Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Mozart et la série Marcel Bluwal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 2869
Age : 56
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Mozart et la série Marcel Bluwal   Jeu 4 Sep - 22:05

Bonne news pour les nostalgiques de la série de Marcel Bluwal, de 1982, un peu "culte", et qu'on n'a plus réussi ensuite à avoir en récup cassettes ou DVD (Michel Bouquet qui interprète Léopold de façon magistrale -dans mes souvenirs-, expliquait que le tournage avait été une folie car impliquant plusieurs pays et que ce fut incroyablement... "rock"n'roll".... (avec les acteurs, entre autres).
C'était un peu abandonné... J'avais fait perso des recherches jusqu'à l'an dernier..., et le seul DVD possible était tout en allemand, sans sous-titres.
Je cite mes sources de la revue "Classica" de ce mois :
" Koba Films annonce la parution le 8 octobre de la version restaurée (DVD et Blu-Ray) du "feuilleton" Mozart de Marcel Bluwal tourné en 1982 -avec donc, notre génial Michel Bouquet et un petit acteur -pardonnez-moi d'avoir oublié le nom..-, dans le rôle du petit Mozart.... -
Cela me tend les bras. Super !
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16721
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Mozart et la série Marcel Bluwal   Ven 5 Sep - 10:24

Voici une bonne nouvelle !  On en avait parlé chez Ron.

Effectivement, il n'existe actuellement que la version allemande, (on en trouve un extrait sur youtube) sans sous titres et avec une image déplorable.

Si je me souviens bien, il y avait pas mal d'épisodes, je me demande combien il faudra de DVD ?
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 2869
Age : 56
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Mozart et la série Marcel Bluwal   Ven 5 Sep - 17:06

Pour tout te dire, je viens de le "pré-commander", ce coffret, date livraison prévue = 10 octobre (48 h après la parution), car j'ai peur que cela soit très vite épuisé...., et j'y tiens !
Il y a trois DVD dans le coffret, prix = 29,99 Euros. J'espère qu'il y aura des bonus sympas, et un joli livret.
C'est aussi un joli cadeau à faire, j'y pense pour mes "jujus".
A bientôt ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 2869
Age : 56
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Mozart et la série Marcel Bluwal   Ven 10 Oct - 20:39

Alleluia !! Amazon a respecté sa commande que j'avais passée le mois dernier.... C'est bien sorti le 8 octobre, et j'ai reçu cela aujourd'hui...
3 CD, version restaurée. Jaquette du coffret : "la vie mouvementée du génial Mozart". 9 heures , 6 parties de 90 mn. Editions Koba Films , Paris. Génial Michel Bouquet... (bouquet de roses I love you )
Voilà un week-end qui s'annonce musicalement bien...
Précipitez-vous
..
.................



P.S. : je voulais dire trois DVD bien sûr. Je viens d'ouvrir le coffret, pas de livret mais des bonus sur le DVD 3 après les épisodes 5 et 6.
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 2869
Age : 56
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Mozart et la série Marcel Bluwal   Ven 21 Nov - 22:42

Faute de temps ces dernières semaines, j'ai mis un mois à me plonger là-dedans (en fait, je crois que j'en avais vu un ou deux épisodes , à l'époque j'étais trop peu à la maison...).
Il me reste deux épisodes sur six à regarder, je ferai bien sûr un petit compte-rendu.
C'est absolument magnifique.... ! On ne pourrait plus réaliser une telle série "internationale" de nos jours, si magnifiquement interprétée, si "soignée", avec une bande-son absolument fabuleuse. La "re-masteurisation" est splendide.
A suivre quand j'aurai fini... (et hop, un cinquième épisode maintenant).
Très belle idée de cadeau de Noël si vous manquez d'inspiration.... Very Happy , pour ceux que vous aimez et qui aiment la musique de Mozart !!
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11545
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Mozart et la série Marcel Bluwal   Sam 22 Nov - 17:30

Malheureusement, tous ceux que j'aime n'aiment pas Mozart.
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16721
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Mozart et la série Marcel Bluwal   Sam 22 Nov - 18:31

Icare a écrit:
Malheureusement, tous ceux que j'aime n'aiment pas Mozart.

Même cas pour moi Rolling Eyes Je vais quand même essayer de le faire offrir Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 2869
Age : 56
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Mozart et la série Marcel Bluwal   Lun 24 Nov - 2:03

Eh oui, je connaîs aussi des gens qui n'aiment pas Mozart...

Voici quand même mon compte-rendu...

Ma vision de la série est terminée... Magnifique.

- Tout d'abord, la restauration est superbe. Les couleurs sont très belles, le son parfait. La musique de Mozart est évidemment omni-présente, et parfaitement adaptée à chaque scène, suivant la chronologie de sa vie. Sauf le bouleversant générique, qui nous montre sobrement , Léopold portant son enfant endormi, ou gravement malade.... (c'est aussi une image-flash de la toute fin de la série....), sur cet extraordinaire et poignant andante du concerto N° 23 pour piano.
- Sur 9 h de film, Marcel Bluwal a fait ses choix. Ceux-ci sont subjectifs, bien sûr. Il y a évidemment, des erreurs que les historiens ne manqueront pas de relever, mais perso je ne les trouve pas très nombreuses .
- Certes, on ne parle pas du temps que mit Mozart à revenir de Paris (où sa maman est décédée), à Salzbourg (carrément "en traînant des pieds").. , ni de son chagrin inimaginable, quand Aloysia l'a carrément "jeté" :  Ses lettres à ce sujet, à son père,  serrent le coeur.... Pas mention non plus, d'une correspondance très abondante, très brillante, surtout avec Leopold. La relation avec le Padre Martini est trop rapidement évoquée.... .Certains opéras "de jeunesse" sont occultés... Pas de mention non plus de la musique sacrée, à peine effleurée...  Par contre Bluwal a privilégié les moments avec Haydn (scènes fictionnelles, dont nous ne sommes pas sûrs qu'elles aient vraiment TOUTES existé).... J'attendais la scène où il découvre les partitions de Bach dans la bibliothèque de son ami le Baron Van Swieten, elle est bien présente et superbe....
- Mozart et les femmes : Sujet oh combien important, lui qui les aimait tant, sa mère et sa soeur pour commencer....  Bluwal formule des hypothèses d'un Mozart assez "coeur d'artichaut" avec élèves et cantatrices, évoquant de probables aventures. Mais ne se hasarde surtout pas à broder sur sa relation avec Theresa Von Trattner, son élève, dont il fut très amoureux (et c'était réciproque) - NB : Il lui dédia l'incroyable sonate en ut mineur-, et leur séparation, (semble-t-il voulue par Constance, très jalouse -comme l'époux de Theresa-), fut un déchirement. Bluwal suggère aussi une liaison avec la cantatrice Nancy Storace (Arielle Dombasle), mais là-encore, rien n'est prouvé....
- La mort de Mozart : Bluwal reste pudiquement, en dernières images, sur l'évanouissement de Mozart dans un restaurant cinq jours avant sa mort. Pas de pathos., juste quelques lignes sur l'image de fin. Nous en restons sur sa fatigue pendant la direction de "La Flûte"... Par contre "enterré dans la fosse commune", NON. Nous savons tous, depuis les sottises véhiculées par "Amadeus", que son cercueil fut déposé dans un caveau "commun", probablement pour éviter les contagions d'une éventuelle épidémie, et qu'il eut un véritable enterrement -et une messe superbe de funérailles quelques jours plus tard à Vienne-.
La franc-maçonnerie est clairement exposée (y compris avec l'intronisation de Haydn en présence de Mozart), les plausibles dettes de jeu ne sont même pas évoquées (par contre les nombreux emprunts à ses amis franc-maçons, oui).
En fait, l'intérêt de la série repose dans le "sérieux" et "l'amour" que Bluwal porte à Mozart, et son "respect". C'est très évident pour moi !
- Les acteurs : On ne peut les citer tous... Michel Bouquet sur trois épisodes , compose un Leopold vraiment "d'anthologie"... Les deux enfants (Mozart tout petit , puis ado), sont justes, émouvants.
Quant à Chrstoph Bantzer (j'ai des amis qui ont quelques réticences), je le trouve très sensible, crédible, dans un rôle extrêmement difficile et complexe. la seule chose, c'est qu'il est né en 1938.... : La série a dû être tournée vers 1980. Il avait plus de 40 ans, il a les marques de son âge, , et franchement, pour incarner Mozart à 20 ans et quelques, "ça ne passe pas"... : Alors, on accepte, car évidemment, pas facile de rajeunir un acteur à ce point. Physiquement, je le trouve plutôt crédible... Bantzer est un acteur de théâtre allemand très connu dont la carrière n'a cessé d'exister au théâtre et à la télévision, mais très majoritairement en Allemagne.
- Le bonus est "quasi-inexistant" : Il se contente de donner des planches de dates sur la vie de Mozart, sur Bluwal et les principaux acteurs -uniquement des plans fixes-).

(parenthèse en NB : Quant à "Amadeus", très beau film avec un Tom Hulce superbe en Mozart -à part ce rire ridicule sur la version française-,  rappelons qu'il véhicule infiniment de .......... , qu'avec mes enfants, mes amis etc...., je n'en finis pas de rectifier !!! (-tout le monde ayant tout pris pour argent comptant, n'est-ce-pas). N'oublions pas que ce film est une fiction, une adaptation tirée d'abord d'une courte pièce de Pouchkine, "Mozart et Saliéri", reprise par Peter Shaffer en 1979... sous le nom "d'Amadeus", justement, pièce que Milos Forman, et je le déplore infiniment, n'indique que 2 secondes dans le générique....!!!! Raisons marketing, bien sûr... Et le malentendu court toujours.....!!!).

Même pour ceux qui n'aiment pas Mozart.... C'est à voir pour la qualité de la réalisation et de l'interprétation !!  
Revenir en haut Aller en bas
laudec

avatar

Nombre de messages : 3466
Age : 65
Date d'inscription : 25/02/2013

MessageSujet: Re: Mozart et la série Marcel Bluwal   Lun 24 Nov - 10:29

Merci pour toutes ces infos bien précieuses, voilà encore un beau vœu d'achat à inscrire sur ma liste !
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16721
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Mozart et la série Marcel Bluwal   Lun 24 Nov - 10:31

Merci pour ce résumé intéressant. Bien entendu, j'avais regardé cette série lors de la diffusion en 1980 ou 81, et l'image principale qui m'en est restée, c'est lorsque Leopold porte son petit garçon malade (ou endormi, je ne sais plus). C'est ce qu'on appelle une image forte !

A propos d'Amadeus, quand tu dis le rire ridicule de la version française, ça veut dire que ce n'est pas le cas en version anglaise ou allemande ? Ce rire est vraiment ridicule, stupide, c'est vrai.
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 2869
Age : 56
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Mozart et la série Marcel Bluwal   Lun 24 Nov - 17:09

En allemand je ne sais pas, mais en anglais, non : c'est un rire qui n'est pas ce hennissement absolument sans aucun sens commun (Mozart si sensible à la musique n'aurait d'ailleurs pas pu supporter son rire, même en état de "rigolade" exaltée -c'est une remarque d'un musicologue que je trouve assez "juste"-.
Il paraît que Mozart avait des accès de fou-rire un peu sans queue ni tête, riait de tout et de rien et que son rire était un peu bizarre (d'après des contemporains), mais n'exagérons rien (mais Milos Forman a toujours tout trop exagéré, de toute façon).

J'ai oublié de dire , quand même, que l'interprétation fine et ambigüe de Christoph Bantzer insiste beaucoup sur le côté mélancolique et souvent torturé de Mozart, fatigué, malade, déchiré entre ses certitudes (son génie), ses doutes et ses colères, ses chagrins (la mort de sa petite fille de 6 mois est bouleversante), autant que sur ses foucades et même son bonheur de travailler à ses opéras adorés... Nous avons donc avec cette série (certes en 6 épisodes), une tentative d'analyse de Mozart beaucoup moins manichéenne que dans "Amadeus". Film que j'ai aimé, par ailleurs, mais ce n'est franchement pas "dans la même cour" !! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 2869
Age : 56
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Mozart et la série Marcel Bluwal   Lun 24 Nov - 17:14

Joachim a écrit:
l'image principale qui m'en est restée, c'est lorsque Leopold porte son petit garçon malade (ou endormi, je ne sais plus). C'est ce qu'on appelle une image forte !
:
Oh oui ! (On voit cette séquence sur les génériques des 6 épisodes). Il y a sûrement des deux, j'ai tendance à penser que c'est le petit Wolfgang très malade (il a failli mourir), car cette image revient en une seconde sur le plan de fin de Mozart inconscient porté chez lui, cinq jours avant sa mort.....
Revenir en haut Aller en bas
Jean

avatar

Nombre de messages : 6649
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Mozart et la série Marcel Bluwal   Lun 24 Nov - 20:04

je n'ai jamais vu cette série de Marcel Bluwal sur Mozart...à l'époque je n'avais pas de télé!! et parmi les proches à qui je fais un cadeau pour Noël...personne n'aime Mozart...et tous les autres!!! Crying or Very sad
Alors je n'ai plus qu'à me l'offrir Wink ...merci pour vos compte rendu

NB Je suis écoeuré d'apprendre que nous semblons (les français) être les seuls à avoir subi ce rire débile de Mozart dans Amadeus
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 2869
Age : 56
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Mozart et la série Marcel Bluwal   Lun 24 Nov - 22:07

Ah la la ! Quel rire débile... , je ne m'y habituerai jamais, même si le film , que je considère comme une sorte de "métaphore-fiction", est très beau et surtout sur le plan bande-son...
Je vous rassure, "Mozart" de Bluwal, ne comporte pas de rires nuls, juste quelques éclats de rire de Mozart, parfois un peu incongrus, mais plausibles, quand il était gai ou un peu "champagnisé" Wink
Je pense qu'on doit pouvoir, maintenant que le "rush" a eu lieu à la sortie, qu'on peut trouver des versions d'occasion....
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 2869
Age : 56
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Mozart et la série Marcel Bluwal   Dim 5 Nov - 23:41

Et me revoici sur ce fil presque trois ans après !..  Very Happy
Tout d'abord, j'ai envie de me faire plaisir et de revoir la série et les 3 DVD...
Et puis, avec l'accompagnement imprimé de tous les renseignements très très précieux de Steph., qui s'est manifesté sur le forum hier , et qui a fait un fantastique boulot : Il a pratiquement INTEGRALEMENT reconstitué la BO de la série, pas après pas, alors que c'était TRES DIFFICILE   (aucune indication nulle part ailleurs que son propre travail d'écoute).
Nous en avons longuement parlé sur le forum Ron, désormais clos.
Je viens d'envoyer un MP à Steph, j'espère, bien sûr, qu'il a sauvegardé son message, ses fichiers, et j'aimerais infiniment qu'il nous renvoie cela....
J'en ai envie, cher ami, pour savourer "encore mieux", cette mythique série 

P.S. : J'ai relu ce fil et cela m'a fait un peu sourire que l'environnement d'Icare, de Joachim et de Jean "n'aime pas Mozart".. Tant pis, je doute qu'en trois ans vous les ayez convaincus.. ! De mon côté, ma famille aime beaucoup (donc je ne suis pas isolée..  Laughing), sauf trois de mes cousines qui n'aiment pas du tout la musique classique....
(et moi je n'aime pas du tout la peinture abstraite que fait l'une des cousines.... , c'est comme ça aussi  ).
On parlait des cadeaux, à l'époque fin novembre 2014, eh bien je l'ai offert en cadeau à mes jumelles qui ont adoré.  Wink
Revenir en haut Aller en bas
steph-w

avatar

Nombre de messages : 146
Age : 57
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Mozart et la série Marcel Bluwal   Lun 6 Nov - 3:59

Anouchka a écrit:

Je viens d'envoyer un MP à Steph, j'espère, bien sûr, qu'il a sauvegardé son message, ses fichiers, et j'aimerais infiniment qu'il nous renvoie cela....
J'en ai envie, cher ami, pour savourer "encore mieux", cette mythique série 

Eh non, je n'ai rien conservé, mais devant tant d'enthousiasme, comment résister? Je vais reconstituer cette liste avec plaisir.

Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 2869
Age : 56
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Mozart et la série Marcel Bluwal   Lun 6 Nov - 18:26

Oh Steph, tu es un amour  Kiss. Quel boulot tu avais fait !  Alors..., tu vas tout regarder de nouveau.. ? On pourras presque y aller ensemble, du coup... Wink On trouvera peut-être les "énigmes" ? (tu te souviens, tu adores ça, tu devrais nous en refaire ici, il y a une rubrique "pour")
Perso je vais commencer ce week-end ma relecture de la série, trop de travail et de RV cette semaine.... Hauts les coeurs pour Wolfgang ! 
Revenir en haut Aller en bas
steph-w

avatar

Nombre de messages : 146
Age : 57
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Mozart et la série Marcel Bluwal   Mar 7 Nov - 17:25

Voilà le détail du 1er épisode:

Générique de début de chaque épisode :  concerto pour piano n°23 en la majeur K.488, 2e mouvement Andante.

1er épisode « Leopold » :
1) 04’15 Nannerl travaille la partie de piano de la sonate pour piano accompagné de violon K.9 en sol majeur, 1er mouvement Allegro spiritoso.
2) 06’38 Wolfgang au piano et Leopold au violon interprètent le 1er mouvement de la même sonate.
3) 08’00 Wolfgang a composé une « surprise » pour son père, partie de piano du 1er mouvement de la sonate pour piano accompagné de violon K.6 en ut majeur, allegro molto.
4) 24’30 Chez Mme de Tessé,  Allegro pour piano en ut majeur K.9a ou 5a.
5) 26’00 Admiration de Mme de Tessé, 3e des 7 variations sur la chanson allemande "Wilhelmus Von Nassau" K.25
6) 27’11 Variations « improvisées » sur « Au clair de la lune ».
7) 28’13 reprise du 5) + autre variation « à clavier couvert »
8) Grimm découvre Nannerl au piano, qui interprète le menuet K.5 en fa majeur.
9)Mme de Tessé interprète une ariette tirée de la comédie-parade dont le texte est de M. Anseaume « Le tableau parlant » et dont la musique est de Grétry, Wolfgang improvise un accompagnement au piano en découvrant l’ariette « Cet aveu charmant ».
10) Nannerl reprend la partie de piano du 3).
11) A Versailles, devant le roi, Wolfgang interprète le 4).
12) Wofgang interprète la partie de piano qu’il a composée de mémoire pour son père, sonate pour piano et violon K.26 en mib majeur, 2e mouvement Adagio Poco Andante.
13) JC Bach et Wolfgang interprètent l'Allegro de la suite pour clavecin n°3 en ré mineur HWV 428 de Haendel.
14) La Haye, Sonate pour piano à quatre mains en ut majeur, K.19D rondo allegretto.
15) 55’15 Travail sur la sonate pour piano accompagné de violon K.28 en ut majeur, 2e mouvement Allegro Grazioso.
16) 1h04’15 travail au piano pour le concerto pour piano et orchestre n°4 K.41 en sol majeur, 3e mouvement Allegro molto.
17) 1h06’15 Leopold dirige la cassation K.63 « Finalmusik » en sol majeur, 3e mouvement andante et  4e mouvement menuet.
18) Générique de fin : 1re partie du 17).


Dernière édition par steph-w le Sam 25 Nov - 2:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 2869
Age : 56
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Mozart et la série Marcel Bluwal   Mar 7 Nov - 20:22

Mais c'est génial !   Tu as regardé de nouveau le premier épisode aujourd'hui ???  Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Kristian

avatar

Nombre de messages : 468
Age : 75
Date d'inscription : 18/11/2016

MessageSujet: Re: Mozart et la série Marcel Bluwal   Mer 8 Nov - 0:13

Anouchka a écrit:
Mais c'est génial !   Tu as regardé de nouveau le premier épisode aujourd'hui ???  Very Happy

A moins que Steph n'ait gardé une copie de son fichier sur Ron, tu vois une autre solution ???  Ptdr


Dernière édition par Kristian le Mer 8 Nov - 10:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
steph-w

avatar

Nombre de messages : 146
Age : 57
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Mozart et la série Marcel Bluwal   Mer 8 Nov - 0:38

Anouchka a écrit:
Mais c'est génial !   Tu as regardé de nouveau le premier épisode aujourd'hui ???  Very Happy
Ben, pour te faire plaisir, j'en suis bien capable! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 2869
Age : 56
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Mozart et la série Marcel Bluwal   Mer 8 Nov - 16:26

FORMIDABLE, je me programme cela pour samedi (hier, j'étais scotchée sur Monteverdi, voir fil de cet AM).
Merci encore infiniment  Kiss P.S. : Je suppose que tu as pris plaisir à revoir....  Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
steph-w

avatar

Nombre de messages : 146
Age : 57
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Mozart et la série Marcel Bluwal   Mer 8 Nov - 18:09

2e épisode « La cassure »

19) 05’40 Travail sur la Finta Semplice, au piano, KV 51 - Act 2: Sc. 11 – Air de Fracasso
20) 11’06 Audition chez Affligio de l’air « Fianciulette, ritrosete » celui du 19).
21) 21’30 Accueil triomphal à Rovereto. Sonate d’église pour orgue n°10 K.244 en fa majeur (adapté pour la série pour orgue seul)
22) 24’12 Chez le comte Firmian. Wolfgang joue au piano une adaptation de la contredanse K.123/73g en sib majeur.
23) 26’50 Extrait de Cesare in Egitto de Piccini ?
24) 36’50 Représentation de Mitridate K.087. Final « non si ceda al campidoglio »
25) 40’13 Rencontre de Thomas Linley. Adaptation pour piano et violon du trio pour piano n°1 "Divertimento" en sib majeur K.254 – 2e mouvement, Adagio.
26) 47’50 Venise : répétition de l’adagio du quatuor n°3 K.156 en sol majeur.
27) 1h00’15 Le thé chez la comtesse Lodron, répétition du concerto « n°7 Lodron » pour 3 pianos K.242, en fa majeur 1er mouvement.
28) 1h03’20 Soirée chez la comtesse Lodron, Serenade n°6 en ré majeur K.239 "Serenata Notturna" 3. Rondo.Allegretto - Adagio - Allegro
29) Générique de fin reprise du 28)
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16721
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Mozart et la série Marcel Bluwal   Mer 8 Nov - 18:26

Bravo et merci, Steph. J'ai bien envie de le regarder à nouveau.

Il y a des choses qui me semblaient bizarres, mais je ne me souviens plus Ah si par exemple, l'âge de son copain Thomas Linley : dans la série c'est un ado et Wolfgang un gamin, alors qu'en fait ils avaient le même âge, Wolfy, qui était de janvier 1756 et Thomas de mai, avait pourtant 4 mois de plus !!!
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 2869
Age : 56
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Mozart et la série Marcel Bluwal   Mer 8 Nov - 20:15

Exactement, ils étaient deux ados du même âge. Mais Joachim tu ne te souviens peut-être plus : Dans la série, sauf erreur, c'est bien l'acteur "ado" qui incarne Mozart, et donc la fiction rejoint la réalité. Les scènes à ce sujet, qui se passent à Venise, sont exceptionnelles de sensibilité, entre deux "écorchés vifs".. Souviens-toi de Mozart ado, (Venise toujours), qui se fait sacrément enguirlander par papa Leopold, en répétition le long de la lagune : "Wolfgang, mais ta musique, personne n'y comprend rien..!!, tu joues n'importe quoi.". C'est très significatif d'un début de prise de liberté ultérieure........  Wink
Mon mari me semble "peut-être" décidé à regarder le premier épisode ce soir..  Hehe
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mozart et la série Marcel Bluwal   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mozart et la série Marcel Bluwal
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Informations musicales :: Films, CD & livres-
Sauter vers: