Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Joseph BOULNOIS (1884-1918)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
jdperdrix

avatar

Nombre de messages : 311
Age : 67
Date d'inscription : 28/02/2013

MessageSujet: Joseph BOULNOIS (1884-1918)   Ven 22 Aoû - 23:52

[Extrait de l'encyclopédie Wikipedia en français]

Joseph Boulnois, né à Verneuil-en-Halatte le 28 janvier 1884, mort à l'hôpital militaire de Chalaines, le 20 octobre 1918, est un organiste et compositeur français.

Joseph Boulnois a fait ses études musicales au Conservatoire de Paris. Il a travaillé le contrepoint avec Georges Caussade et l'orgue avec Louis Vierne. En 1906, il épouse la pianiste Jane Chevalier qui lui donne un fils l'année suivante, Michel Boulnois, qui sera aussi compositeur et organiste. En 1908, il est nommé à l'orgue de l'église Sainte-Élisabeth-du-Temple, dans le 3e arrondissement de Paris. Il y reste peu de temps et est nommé à l'orgue de l'église Saint-Louis-d'Antin dans le 9e arrondissement de Paris. En 1909, il est chef de chant à l'Opéra-Comique. Il demeure très actif dans le domaine des concerts, notamment en étant le cofondateur avec Marc de Ranse, des Concerts spirituels de Saint-Louis d'Antin. Mais 1914 arrive, Boulnois est mobilisé à Châlons-sur-Marne. Il est sergent-infirmier. Cette période d'épreuve est celle où Boulnois va produire ses œuvres les plus importantes (pièces pour piano dont une sonate, Suite en 5 parties pour piano et violoncelle, Trio pour piano, violon et violoncelle). Mais Boulnois a contracté la grippe espagnole et il meurt à l'âge de 34 ans en pleine possession de son art, à trois semaines de l'Armistice.

[Contenu soumis à la licence CC-BY-SA 3.0 (http://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0/deed.fr) Source : Article Joseph Boulnois de Wikipédia en français (http://fr.wikipedia.org/wiki/Joseph_Boulnois).]

Pour une biographie plus détaillée, voir Joseph Boulnois sur le site Musica et Memoria

Sa sonate pour violoncelle et piano de 1917 a été jouée en concert sur France Musique le 8 août dernier (lien ici), avec une pièce de Gustave Samazeuilh et le magnifique quintette de Vierne. Ce concert peut être écouté jusqu'au 7 septembre 2014. Belle sonate d'un autre compositeur mort trop tôt et resté très méconnu.


Dernière édition par jdperdrix le Sam 23 Aoû - 16:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
laudec

avatar

Nombre de messages : 3435
Age : 65
Date d'inscription : 25/02/2013

MessageSujet: Re: Joseph BOULNOIS (1884-1918)   Sam 23 Aoû - 10:25

Bien belle musique que celle-là, quel dommage que sa vie fut si courte !
Belle et passionnante découverte biographique aussi sur le site de Musica et Memoria, merci !
Revenir en haut Aller en bas
jdperdrix

avatar

Nombre de messages : 311
Age : 67
Date d'inscription : 28/02/2013

MessageSujet: Re: Joseph BOULNOIS (1884-1918)   Sam 23 Aoû - 16:20

RECTIFICATIF. Le lien mentionné dans mon message sur le concert de France Musique est actif jusqu'au 7 SEPTEMBRE 2014 (et non novembre) !
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16662
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Joseph BOULNOIS (1884-1918)   Sam 23 Aoû - 18:21

On en découvre vraiment tous les jours ! Merci à jdperdrix, pour ce compositeur dont je n'avais jamais entendu parler  Mains 


Oeuvres principales :


Orchestre :

Sonate pour piano et petit orchestre
Rhapsodie
Marine
Symphonie funèbre (inachevée)


Musique de chambre :

Quatuor à cordes
Sonate pour violon et piano
Sonate pour piano et violoncelle en sol mineur (1917), dédiée à Gérard Hekking
Trio pour piano, violon et violoncelle en si b majeur (1918)
Noël, pour violon et piano
Hiver, Neige, Noël, suite pour violoncelle et piano
Jeux, pour violoncelle et piano
Perdus dans un rêve, pour violon et piano
Hymne à Bacchus, Esquisses, En Espagne, Sarabande, pièces pour violoncelle et piano


Piano :

Menuet pastoral
Choral en fa dièse mineur (orgue ou piano)
La Toussaint (1903)
Madrigal
Scherzino
Gigue
Toccata
Sonate pour piano (1918)
4 Pièces brèves en ré majeur/mineur pour orgue ou harmonium (1912) : Dans l'esprit d'une sarabande, La nuit dans une cathédrale, A matines, Grand choeur


Mélodies :

La Biche, La Mort des Amants (1908), La Cornemuse (1910)


Musique théâtrale :

L'Anneau d'Isis, drame lyrique en 5 actes (1912)


A noter que son fils Michel a suivi les traces de son père : compositeur et organiste (à l'église St Philippe du Roule à Paris, de 1937 à 1990). Né en 1907, il est mort plus que centenaire en 2008 !

Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11479
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Joseph BOULNOIS (1884-1918)   Lun 12 Déc - 19:07


Je vais bientôt découvrir sa Sonate pour piano et violoncelle que je viens de me procurer en cd. En fait, elle est couplée avec les sonates respectives d'Erwin Schlhoff et de Frank Bridge que je souhaitais découvrir, toutes réunies sous le titre La Naissance d'un nouveau monde; des pièces interprétées par Thomas Duran & Nicolas Mallarte et composées pendant la Grande Guerre. S'y joignent aussi deux pièces courtes, Madrigal d'Enrique Granados et Guitare de Jacques de la Presle. Je pense que la découverte sera pour ce soir.
Revenir en haut Aller en bas
jdperdrix

avatar

Nombre de messages : 311
Age : 67
Date d'inscription : 28/02/2013

MessageSujet: Re: Joseph BOULNOIS (1884-1918)   Lun 12 Déc - 22:15

Icare a écrit:

Je vais bientôt découvrir sa Sonate pour piano et violoncelle que je viens de me procurer en cd. En fait, elle est couplée avec les sonates respectives d'Erwin Schlhoff et de Frank Bridge que je souhaitais découvrir, toutes réunies sous le titre La Naissance d'un nouveau monde; des pièces interprétées par Thomas Duran & Nicolas Mallarte et composées pendant la Grande Guerre. S'y joignent aussi deux pièces courtes, Madrigal d'Enrique Granados et Guitare de Jacques de la Presle. Je pense que la découverte sera pour ce soir.

Très belle sonate que celle de Boulnois. Pouvons-nous avoir tes impressions et la référence du cd ?
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11479
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Joseph BOULNOIS (1884-1918)   Lun 12 Déc - 22:29


Ne l'ayant pas encore écoutée - j'avais prévu ce soir mais j'ai changé mon programme - je ne peux pas encore te transmettre mes impressions. Mais dès que je l'aurai écoutée, dans un avenir relativement propre, je ne manquerai pas d'en parler ici. Les références sont celles-ci
WW1 MUSIC - HORTUS 705.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11479
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Joseph BOULNOIS (1884-1918)   Lun 26 Déc - 19:13


Voilà mon impression sur cette Sonate de Joseph Boulnois:

Joseph boulnois composa sa Sonate pour piano et violoncelle en 1917. Il mourut l'année suivante. Elle se constitue de quatre mouvements. Ne dit-on pas que la création musicale est toujours révélatrice de la société et de l'époque qui l'ont vue naître. Je suis d'accord avec cette observation même si, évidemment, à l'écoute de la sonate de Joseph Boulnois, je n'aurais pas forcément deviné (ou ressenti?) la terrible époque qui la inspirée. Que l'on veuille ou non, la musique est une expression fondamentalement abstraite et c'est vrai que dans cette oeuvre, il se passe beaucoup de choses plus ou moins dramatiques. Voilà une sonate riche en rebondissements et en humeur, ne se limitant pas à un caractère sombre et désespéré, ce que l'on pourrait attendre (ou craindre?) d'une oeuvre écrite en France entre 1914 et 1918, ou juste guillerette si on suppose qu'elle ait pu prendre le contre-pied des horreurs de la guerre. Non, ni sombre ni guillerette, une très belle sonate, émouvante et même pleine de créativité. Le second mouvement est très beau et touchant, le troisième développant une construction intéressante. Elle surpasse selon moi la Sonate d'Erwin Schulhoff avec laquelle elle est couplée et même celle de Frank Brigde qui m'a pourtant bien plu. Du coup, je n'ai pas beaucoup porté d'attention au Madrigal (1915) d'Enrique Granados ni au Guitare (1915) de Jacques de la Presle.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Joseph BOULNOIS (1884-1918)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Joseph BOULNOIS (1884-1918)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: