ils invectivent le silence dès "Tant' amare" (premier chant), donnant une introduction très énergique à l'ensemble, une énergie qui ne quitte jamais vraiment ces musiques même dans les passages les plus lents et tourmentés. Néanmoins, même s"il ne s'agit pas de montées progressives en intensité, si les voix s'expriment dans des contrastes et des tumultes sonores saisissants, j'y ressens mystérieusement une impression d'immobilité mobile et même une infinie douceur à certains moments. Peu distrait par la beauté de textes que je ne comprends pas, toute mon attention s'est portée sur le rapport de l'orchestre aux voix et ce fut assez captivant. Pas mal!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cristobal HALFFTER, né en 1930.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Cristobal HALFFTER, né en 1930.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: